Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

nigeria.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Sao Tome et Principe

Le premier ambassadeur canadien à Sao Tomé-et-Principe a été nommé  en 1979, quatre ans après que le pays eût accédé à l’indépendance en 1975. Le Canada est représenté à Sao Tomé-et-Principe par le Haut-commissariat du Canada à Abuja au Nigéria. Sao Tomé-et-Principe est représenté au Canada par son ambassade à Washington, aux États-Unis, et par un consulat honoraire à Montréal.

Les relations bilatérales entre le Canada et Sao Tomé-et-Principe sont limitées. Le commerce bilatéral entre les deux pays reste modeste, il a totalisé environ 200 000 $ en 2012. Cependant, les deux pays collaborent au sein de la Francophonie depuis que Sao Tomé-et-Principe s’est joint à l’organisation en 1995.

Le Canada est membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) dont l’objectif est d’appuyer la mise en œuvre du plan d’action de la Commission des Forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo. Sao Tomé-et-Principe est membre du PFBC et de la COMIFAC.

Le Canada contribue à l’atteinte des résultats de développement à Sao Tomé-et-Principe de manière indirecte, par son appui institutionnel de longue date aux organisations multilatérales et internationales.

Dans le passé, le Canada a encouragé la communauté internationale à adopter des mesures d’allègement de la dette pour Sao Tomé-et-Principe.  Nous demandons au gouvernement de Sao Tomé-et-Principe d’utiliser ses futurs revenus pétroliers afin de financer des programmes nationaux de développement durable et de réduction de la pauvreté.

Mai 2013


*Veuillez prendre note: Pour visualiser un document en format PDF, vous aurez besoin du logiciel Acrobat Reader d’Adobe, offert gratuitement, ou d’un autre logiciel capable de visualiser des documents en format PDF. Nous offrons également une version accessible d’Acrobat Reader, qui comprend un support pour les lecteurs écrans. À l’inverse, vous pouvez convertir un document en format PDF en format HTML ou ASCII en utilisant l’un des services de conversion d’Adobe (offert en anglais seulement).

Pied de page

Date de modification :
2014-01-17