Émancipation des femmes au Pakistan grâce à la participation économique

« L’égalité entre les sexes ne concerne pas seulement les droits de la personne, il s’agit également d’un élément essentiel au développement durable, à la justice sociale, à la paix et à la sécurité. »
- Heather Cruden, Haute-commissaire du Canada au Pakistan

Les participants se rassemblent pour une photo de groupe après le Forum sur l’émancipation économique des femmes.
 
 

Lorsque les femmes peuvent participer autant que les hommes dans la prise de décisions politiques, économiques et sociales, cela est bénéfique à toute la société.

Malgré des gains récents dans les droits des femmes et des filles au Pakistan, notamment une loi favorable aux femmes, atteindre l’égalité sociale et l’égalité des genres demeure un défi. Au Pakistan, surtout dans les régions rurales, de nombreuses femmes n’ont pas accès à l’éducation et à l’emploi en raison de contraintes culturelles et institutionnelles fortement enracinées.

Le Haut-commissariat du Canada au Pakistan a organisé le 5e Forum annuel sur l’émancipation économique des femmes à Islamabad pour soutenir l’égalité des genres et favoriser une croissance économique durable qui inclut les femmes.

Égalité des genres – plus qu’une question de droits de la personne

« En raison des défis économiques présents au Pakistan, il est urgent de se concentrer sur la participation économique, les droits et l’émancipation des femmes. »
Heather Cruden, Haute-commissaire du Canada au Pakistan.

Heather Cruden, Haute-commissaire du Canada au Pakistan, s’exprime lors du forum.
 
 
Les participants écoutent les présentations lors du Forum sur l’émancipation économique des femmes.
 
 

Le Forum sur l’émancipation économique des femmes a réuni un nombre important de professionnels et partenaires du développement et a permis le mélange de connaissances pratiques et théoriques relatives à l’état de la participation économique des femmes au Pakistan. Divers spécialistes de la participation économique selon le genre, notamment des femmes provenant elles-mêmes de milieux ruraux, ont partagé leurs opinions sur les façons qui permettraient au Pakistan d’améliorer la participation économique des femmes.

Le dialogue des groupes de discussions a couvert les façons innovantes de mobiliser le secteur privé et le gouvernement pour soutenir la participation des femmes à l’économie et le passage des politiques à la mise en œuvre.

Contributions canadiennes à l’émancipation économique

Durant l’évènement, les récents projets du Canada pour l’émancipation économique au Pakistan ont été présentés :

  • Augmentation des possibilités d’emplois et des revenus pour plus de 3500 femmes marginalisées en milieu rural dans le sud du Sindh grâce au projet canadien réalisé en collaboration avec l’ONG CARE International
     
  • Augmentation du pouvoir de décision des femmes dans le secteur des produits laitiers dans le sud du Punjab grâce à PLAN International.
     
  • La fondation Kashf a donné une formation financière à plus de 1 million de femmes. Cela a permis de diminuer leur vulnérabilité économique, d’accroître leur revenu et d’agrandir leur entreprise, tout en s’opposant aux stéréotypes et aux pratiques culturelles comme le mariage forcé en bas âge.
     
  • Les travailleurs dans le domaine de l’agriculture et de la pêche, dont un nombre important sont des femmes, sont maintenant reconnus comme des travailleurs salariés au Pakistan, grâce à Affaires mondiales Canada et à l’Organisation internationale du travail qui offrent de l’aide technique pour lancer le Système d’inspection du travail qui tient compte de la spécificité des genres.

Le Canada souhaite que les barrières à l’emploi, sociales et culturelles soient brisées et l’égalité des genres reconnue comme nécessaire pour atteindre une réelle réussite sociale et économique, grâce à des projets innovants, à des dialogues productifs et à des mesures communes de défense des intérêts lors d’évènement comme le Forum sur l’émancipation économique des femmes.