Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

panama.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada- Panama

Au Panama, le Canada est représenté par l’Ambassade du Canada à Panama depuis 1995. Auparavant, l'ambassadeur du Canada au Costa Rica était accrédité au Panama. L'ambassade promeut les relations bilatérales économiques, politiques et sociales avec le Panama.

L'ambassade dessert trois bureaux régionaux: le Bureau régional pour la gestion d'urgence (pour l’Amérique latine et les Caraïbes); le Bureau régional pour la sécurité des missions (pour l’Amérique centrale et certaines missions dans les Caraïbes); et le Bureau régional d’Exportation et développement Canada (pour l’Amérique centrale et les Caraïbes).

Le Panama est représenté au Canada par son ambassade à Ottawa et par des consulats à Vancouver, Toronto et Montréal.

Le Panama est un important partenaire du Canada dans le contexte de la stratégie d’Engagement dans les Amériques du Canada et ses trois objectifs qui sont : l’augmentation des opportunités économiques au Canada et dans l’hémisphère; le renforcement de la sécurité et l’avancement de la liberté, des droits humains, de la démocratie et de l’état de droit; et le développement de relations durables au sein du gouvernement, du monde des affaires, de la société civile et des communautés.

Le Canada et le Panama ont établi de forts liens économiques, et les relations commerciales continuent de croître. En 2011, le commerce bilatéral entre le Canada et le Panama s'est chiffré à 235,3 millions de dollars, une augmentation de près de 62 % par rapport à 2009. En 2011, les exportations de produits canadiens vers le Panama ont atteint 111,2 millions de dollars. De ce total, les exportations autres qu'agricoles comprenaient les envois d'aéronefs, de machinerie, de machinerie électrique et électronique, de navires, de papier, de produits pharmaceutiques, de produits du fer et de l'acier, de monnaie, de pierres et de métaux précieux et de véhicules motorisés. Parmi les produits agricoles et agroalimentaires, citons la viande (en majorité de porc), les légumes (principalement des lentilles et des pois), des préparations à base de légumes (surtout à base de patates), ainsi que les matières grasses et des huiles. En 2011, les importations de marchandises ont atteint 124,1 millions de dollars, comparativement à 40,7 millions de dollars en 2009. Les importations ont triplé entre 2009 et 2011, ayant pour cause une augmentation des importations d’or, représentant près de 91,2% du total des importations. Les autres importations consistaient de fruits et de noix (principalement des bananes et des ananas), de la machinerie et de l'équipement, du poisson et des fruits de mer et du café.

Le Premier ministre Stephen Harper a visité le Panama en août 2009, peu après l’élection de Ricardo Martinelli en mai 2009, élu président du Panama pour un mandat de cinq ans. La visite du Premier ministre a aussi signalé la conclusion des négociations de libre-échange entre le Canada et le Panama. En mai 2010, le Premier ministre Harper était témoin de la signature de l’Accord de libre-échange entre le Canada et le Panama (ALÉ) par l’Honorable Peter Van Loan, Ministre du Commerce international de l’époque, et Son Excellence Roberto Henríquez, Ministre du Commerce et de l’Industrie du Panama au moment de la signature. La Loi sur la croissance économique et la prospérité – Canada-Panama a reçu la sanction royale le 14 décembre 2012 (voir communiqué de presse). Une fois entré en vigueur, l’ALÉ permettra aux entreprises canadiennes d’être sur un pied d’égalité avec des compétiteurs qui comptent déjà ou cherchent à obtenir un accès préférentiel au marché panaméen.  

En 2008, le Canada et le Panama ont conclu un accord de transport aérien. Cet accord permettra de fournir un cadre qui favorise la mise en place de nouveaux services aériens entre le Canada et le Panama, en accord avec la politique Ciel bleu du Canada. Il s’agit d’un autre instrument qui appuie la croissance de l’activité commerciale et touristique entre nos deux pays.  

Février 2013

 


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2013-02-13