Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

perou.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

L’acquisition de compétences pour contrer la pauvreté au Pérou

Partagez et faite un signet


Une délégation du MAECD constate les retombées positives des partenariats en matière de développement dans la région de La Libertad.
 

Quiruvilca, une localité largement tributaire de l’industrie minière.
   

Un habitant de Quiruvilca.
   

La vie dans les contreforts des Andes, au Pérou, peut être difficile. Les emplois dont on peut tirer un revenu satisfaisant sont très rares dans cette partie du monde. Le projet dont il est ici question a transformé la vie de petits entrepreneurs en quête de nouvelles compétences techniques, comme l’aptitude à développer de nouveaux marchés et à trouver de nouveaux débouchés dans la chaîne d’approvisionnement.

Le Canada contribue à un projet de formation professionnelle visant à améliorer les perspectives économiques et financières de milliers de Péruviens habitant dans les districts de Quiruvilca, Usquil et Sanagoran. Quelque 1 152 personnes (43 % de sexe féminin) ont bénéficié jusqu’à présent de cette formation qui leur a permis de parfaire leurs compétences techniques et de gestion. De ce nombre, 971 ont reçu une aide technique et 48 autres ont été formées pour offrir une telle aide à long terme, dans leur collectivité, une fois le projet terminé.  

Roxana Sandoval, 22 ans, se réjouit des compétences qu’elle vient d’acquérir. Sa famille et elle sont en voie d’atteindre l’indépendance financière et elles ont fait le nécessaire pour assurer la croissance de leur entreprise.

« J’ai appris à fabriquer, avec le lait fourni par nos cinq vaches, du fromage, du yogourt et du caramel de bien meilleure qualité qu’avant. » a déclaré la jeune femme, qui a d’ailleurs remporté un prix dernièrement pour ses produits laitiers à une foire agricole tenue dans son district.

Le Canada a à cœur d’accroître la sécurité alimentaire et d’assurer une croissance économique durable en favorisant l’expansion des entreprises et la multiplication des occasions d’apprentissage.

Il contribue ainsi aux efforts internationaux pour éradiquer la faim et l’extrême pauvreté, et pour former des partenariats mondiaux en matière de développement.

Le projet, facilité par le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, avec le concours de l’ambassade du Canada au Pérou et en Bolivie, est mis en œuvre conjointement par l’organisme CARE et la minière Minera Barrick Misquichilca, une filiale de Barrick Gold.

Depuis 2011, le gouvernement canadien a signé quatre alliances semblables avec des sociétés minières canadiennes dont les contributions ont permis de lancer des projets de formation dans quatre régions du Pérou.

Tous ces projets ont été mis en œuvre par des ONG canadiennes et péruviennes et exécutés en collaboration avec les administrations municipales et d’autres associations locales. Des alliances similaires sont envisagées en Colombie et en Bolivie.

« La transparence dont ont fait preuve tous les intervenants aura des retombées à long terme et grâce à elle, nos relations futures avec collectivité, une nécessité vu la nature de notre travail au Pérou, pourront reposer sur une meilleure compréhension des besoins et intérêts de chacun. » a déclaré Manuela Hillenbrand, responsable des relations communautaires chez Barrick Gold.

En réunissant à la même table des représentants du secteur privé, de la collectivité et de la société civile, un projet tel que celui-ci contribue à créer une atmosphère de confiance essentielle au succès de projets de développement locaux, en plus de garantir la présence des personnes les mieux qualifiées quand vient le temps de prendre des décisions.

Pied de page

Date de modification :
2014-01-30