Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

perou.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Gestion responsable des ressources : Mobiliser les gens et inspirer confiance


Gestion responsable des ressources - Mobiliser les collectivités et inspirer confiance

Glenn Nolan converse avec des représentants locaux à Cuzco, au Pérou.
   

Glenn Nolan échange quelques idées avec Bertha Acarapi, représentante de l’Organisation des femmes travaillant dans les municipalités locales, à La Paz, en Bolivie.
   

Glenn Nolan discute de l’importance des relations avec la collectivité dans l’industrie extractive au Pérou.
   

Glenn Nolan en conversation avec des membres des collectivités locales à Cuzco, au Pérou.
   

Les pays andins jouissent de richesses minérales considérables. Les gouvernements, les entreprises et les collectivités doivent trouver le moyen d’exploiter ces richesses pour favoriser le développement et la prospérité des citoyens et notamment des populations autochtones.

Au Pérou et en Bolivie, le personnel diplomatique canadien s’est employé à promouvoir la responsabilité sociale des entreprises et à discuter avec les représentants des collectivités locales et de l’industrie extractive dans l’espoir d’apaiser les tensions sociales engendrées par l’exploitation minière.

L’ambassade du Canada et la Chambre de commerce Pérou-Canada ont coordonné la visite au Pérou et en Bolivie de Glenn Nolan, entrepreneur minier, dirigeant autochtone et président de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE). M. Nolan est un expert en matière d’intégration des collectivités locales dans les activités minières qui peuvent avoir une incidence positive sur le développement communautaire.

Issu d’une famille autochtone ayant bénéficié des sociétés minières à l’œuvre dans sa localité, il sait, pour l’avoir lui-même constaté, que le fait d’entretenir de bonnes relations avec l’industrie minière peut valoir aux membres des collectivités autochtones une meilleure qualité de vie, tout en leur permettant de conserver leurs liens traditionnels avec la nature.

À bien des endroits d’Amérique latine riches en ressources, la prestation de services élémentaires comme l’électricité, l’eau courante, les soins de santé et l’éducation, sans parler d’emplois bien rémunérés, peut constituer un défi de taille. Il faut de toute urgence mobiliser les populations locales dans les activités minières et promouvoir une gestion responsable des ressources afin de favoriser la croissance et le développement durable.

Voilà pourquoi le Canada appuie les efforts visant à améliorer la gestion des redevances minières par les municipalités afin que les localités puissent tirer des avantages économiques de l’exploitation minière sur leur territoire.

Ayant été responsable pendant des années des relations entre la population et l’industrie extractive, M. Nolan a parlé de ses expériences comme chef de Première nation et tout premier président autochtone de l’ACPE. « Pour réussir à mobiliser une collectivité, a-t-il indiqué, il faut savoir articuler des idées et des stratégies, et proposer des options. C’est un processus bilatéral qui évoluera avec le temps. »

Les explications de M. Nolan sur le rôle clé du dialogue, du respect et de la transparence à l’égard de l’intégration de collectivités canadiennes dans les activités minières menées sur place ont aidé les Péruviens à mieux saisir les possibilités d’adapter ces pratiques exemplaires au contexte local.

M. Nolan était aussi de la délégation officielle accompagnant le premier ministre Harper lors de sa première visite bilatérale au Pérou. M. Nolan a participé aux discussions sur l’importance de relations communautaires proactives et d’une gestion efficiente des ressources dans le secteur minier.

En plus de passer une semaine au Pérou, M. Nolan s’est aussi rendu à La Paz, en Bolivie, pour rencontrer des représentants de sociétés minières canadiennes, de la société civile et d’associations minières, ainsi que des intellectuels autochtones et d’autres intervenants de l’endroit. Il a insisté sur la nécessité d’inspirer confiance, d’établir le dialogue et d’obtenir l’appui des élus si on veut améliorer les relations entre la population et les entreprises aux fins du développement économique et social des collectivités locales.

Les messages en provenance du Canada sur l’importance de bâtir un climat de confiance et de resserrer les liens avec la population ont attiré l’attention de plusieurs personnes influentes en Bolivie. Le Canada étant un chef de file mondial en la matière, nombreux sont ceux qui, en Bolivie, veulent discuter plus avant avec des spécialistes canadiens et en apprendre davantage sur les meilleures pratiques en usage au Canada.

Le personnel de l’ambassade du Canada au Pérou et en Bolivie compte souligner davantage l’impulsion donnée par le Canada en matière de responsabilité sociale des entreprises, d’abord au PERUMIN, le congrès de l’industrie minière au Pérou, au mois de septembre, puis à la prochaine conférence annuelle de l’ACPE, en mars 2014.

Pied de page

Date de modification :
2013-09-13