Mariage de canadiens aux Philippines

Le Gouvernement philippin exige de tout ressortissant étranger qui souhaite se marier aux Philippines qu’il obtienne un « Certificat de capacité juridique à contracter un mariage » de son Ambassade ou Consulat aux Philippines avant de déposer une demande pour la license de mariage. Ce certificat affirme qu’il n’existe aucun empêchement au mariage prévu. Le Gouvernement du Canada, contrairement à celui des Philippines, ne maintient pas un registre central des statistiques concernant les mariages et ne peut donc pas vérifier cette information. Cependant, le Gouvernement philippin accepte normalement  une déclaration solennelle de la personne, indiquant qu’aucun empêchement n’existe qui est notarié par l’Ambassade ou le Consulat du Canada.

Comment obtenir la déclaration

Les Canadiens doivent se présenter en personne à l’Ambassade à Manille ou au Consulat à Cebu Il n’est pas nécessaire que le/la fiancé(e) non canadien(ne) soit présent(e) Vous n’avez pas besoin d’un rendez-vous pour vous présenter à l’Ambassade pendant les heures d’ouverture pour la clientèle de la Section consulaire et l’affidavit peut normalement vous être délivré le jour même Pour obtenir la déclaration à Cebu, veuillez communiquer avec le Consulat pour prendre rendez-vous

Exigences                                

  • Votre passeport canadien ou certificat de citoyenneté canadienne valide;
  • Le nom légal complet, la citoyenneté et l’adresse résidentielle de votre futur(e) époux/épouse;
  • Si vous êtes divorcé(e) ou veuf (veuve), l’original ou une copie certifiée conforme à l’original du jugement en divorce ou du certificat de décès Tous les documents présentés à l’Ambassade doivent être rédigés en anglais ou en français, ou être accompagnés d’une traduction officielle en anglais ou en français; et
  • Les frais de traitement non remboursables

Information supplémentaire

  • Bien qu’aucune période de validité ne soit indiquée sur la déclaration, le Registraire de l’état civil local peut ne pas accepter la déclaration qui aurait été délivrée plus de six (6) mois avant la date du mariage;
  • Les résidents permanents du Canada qui ne possèdent pas la citoyenneté canadienne doivent obtenir un certificat ouune déclaration t de l’Ambassade ou du Consulat de leur pays dont les bureaux se trouvent aux Philippines;
  • Les jugements en divorce peuvent ne pas être automatiquement reconnus aux Philippines. On conseille donc aux citoyens canadiens qui s’étaient déjà mariés aux Philippines et qui ont l’intention de se remarier aux Philippines, après avoir obtenu un divorce au Canada (ou dans un autre pays), de solliciter un avis juridique ou de contacter le Bureau des statistiques nationales (National Statistics Office - NSO) des Philippines pour confirmer les procédures à suivre afin qu’un jugement en divorce obtenu à l’étranger puisse être reconnu et respecté aux Philippines;
  • Le Gouvernement philippin peut exiger une traduction officielle en anglais du jugement en divorce ou du certificat de décès; et
  • Si les deux parties au mariage prévu sont des citoyens canadiens, elles doivent chacune présenter un affidavit.