Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

philippines.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Construire un avenir avec l'éducation aux Philippines

Le Canada aide les Bajaus à se réaliser dans leur nouvelle communauté

L'ambassadeur serre la main d'un enfant
L'ambassadeur salue les jeunes Bajau
   
L'ambassadeur examine dessins d'enfants
L'ambassadeur examine le travail des artisans Bajau
   

Célèbre pour naviguer les mers d'Asie du Sud dans les bateaux en bois connu comme Perahu, les Bajaus sont un groupe ethnique indigène qui vit une vie profondément liée à l'eau.

Les Bajaus ont été déplacés de leur territoire traditionnel vers les régions côtières occidentales en raison de nombreux facteurs, y compris la pauvreté, la pêche commercialisée et les conflits civils.  À l’heure actuelle, plus de 10 000 migrants Bajaus vivent dans divers endroits du Luzon Central, des Philippines. 

Le Canada aide les autochtones Bajaus à s’installer dans leur nouvelle communauté en fournissant des denrées alimentaires et des fournitures scolaires aux enfants et des compétences de travail aux femmes pour leur autosuffisance.

L’Ambassade du Canada, par le biais du Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL), s’est associée à l’organisation non gouvernementale God’s Love for Indigents Ministry (GLIM) afin de soutenir les Bajaus migrants qui, après avoir été déplacés de leur lieu d’origine au Mindanao Occidental, vivent maintenant à Pampanga.

Grâce à un appui financier de l’ambassade, plus de 100 Bajaus ont dorénavant accès à des activités de développement pour les enfants et les jeunes afin d’accroître leur niveau d’alphabétisme, alors que les adultes eux bénéficient d’une formation sur la confection de tapis, la conception de bijoux et le jardinage en tant que moyens de subsistance.

Lors d’une récente visite dans leur communauté de San Simon, Pampanga, l’Ambassadeur du Canada aux Philippines Christopher Thornley a pu constaté combien les Bajaus ont réussi à améliorer leurs conditions de vie.

« C’est merveilleux de voir l’engagement partagé par le GLIM, ses bénévoles et le gouvernement local afin de soutenir le peuple Bajau.  Je suis ravi que le Canada puisse être partenaire de cet effort pour autonomiser les membres marginalisés et vulnérables de cette communauté, » a révélé l’Ambassadeur Thornley.

Perla Villanueva, la directrice du GLIM, a fait savoir que, depuis 2004, son organisation a soutenu et encadré la communauté Bajau dans la ville voisine d’Apalit.  « Le GLIM encourage les enfants Bajaus à étudier dans un système officiel d’écoles publiques.  Quelques-uns de ces enfants ont même reçu une reconnaissance scolaire, renforçant la détermination de GLIM à travailler davantage pour leur développement social et économique, » a expliqué Mme Villanueva.

L'ambassadeur admire l'art d'un enfant
L'ambassadeur salue les jeunes Bajau
   

La stratégie de GLIM est semblable au programme de transferts monétaires sous conditions (Conditional Cash Transfer) du gouvernement philippin.  Les Bajaus qui prennent part aux différentes sessions de formation reçoivent des provisions alimentaires. 

« Le programme motive les Bajaus à s’investir pleinement dans les formations et il s’est avéré une véritable option au commerce ambulant dans les rues.  En donnant aux parents des moyens de subsistance, nous pouvons voir que les enfants sont maintenant protégés des dangers de la rue, eux qui, par le passé, étaient souvent utilisés pour quémander de l’argent, » a ajouté Mme Villanueva.

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2011-12-28