Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Pologne.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Bélarus

Aperçu

Le Canada a limité ses relations officielles avec le Bélarus depuis les élections présidentielles de 2006 entachées d’irrégularités, dont le harcèlement et l’intimidation des candidats de l’opposition et la répression des manifestants par les autorités bélarussiennes qui s’en est suivie. De plus, en raison de la suspension du processus d’accréditation de trois ambassadeurs consécutifs, il a décidé d’y réduire sa représentation officielle (rattachée à l’ambassade du Canada à Varsovie). En outre, le Canada limite ses contacts officiels avec les autorités bélarussiennes aux questions en lien avec les relations consulaires, les droits de la personne et le développement démocratique, ainsi qu’aux efforts en matière de sécurité internationale.

Les élections présidentielles au Bélarus tenues le 19 décembre 2010 ont été assombries par le manque de transparence dans le décompte des votes, la répression violente des manifestants et la détention de la plupart des candidats à la présidence de l’opposition. Le gouvernement du Canada a fait douze déclarations sur l’élection et ses conséquences pour exprimer sa déception à l’égard de la conduite du gouvernement du Bélarus lors de l’élection, condamner la violence qui a suivi l’élection, demander la libération des détenus, y compris les candidats à la présidence de l’opposition, et faire part de sa déception par rapport à la décision du Bélarus de fermer le bureau de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

Le ministre des Affaires étrangères du Canada a également exprimé sa déception face aux résultats erronés des plus récentes élections parlementaires tenues au Bélarus le 23 septembre 2012, et a exhorté à maintes reprises les autorités bélarussiennes à respecter les principes démocratiques, les droits de la personne et la primauté du droit.

L’ambassade du Canada à Varsovie gère le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) pour le Bélarus, qui appuie les projets axés sur la démocratisation et les droits de la personne dans ce pays. Depuis l’établissement du Fonds en 2012, l’ambassade a appuyé une gamme d’initiatives visant à améliorer l’accès aux nouvelles et à l’information pour les Bélarussiens, ainsi que d’autres projets sur des questions comme les droits des enfants et la liberté de religion. 

Commerce et investissement

En 2006, le Bélarus a été ajouté à la Liste des pays visés, ce qui signifie que toutes les exportations canadiennes vers ce pays doivent être autorisées au moyen d’une licence d’exportation. Les exportations de marchandises non humanitaires sont généralement refusées. Le Canada a aboli le Tarif de préférence général pour le Bélarus en août 2007.

En 2013, les exportations canadiennes vers le Bélarus se sont élevées à 1,7 million de dollars. Comme le stipule la politique d’engagement limité du Canada, la plupart des produits exportés vers le Bélarus sont des marchandises humanitaires. La même année, les importations canadiennes en provenance du Bélarus se sont élevées à environ 34,6 millions de dollars, et comprenaient surtout des produits chimiques (23,4 millions de dollars) et des matières premières comme le bois et les produits minéraux.

Décembre 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-12-24