Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Pologne.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Une culture, deux foyers – une exposition sur la Kachoubie… en Pologne et au Canada

Le premier ministre Donald Tusk a fait un don au Musée du patrimoine des Kachoubes polonais en offrant à la conservatrice du musée, Shirley Mask Connolly, un « klëka”.
Le premier ministre Donald Tusk a fait un don au Musée du patrimoine des Kachoubes polonais en offrant à la conservatrice du musée, Shirley Mask Connolly, un « klëka”.

 

Dernièrement, le Musée royal de l’Ontario (ROM) de Toronto présentait Kachoubie canadienne, Kaszubi polonaise, une exposition consacrée à la Kachoubie en Pologne et au Canada. En grande première, le plus grand musée canadien d'histoire naturelle et de cultures du monde a célébré le riche patrimoine polonais du Canada et l’histoire du premier établissement polonais et de la première communauté kachoube dans notre pays.

Les premiers Kachoubes ont immigré au Canada en 1858, neuf ans avant la fondation du Canada en 1867. De nos jours, 10 000 Canadiens revendiquent des origines kachoubes.

Une visite chez les Kachoubes, de Varsovie à Wilno (Ontario)

Organisée conjointement par le groupe parlementaire kachoube et l’ambassade du Canada, l’exposition a été présentée dans différents endroits afin de mettre en lumière la culture kachoube présente en Pologne et au Canada.

Lancée en juillet 2012 à l’ambassade du Canada en Pologne, l’exposition a passé l’été dans le Centre pour l’éducation et la formation régionale de Szymbark, dans la région historique de la Kachoubie polonaise.

L’exposition a davantage retenu l’attention lors de son lancement en octobre dernier au Sénat de la République de Pologne. Son président, le sénateur Bogdan Borusewicz a rendu hommage à la communauté et a inauguré l’expo avec ces mots : « Des communautés où l’on parle polonais, comme celle-ci, ne sont pas nombreuses dans le monde. »

Il a également souligné que les Kachoubes canadiens ont entretenu leur identité et même préservé leur très belle langue que l’on n’entend plus que rarement même dans leur native Kachoubie polonaise.

Le sénateur Kazimierz Kleina, président du groupe kachoube au Parlement polonais a guidé ses hôtes dans les salles de l’exposition qui présente une communauté rurale connue sous le nom « cœur polonais-kachoube du Canada » ainsi que de magnifiques endroits de la région polonaise de la Poméranie orientale habitée par les Kachoubes. 

Journée du patrimoine polonais au Musée royal de l’Ontario

En novembre, l’exposition a accordé une attention particulière au ROM lors de la journée du patrimoine polonais. Ce projet conjoint du ROM et du Congrès canadien polonais affichait un éventail impressionnant d’activités thématiques comprenant des récitals de musique (piano et violon) de compositeurs polonais et des spectacles de musique et de danses folkloriques présentés par des troupes canado-polonaises. On y a également programmé l’exposition L’âme polonaise qui illustre l’apport fait au patrimoine canadien par 61 Canadiens d’origine polonaise, l’expo-photos Varsovie 1945-1956, des projections de courts-métrages et une sélection de mets polonais.

En plus d’accueillir l’exposition sur la Kachoubie, le Musée royal de l’Ontario a également consacré une section au thème Premier établissement polonais au Canada et communauté kachoube d’hier et d’aujourd’hui. Les très nombreux artefacts exposés dévoilent ce que les Kachoubes ont laissé derrière eux et ce qu’ils ont apporté de leur région natale, ainsi que la nouvelle vie qu’ils ont bâtie au Canada. On y souligne également le renouveau de l’identité kachoube qui accompagne la redécouverte de leur patrimoine culturel.

Les photos de l’exposition sur la Kachoubie sont maintenant au Polish Kashub Heritage Museum de Wilno où on pourra les voir au cours de 2013.

L’exposition «La Kachoubie canadienne – la Kachoubie polonaise » au MRO.
L’exposition «La Kachoubie canadienne – la Kachoubie polonaise » au MRO.
   
Cette cabane en bois fut construite en Ontario par Marianna et August Szczypior de Sierakowice qui s’installèrent au Canada en 1858.
Cette cabane en bois fut construite en Ontario par Marianna et August Szczypior de Sierakowice qui s’installèrent au Canada en 1858. Grâce à des efforts communs des Kachoubes polonais et canadiens, elle a été transportée à Szymbark. (Photo: Marian Gorlikowski)
   
Representatives of the Wilno Heritage Society with Teresa Berezowski, President of the Canadian Polish Congress
Représentants de la Société du patrimoine de Wilno avec Teresa Berezowski, présidente du Congrès Canadien Polonais.
   
Des artefacts et des articles en démonstration provenant du musée de Wilno.
Des artefacts et des articles en démonstration provenant du musée de Wilno.
   

Pied de page

Date de modification :
2013-01-25