Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Mission Permanente du Canada auprès des Nations Unies

CanadaInternational.gc.ca

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité est le principal organe responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Il se compose de cinq membres permanents – la Chine, la France, la Russie (qui a pris le siège de l'ex-Union soviétique), le Royaume-Uni et les États-Unis) – et de dix membres élus par l'Assemblée générale. Pour sa part, le Canada a achevé un mandat de deux ans, du 1er janvier 1999 au 31 décembre 2000, à titre de membre non permanent. C'était la sixième fois depuis 1948 que le Canada siégeait au Conseil de sécurité.

Les membres du Conseil doivent être disponibles 24 heures sur 24, au cas où surviendrait une crise internationale. Un État membre ou le Secrétaire général peuvent convoquer une réunion du Conseil de sécurité si la paix est menacée. Un État non membre peut également demander la tenue d'une réunion du Conseil s'il estime qu'il y a une menace à la paix. Quand une réunion est convoquée, les pays directement concernés par une question soumise au Conseil sont invités à prendre part aux discussions, mais ne peuvent pas participer au vote des résolutions du Conseil. Une majorité de neuf membres est nécessaire pour l'adoption d'une résolution, mais aucune résolution (sauf pour les questions de procédure) ne peut être adoptée si l'un des cinq membres permanents s'y oppose (c'est-à-dire qu'ils disposent d'un droit de veto).

En cas de conflit entre un ou plusieurs pays, le Conseil peut décréter contre l'agresseur des sanctions économiques que tous les autres membres de l'ONU sont tenus d'appliquer. Si les sanctions ne suffisent pas à mettre fin à l'agression, le Conseil de sécurité peut autoriser des États membres à lancer conjointement une opération militaire. Le Conseil n'autorise ces opérations qu'en dernier recours, lorsque tous les moyens de règlement pacifique ont échoué.

Dans la majorité des cas, le Conseil essaie de négocier un cessez-le-feu entre les belligérants. Une fois que les combats ont cessé, il peut arriver que l'ONU envoie sur place des forces de maintien de la paix pour maintenir séparées les parties au conflit ou faciliter la mise en oeuvre d'un accord de paix.

Enfin, le Conseil de sécurité recommande l'admission de nouveaux membres à l'ONU. Ses recommandations portent aussi sur le choix du Secrétaire général et sur celui des juges qui siégeront à la Cour internationale de Justice.

Pied de page

Date de modification :
2011-04-05