Relations Canada - Guinée

Relations Canada - Guinée

Relations diplomatiques

Le Canada et la Guinée ont établi des relations diplomatiques en mars 1962. Les relations bilatérales du Canada avec la Guinée sont fondées sur une longue tradition de coopération dans le secteur minier et sur une appartenance commune à la Francophonie.

Le Canada en Guinée

L’ambassade du Canada au Sénégal assure la représentation du pays en Guinée. Le Canada a également un consul honoraire dans la capitale, Conakry, temporairement fermé pour l’instant.

La Guinée au Canada

La Guinée est représentée au Canada par son ambassade à Ottawa depuis 1980 et par des consuls honoraires à Montréal, à Toronto, à Vancouver et à Calgary.

Organisations communes

La Francophonie

Commerce et investissements

Échanges commerciaux

Le Canada a des relations commerciales bien établies avec la Guinée. En 2015, les exportations canadiennes à destination de la Guinée ont représenté 14,3 millions de dollars, tandis que les importations à destination du Canada ont atteint 58,6 millions de dollars, pour des échanges commerciaux totalisant 72,9 millions de dollars.

Accords commerciaux

L’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) a été signé le 27 mai 2015. Le document est en cours de ratification par les deux pays.

Étudiants de la Guinée au Canada

On comptait environ 500 étudiants guinéens au Canada en 2015.

Développement et assistance humanitaire

  • En 2014-2015, la Guinée a reçu 21,66 millions de dollars en aide officielle au développement du Canada. Cette assistance a servi à couvrir les besoins en matière d’assistante humanitaire dans le cadre de l’épidémie d’Ébola et les besoins en santé en général.
  • Les principaux partenaires canadiens impliqués en Guinée étaient la Croix-Rouge canadienne, le Centre de recherche pour le développement international (CRDI), la Corporation commerciale canadienne (CCC) et le consortium entre Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et le Centre d'étude et de coopération international (CECI).
  • Les partenaires multilatéraux majeurs étaient le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
  • L’Ambassade du Canada au Sénégal finance de petits projets locaux visant à promouvoir les droits de la personne, la paix et la stabilité et la bonne gouvernance par l’intermédiaire du Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL).
  • Le Canada a également été l’un des premiers intervenants dans la crise d’Ébola et a versé jusqu’à présent plus de 130 millions de dollars pour faire face aux conséquences sanitaires, humanitaires et en matière de sécurité de la crise en Afrique de l’Ouest. Le Canada a également fait de nombreux efforts en nature pour mettre fin à l’épidémie d’Ébola, notamment avec les mesures suivantes: le déploiement d’experts en santé publique pour aider avec la gestion des urgences, l’épidémiologie, le contrôle sanitaire aux frontières, et la capacité de laboratoire, y inclus l’appui actuel au Guinée en termes de gestion des épidémies et le relèvement après la crise; le soutien au déploiement de spécialistes de la santé et de personnel d’intervention d’urgence par la Croix-Rouge canadienne et l’ONU dans les pays touchés; le don et la livraison d’équipement de protection personnelle à l’Organisation mondiale de la santé en Afrique de l’Ouest; le don d’un vaccin expérimental à l’OMS (maintenant utilisé, basé sur les analyses préliminaires du vaccin et des essais cliniques concluants en Guinée).
  • En novembre 2014, le Canada a annoncé le lancement de la campagne « Joignez-vous à la lutte contre le virus Ébola », qui a favorisé le recrutement de 29 professionnels canadiens dont 9 ont été déployés (y compris 4 au Guinée) par le biais de la Croix-Rouge canadienne pour contribuer à la réponse humanitaire en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée.
  • Voir la Banque de projets pour plus de détails sur la programmation d’aide au développement en Guinée. 

Paix et sécurité

La Guinée soutient le Canada dans la lutte contre le passage de clandestins depuis mars 2012 et bénéficie d’un appui au renforcement des capacités de ses forces de sécurité à cet effet.

Autres informations pertinentes

La Guinée a signé l’Accord de Paris sur les changements climatiques en avril 2016. 

Mai 2016


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.