Relations Canada - Macédoine

Aperçu

La République de Macédoine a obtenu son indépendance en 1991. Depuis, le Canada et la Macédoine entretiennent des relations bilatérales positives. L’objectif premier de la politique étrangère de la Macédoine est l’intégration euro-atlantique. À l’heure actuelle, elle est membre des Nations Unies et du Conseil de l’Europe. En décembre 2005, la Macédoine a reçu le statut officiel de candidat de l’Union européenne.

En septembre 2007, le Canada a décidé de désigner la Macédoine par son nom constitutionnel, à savoir la République de Macédoine, mais il continue de respecter les pratiques d’appellation du pays au sein des Nations Unies et d’autres organismes internationaux, où le terme utilisé pour désigner la Macédoine est l’ancienne République yougoslave de Macédoine ou ARYM.

Le Canada est représenté en Macédoine par l’ambassade du Canada à Belgrade (Serbie), mais il a également un consulat à Skopje, qui est dirigé par le consul honoraire. La Macédoine a ouvert son ambassade à Ottawa en 1996.

Coopération dans les domaines militaire et de la défense

Compte tenu du différend en cours concernant le nom officiel du pays, le Canada appuie la décision prise par ses alliés de l’OTAN lors du Sommet de Bucarest en 2008, laquelle consiste à envoyer une invitation (d’adhérer à l’OTAN) à l’ancienne République yougoslave de Macédoine, dès que l’on trouve une solution acceptable pour tous concernant le nom du pays.

La Macédoine participe activement au programme de Partenariat pour la paix de l’OTAN. En effet, elle fournit actuellement des troupes à l’appui d’opérations multilatérales de maintien de la paix. Le pays affecte aussi du personnel à la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) de l’OTAN en Afghanistan. Par ailleurs, la Macédoine a adhéré au Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM) du ministère de la Défense nationale en 1998. Le PICM est un programme qui assure la coopération militaire avec les troupes et offre de la formation linguistique pour développer et améliorer les relations bilatérales en matière de défense.

Aide canadienne au développement

En collaboration avec le gouvernement et la société civile de la Macédoine, le Canada a appuyé les réformes politiques et économiques au sein du pays grâce à des initiatives de soutien qui ont permis de faire la promotion des droits de la personne et des minorités, du développement démocratique, de la bonne gouvernance, du respect de la primauté du droit, du renforcement des capacités du secteur public, de la prévention des conflits, de la consolidation de la paix et de la réforme du secteur de la sécurité.

En 2009, l’ancienne Agence canadienne de développement international (ACDI) a officiellement fermé son bureau dans les Balkans occidentaux, ses décaissements ayant atteint 950 000 dollars lors de sa dernière année d’activité dans la région (2007-2008). Cette année, les organisations de la société civile de la Macédoine peuvent désormais se prévaloir du Fonds canadien d'initiatives locales (FCIL).

Accords et visites de haut niveau

En 2009, le premier ministre Nikola Gruevski a effectué une visite officielle au Canada pour rencontrer le premier ministre Stephen Harper et les membres de la diaspora macédonienne. En mai 2010, la United Macedonian Diaspora (UMD) a décerné au premier ministre Harper le prix Goce Delcev pour acte de maîtrise politique, en raison de la décision du Canada de reconnaître pleinement la Macédoine.

Le président du Sénat, M. Noël Kinsella, s’est rendu en Macédoine en septembre 2013 dans le cadre d’une visite de la région, durant laquelle il a rencontré le premier ministre de la Macédoine, M. Gruevski, et le président de l’Assemblée de la Macédoine, M. Trajko Veljanoski. Le président de la Chambre des communes, M. Andrew Scheer, a effectué une visite officielle en Macédoine après avoir été invité par le président de l’Assemblée en septembre 2014. Au cours de sa visite, il a rencontré le président Ivanov, le premier ministre Gruevski et le ministre des Affaires étrangères Poposki.

Le Canada et la Macédoine ont signé un accord sur la sécurité sociale en août 2009 et un accord sur le transport aérien en septembre 2013. Le Canada et la Macédoine mettent actuellement la dernière main à un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE). 

Commerce et investissement

La Macédoine compte environ 2 millions d’habitants et son marché présente des possibilités commerciales modestes. Un certain nombre d’entreprises et d’investisseurs canadiens sont à la recherche d’occasions en matière de commerce et d’investissement en Macédoine, dans des domaines comme le transport, les technologies de l’information et des communications, l’agroalimentaire, le tourisme, l’exploitation minière et les technologies environnementales, la construction et l’immobilier.

Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la Macédoine a augmenté quelque peu, passant de 22,3 millions de dollars en 2012 à 26 millions de dollars en 2013. Les exportations canadiennes de marchandises vers la Macédoine sont aussi à la hausse, passant de 12,3 millions de dollars en 2012 à 14,2 millions de dollars en 2013. La principale catégorie d’exportation est la viande (porc). Enfin, les importations canadiennes de marchandises en provenance de la Macédoine sont passées de 10 millions de dollars en 2012 à 11,8 millions de dollars en 2013. À cet égard, les vêtements sont les principaux produits importés.

Décembre 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.