Relations Canada - Serbie

Aperçu

En Serbie, le Canada est représenté par l’ambassade du Canada à Belgrade. La Serbie est représentée au Canada par son ambassade à Ottawa, un consulat à Toronto et un consul honoraire à Vancouver.

Les relations entre le Canada et la Serbie n’ont pas tardé à s’améliorer après le renversement de Slobodan Milosevic en octobre 2000 et elles continuent de se resserrer. Le Canada se dit encouragé par la transformation démocratique et économique de la Serbie et par la volonté de celle-ci de renforcer son intégration et sa coopération au sein de l’Union européenne et de ses institutions. Le Canada appuie fortement les aspirations de la Serbie consistant à faire partie de l’UE. En 2006, le Canada s’est réjoui de l’adhésion de la Serbie au programme de Partenariat pour la paix de l’OTAN et à la Francophonie à titre de pays observateur. La communauté internationale, dont le Canada, appuie la Serbie qui a pour objectif de mettre en place une solide coopération régionale avec ses voisins.

Les priorités du Canada comprennent le renforcement de la coopération commerciale et économique entre les deux pays, la promotion de la continuité des réformes démocratiques et de la bonne gouvernance, le renforcement de la primauté du droit et la lutte contre la corruption, le respect des droits de la personne et des minorités ainsi que l’appui à la réforme du secteur de la sécurité.

Les Canadiens et les Serbes entretiennent d’excellentes relations interpersonnelles et bénéficient de divers programmes d’échanges culturels et universitaires.

Accords bilatéraux

Ces dernières années, un certain nombre de traités ont été signés : ils visent à renforcer les relations économiques et à profiter à tous les citoyens. Les deux pays ont conclu un Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers, qui est entré en vigueur en 2015. Un accord sur la sécurité sociale, visant à organiser la coordination des avantages sociaux destinés aux bénéficiaires admissibles, est entré en vigueur en 2014, et, l’année précédente, est entré en vigueur un accord pour éviter la double imposition..

Aide humanitaire et aide au développement du Canada

En 2009, l’ACDI a officiellement fermé son bureau dans les Balkans occidentaux. L’ancienne ACDI fournissait de l’aide technique dans cette région, où elle a joué un rôle important dans différents domaines, notamment la santé, l’éducation, la primauté du droit, la question de l’égalité entre les sexes ainsi que les droits de la personne et des minorités. Au cours de sa dernière année d’activité dans la région (2008-2009), l’ACDI a décaissé un financement de 5,26 millions de dollars. Actuellement, un nombre limité de subventions pour des projets de petite envergure est offert par l’intermédiaire du Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) en général, aux organisations non-gouvernementales.

En réaction aux graves inondations survenues en mai 2014 dans les Balkans, le Canada a promis d’accorder 1 million de dollars pour la remise en état et l’amélioration des systèmes de protection contre les inondations en Serbie. Ce montant s’est ajouté à la contribution de 900 000 dollars visant à répondre aux besoins des milliers de personnes touchées par les inondations et les glissements de terrain subséquents en Serbie et en Bosnie-Herzégovine.

Coopération dans les domaines militaire et de la défense

Le Canada soutient activement les réformes en cours dans les secteurs des affaires militaires et de la sécurité en Serbie. En 2005, le pays a été admis au Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM) du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes. Dans le cadre du PICM, les officiers de l’armée serbe reçoivent de la formation dans les domaines des compétences linguistiques, des opérations de soutien à la paix, des tâches du personnel, du perfectionnement professionnel et du développement d’exercices. Le Canada, en collaboration avec les Pays-Bas, parraine un séminaire sur la coopération civile et militaire donné tous les ans en Serbie depuis 2008. Le dernier cours remonte à octobre 2016 : 15 étudiants originaires de la Serbie et d’autres pays membres du PICM dans la région s’y sont inscrits.

Commerce et investissement            

Le commerce entre le Canada et la Serbie a progressé de façon significative au cours de la dernière décennie. En 2015, les exportations canadiennes de marchandises vers la Serbie ont atteint 17,98 millions de dollars, les métaux, les machines et les produits chimiques venant en tête, ce qui représente une légère augmentation par rapport aux 16,8 millions de dollars en 2014. En 2015, les importations en provenance de la Serbie ont atteint 78,9 millions de dollars, les véhicules, les métaux, les légumes et les articles de plastique et de caoutchouc venant en tête, ce qui représente une légère diminution par rapport aux 84,2 millions de dollars enregistrés en 2014.

L’investissement demeure l’un des principaux moteurs des relations économiques entre les deux pays, et des investissements canadiens importants ont été effectués ou promis, dans divers domaines, notamment dans les secteurs minier et énergétique, l’agroalimentaire, les produits pharmaceutiques, la fabrication générale, la transformation et le commerce, de même que les technologies de l’information et des communications entre autres. D’autres possibilités d’investissement se présentent au Canada dans les domaines des infrastructures routières, ferroviaires et de transport urbain, les secteurs minier et énergétique ainsi que les ressources d’énergie renouvelables.

Novembre 2016


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.