Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

serbie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Relations entre le Canada et la Serbie

Aperçu

En Serbie, le Canada est représenté par l’ambassade du Canada à Belgrade. La Serbie est représentée au Canada par son ambassade à Ottawa, un consulat à Toronto et un consul honoraire à Vancouver.

Le Canada et la Serbie ont renoué rapidement leurs relations bilatérales après le renversement de Slobodan Milosevic en octobre 2000. D’ailleurs, les relations actuelles présentent un potentiel de croissance et de développement soutenus. Le Canada appuie fortement les aspirations de la Serbie consistant à faire partie de l’UE. En 2006, le Canada s’est réjoui de l’adhésion de la Serbie au programme de Partenariat pour la paix de l’OTAN et à la Francophonie à titre de pays observateur. Le Canada est encouragé par la transformation démocratique et économique de la Serbie et par la volonté de celle-ci de renforcer son intégration et sa coopération au sein de l’Union européenne et de ses institutions. La communauté internationale, y compris le Canada, aide la Serbie à effectuer une transition réussie vers un régime démocratique fondé sur une économie de marché, à établir une solide coopération régionale avec ses voisins et à assurer la sécurité de ses citoyens.

Les priorités du Canada en Serbie comprennent le renforcement de la coopération commerciale et économique entre les deux pays, la promotion de la continuité des réformes démocratiques et de la bonne gouvernance, le respect de la primauté du droit et la lutte contre la corruption, le respect des droits de la personne et des minorités ainsi que l’appui à la réforme du secteur de la sécurité.

Accords bilatéraux et visites de haut niveau

Les Canadiens et les Serbes entretiennent d’excellentes relations interpersonnelles et bénéficient de divers programmes d’échanges culturels et universitaires. En 2006, le Canada et la Serbie ont signé un accord de réadmission et, plus tard cette année, un accord sur le transport aérien, grâce auquel les vols directs ont repris entre les deux pays en juin 2007. En 2010, les deux pays ont signé un protocole d’entente sur la poursuite pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide. En outre, le Canada et la Serbie ont signé un accord de double imposition en avril 2012 et un accord sur la sécurité sociale en avril 2013.

Les négociations relatives à un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) ont été conclues en juillet 2013, et l’accord a été signé par le ministre Baird lors de sa visite à Belgrade en septembre 2014. Au cours de sa visite, le ministre Baird et le ministre serbe du Commerce, M. Ljajić, ont procédé ensemble au lancement de l’association commerciale serbe CANSEE (Canada et Europe du Sud-Est), afin d’offrir un autre mécanisme utile et pratique qui permet de faciliter le commerce et les investissements bilatéraux.

Le président du Sénat, M. Noël Kinsella, a effectué une visite officielle en Serbie en septembre 2013, lors de laquelle il a rencontré le président serbe et l’ancien premier ministre (actuellement vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Serbie), M. Ivica Dačić. Pour sa part, le ministre Baird s’est rendu en Serbie en septembre 2014, où il a rencontré le président serbe Tomislav Nikolić, le premier ministre Aleksandar Vučić, le vice‑premier ministre et ministre des Affaires étrangères Ivica Dačić ainsi que le vice-premier ministre et ministre du Commerce, du Tourisme et des Télécommunications, M. Rasim Ljajić.

Aide canadienne au développement

En 2009, l’Agence canadienne de développement international (ACDI) a officiellement fermé son bureau dans les Balkans occidentaux. L’ancienne ACDI fournissait de l’aide technique dans cette région, où elle a joué un rôle important dans différents domaines, notamment la santé, l’éducation, la primauté du droit, la question d’égalité entre les sexes ainsi que les droits de la personne et des minorités. Au cours de sa dernière année d’activité dans la région (2008-2009), l’ACDI a décaissé 5,26 millions de dollars en financement. À l’heure actuelle, de l’argent du Fonds Canada est disponible pour financer des projets en Serbie.

En juin 2014, en réponse aux graves inondations qui sont survenues dans les Balkans, le Canada a annoncé le versement d’une contribution de 800 000 dollars pour aider à répondre aux besoins des milliers de personnes touchées par les inondations et les glissements de terrain subséquents en Serbie et en Bosnie-Herzégovine. De plus, après la visite du ministre Baird en Serbie, le Canada a approuvé l’affectation d’une somme supplémentaire d’au plus 500 000 dollars canadiens pour les régions touchées par les inondations.

Coopération dans les domaines militaire et de la défense

Pour signaler son soutien aux réformes opérées par la Serbie dans ses secteurs des affaires militaires et de la sécurité, le Canada a, en 2004, invité officiellement la Serbie (puis la Serbie et le Monténégro) à participer au Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM). Administré par le ministère de la Défense nationale, le PICM vise à former les officiers des pays participants dans les domaines suivants : compétences linguistiques (anglais et français), opérations de soutien à la paix, tâches du personnel et perfectionnement professionnel. Le Canada, en collaboration avec les Pays-Bas, apporte un soutien au séminaire sur la coopération et les relations civilo-militaires donné tous les ans en Serbie depuis 2008. Le dernier séminaire a eu lieu en octobre 2014.

Commerce et investissement            

Le commerce entre le Canada et la Serbie s’est accru de beaucoup au cours des dix dernières années. En 2013, les exportations canadiennes de marchandises vers la Serbie se sont chiffrées à 12,2 millions de dollars (et se composaient principalement de machines, d’équipement électrique et de machinerie), ce qui représente une légère hausse par rapport à 2012 (10,5 millions de dollars) et à 2011 9,5 millions de dollars. Les importations canadiennes en provenance de la Serbie ont monté en flèche, passant de 14,0 millions de dollars en 2012 à 57,4 millions de dollars en 2013 (elles se composaient principalement de véhicules automobiles et de pièces).

L’investissement demeure l’un des principaux moteurs des relations économiques entre les deux pays, et des investissements canadiens importants ont été effectués ou promis, dans divers domaines, notamment les suivants : immobilier et construction, tourisme, agriculture, informatique, énergie et exploitation minière. D’autres possibilités d’investissement se présentent au Canada dans le domaine de la construction et de la mise à niveau d’infrastructures de transport routier, ferroviaire et urbain.

Décembre 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-12-22