Changer des vies

La sergente Tracey Coghlin avec des filles de CCC.
 
 
La sergente chef Clare Smart du Service de police de Calgary à CCC.
 
 
À l’orphelinat CCC.
 
 

La sergente Tracey Coghlin de la Police provinciale de l’Ontario et la sergente‑chef du Service de police de Calgary sont récemment rentrées au Canada après avoir passé leurs vacances au Soudan du Sud, où elles ont aidé des filles de la rue à Djouba à l’orphelinat Confident Children out of Conflict (CCC).

Tracey a passé un an au Soudan du Sud en 2011 à titre de membre du contingent de la police canadienne servant au sein de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) où elle a commencé à faire du bénévolat auprès de l’organisation non gouvernementale CCC. Cette organisation s'occupe d'une trentaine de filles vivant dans la rue qui ont été victimes de violence sexuelle et physique dans les rues de Djouba. Un grand nombre de ces filles sont orphelines ou ont été abandonnées par leur famille.

Pendant ce temps, Clare a passé un an au Darfour dans le cadre d’une mission distincte des Nations Unies; les deux femmes ne se connaissaient pas à ce moment‑là. Lorsqu’elle termina sa mission en janvier 2012, Tracey s’était promis de revenir au Soudan du Sud pour apporter de l’aide à CCC. Elle y est retournée en novembre 2013, où elle est entrée en contact avec Clare. Les deux femmes ont par la suite recueilli des fonds au Canada au cours d’une période d’un an pour ensuite se rendre toutes les deux à Djouba en novembre 2014, effectuant du bénévolat à l’orphelinat CCC pendant trois semaines. Les deux femmes ont participé aux tâches directement liées aux soins des enfants (y compris les premiers soins de base, la préparation des repas et les travaux scolaires).

À leur arrivée, Tracey et Clare ont remis aux filles des biens qui leur avaient été donnés à titre caritatif, ainsi que des dons monétaires à l’orphelinat. Pour Tracey, CCC est devenue une priorité, où elle compte retourner en 2015 et y rester plus longtemps.