Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

afriquedusud.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relation Canada-Namibie

Relations diplomatiques et représentation officielle

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec la République de Namibie dès son accession à l’indépendance en 1990. Le haut-commissariat du Canada à Windhoek, la capitale, a été fermé en mai 1993 pour des raisons budgétaires. Le Canada qui est représenté en Namibie par son haut-commissariat de Pretoria (Afrique du Sud) maintient un consulat honoraire à Windhoek.

La Namibie est représentée au Canada par son ambassade à Washington D. C., et elle a un consul honoraire basé à Waterloo (Ontario).

Relations bilatérales

Le Canada est fier de son engagement à l’égard de la Namibie qui remonte aux négociations menées de 1977 à 1982 autour du plan de règlement de l’ONU. Le Canada a soutenu sans réserve l’accession de la Namibie à l’indépendance, obtenue en 1990, en fournissant des Casques bleus, des contrôleurs de police, des superviseurs d’élection et des experts techniques.

Sur la scène mondiale, il existe plusieurs secteurs de coopération entre le Canada et la Namibie, notamment le Processus de Kimberley pour le contrôle du commerce des « diamants de la guerre », ainsi que les initiatives visant à contrôler la surpêche en haute mer et la chasse au phoque à des fins commerciales.

Commerce

Les échanges bilatéraux de marchandises entre le Canada et la Namibie s’élevaient à 176,8 M$ en 2013 (Statistique Canada). Dans le cadre des efforts visant à faciliter le commerce, une convention fiscale signée entre le Canada et la Namibie a reçu la sanction royale en juin 2013.

En 2013, les importations de produits provenant de la Namibie représentaient 160,4 millions CAD, essentiellement des produits de l’industrie chimique ou apparentée.

En 2013, les exportations totales de marchandises du Canada vers la Namibie représentaient 16,4 millions CAD, essentiellement de la machinerie électrique, des céréales, ainsi que des appareils nucléaires et des matières plastiques.

La Namibie recèle d’importants débouchés en matière d’investissements dans les secteurs miniers et des ressources naturelles. Actuellement, les entreprises canadiennes investissent surtout dans le secteur minier, particulièrement dans celui des diamants et de l’uranium.

Selon Citoyenneté et Immigration Canada, 17 étudiants namibiens ont étudié au Canada en 2011.

Aide au développement

Le Canada n’offre pas de programme important d’aide au développement en Namibie. Toutefois, la Namibie peut bénéficier de divers canaux de prestation d’aide mis en œuvre par le volet développement du MAECD, comme le programme régional panafricain, des programmes multilatéraux et mondiaux notamment le programme d’assistance humanitaire international, en plus de pouvoir tirer parti de partenariats avec des programmes canadiens d’appui aux efforts de certaines ONG canadiens, institutions et associations œuvrant dans les pays en développement. Les organismes locaux peuvent également solliciter l’appui du Fonds canadien d’initiatives locales. En 2012-2013, le Canada a versé 2,96 M$ en aide au développement à la Namibie, principalement par le biais de canaux multilatéraux.

Juin 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-06-20