Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Espagne.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Espagne

Le Canada et l’Espagne ont établi une relation de coopération active qui repose sur des intérêts communs tant sur les questions multilatérales qu’à niveau bilatéral.

Relations politiques

L'Espagne et le Canada sont pleinement engagés dans la défense de la sécurité mondiale, des valeurs démocratiques et des droits de la personne dans un cadre multilatéral. Tous deux défendent des politiques de développement international, spécialement dans le domaine de la santé et de l’éducation. Les deux pays sont très proches sur le plan des relations multilatérales et travaillent ensemble au sein des Nations Unies (ONU), de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), entre autres organismes.

Les deux pays participent activement à plusieurs opérations multilatérales de paix et de sécurité. Le Canada et l’Espagne sont tous deux intéressés à développer leurs relations avec les pays et les institutions d’Amérique latine. Le Canada est membre de l’Organisation des États américains (OEA) et l’Espagne est observateur permanent auprès de cet organisme. Ils sont tous deux membres observateurs auprès de l’Alliance du Pacifique.

Les deux gouvernements maintiennent un dialogue bilatéral actif. Le Canada et l’Espagne ont en commun une structure politique décentralisée et des situations de régionalismes actifs. Les deux pays gèrent avec succès les défis et opportunités liés à leurs sociétés multiculturelles et à l'intégration des immigrants.

Le Canada et l'Espagne se sont engagés à respecter une gestion durable de l'environnement marin et de ses ressources. Ils maintiennent dans ce domaine des relations constructives qui reposent sur le dialogue et la coopération.

La dernière rencontre entre le premier ministre Stephen Harper et son homologue espagnol, le président Mariano Rajoy a eu lieu en marge du Sommet du G-20 à Brisbane, en Australie, en novembre 2014.

Les relations commerciales, les investissements et l’innovation

Les relations économiques entre les deux pays se sont considérablement développées au cours des dernières années et présentent toujours un énorme potentiel de croissance. Nos deux économies possèdent des synergies naturelles dans des secteurs de haute priorité, tels que le secteur aérospatial, l’agroalimentaire et la pêche, le secteur pharmaceutique, les technologies de l’information et des communications et les services financiers. Le Canada et l’Espagne font partie de l’Accord de libre-échange nord-américain et de l’Union européenne respectivement et représentent des portes d’accès à ces deux grands marchés régionaux.

Le Canada et l’Union européenne ont récemment conclu les négociations d’un accord économique historique, l’Accord économique et commercial global (AEGC), l’accord le plus ambitieux jamais négocié entre deux économies développées. Il permettra de dynamiser la croissance économique, l’innovation et la concurrence. Le gouvernement et les entreprises espagnoles ont exprimé leur appui à cette initiative.

En 2014, le volume des échanges commerciaux bilatéraux a atteint 3 326 M $CAN, ce qui représente un 26% de plus que l’année précédente. Les exportations canadiennes en Espagne se sont élevées à 1 127 M $CAN. Parmi celles-ci on note les produits minéraux, les combustibles, les végétaux, la machinerie et l’équipement et les produits aérospatiaux. Les exportations espagnoles au Canada ont atteint 2 199 M  $CAN, principalement les produits pharmaceutiques, la machinerie, les minéraux, les combustibles, les véhicules et les produits alimentaires.

Les relations économiques entre l’Espagne et le Canada reposent principalement sur les investissements bilatéraux. Selon le Club des Exportateurs et Investisseurs espagnol, le Canada est considéré par les dirigeants d’entreprises espagnols comme le pays numéro un en tant que destination d’investissement. Au cours des dernières années, de nombreux projets d’investissement de grande envergure ont été réalisés entre les deux pays, en particulier dans le secteur énergétique, agroalimentaire et minier ainsi que celui des infrastructures et des communications.

En 2013, les stocks d’investissements directs canadiens en Espagne s’élevaient à 4 757 M $CAN dans divers secteurs incluant les mines, le transport, les services financiers, les technologies de l’information et de la communication, et le secteur de l’immobilier.

Le stock d’investissements espagnols au Canada s’élevait à 590 M $CAN en 2013. En ce moment, les secteurs les plus actifs sont l’énergie et les projets d’infrastructure public-privés. D’autres secteurs clés incluent les technologies de l’information et de la communication, le commerce de vêtements et l’industrie agro-alimentaire.

L’Espagne et le Canada sont, respectivement, les deuxième et troisième investisseurs les plus importants en Amérique latine. Les deux pays peuvent profiter de leurs forces complémentaires et de leurs intérêts communs pour développer des alliances et des projets conjoints dans la région.

La collaboration dans le domaine de l’innovation est un secteur clé des relations entre le Canada et l’Espagne. Le Conseil national de recherche scientifique (CNRC) et le Conseil supérieur de recherche scientifique espagnol (CSIC) travaillent ensemble dans des domaines tels que la santé, les énergies renouvelables et l’environnement. Les sciences de la mer représentent également un objectif prioritaire de notre coopération. Le programme de recherche Horizon 2020 de l’UE offre un cadre intéressant pour le développement de projets conjoints.

La coopération en matière de recherche et développement technologique se canalise à travers le programme international EUREKA qui permet à des organismes comme le CNRC et le Centre pour le développement technologique industriel espagnol (CDTI) d’appuyer des projets bilatéraux dans ce domaine.

À noter également le réseau d’échange dynamique développé par un certain nombre de provinces canadiennes et de communautés autonomes espagnoles.

Mobilité des jeunes, éducation et culture

Le Canada et l’Espagne ont établi des relations académiques actives. De plus en plus d’étudiants espagnols choisissent le Canada comme destination d’études et plus d’une centaine d’accords entre les universités canadiennes et espagnoles témoignent des liens étroits entre les deux communautés académiques. Grâce à un accord bilatéral sur la mobilité des jeunes, les voyages d’études et de travail entre le Canada et l’Espagne se sont multipliés.

Les universités et les centres de recherche espagnols s’intéressent à la société et la culture canadienne et se penchent sur l’expérience du Canada en matière de gestion de l’immigration, de sécurité, de diversité culturelle et d’organisation territoriale, entre autres matières. En ce qui a trait aux affaires internationales, l’intérêt commun de l’Espagne et du Canada pour l’Amérique latine et une vision semblable des défis mondiaux donnent lieu à des échanges féconds entre chercheurs et institutions.

Les espagnols s’intéressent à l’art et la culture canadienne. Les écrivaines Alice Munro et Margaret Atwood, lauréate du Prix Prince des Asturies pour les Lettres, sont parmi les auteurs canadiens les plus connus et appréciés par les lecteurs espagnols. Les photographes Jeff Wall et Edward Burtynsky ou encore l’artiste Janet Cardiff sont présents dans les musées et les galeries d’art espagnols. L’architecte canadien Frank Gehry a obtenu le Prix Prince des Asturies pour les Arts en 2014. Le directeur de théâtre Robert Lepage, Les Grands Ballets canadiens ou Les 7 doigts de la main sont des habitués des scènes espagnoles. La musique canadienne, comme celle de Diana Krall, d’Arcade Fire et de Leonard Cohen, lauréat du Prix Prince des Asturies pour les Lettres, est très populaire en Espagne. 

Enfin, le cinéma canadien trouve en Espagne un marché réceptif grâce aux œuvres de réalisateurs tels que David Cronenberg ou Atom Egoyan. La collaboration en matière audiovisuelle entre les deux pays s’appuie sur l’accord de coproduction bilatérale pour le cinéma, la télévision et autres formats audiovisuels.

Juin 2015


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2015-06-04