COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Faire du Sri Lanka un territoire déminé d’ici 2020

Colombo, Sri Lanka, le 18 décembre 2015 - Le Haut-commissaire du Canada au Sri Lanka et aux Maldives, Son Excellence Shelley Whiting a été ravie d'accueillir le Ministre des Affaires étrangères, l'honorable Mangala Samaraweera, le 17 décembre pour visiter un site de déminage de la compagnie Mines Advisory Group (MAG) à Mannar pour observer les activités de déminage entreprises avec le financement du gouvernement du Canada. Le Ministre Samaraweera et Haut-commissaire Whiting ont observé ces actions menées par l'équipe de MAG et ont pris le temps de parler avec certains de ses membres sri-lankais, dont beaucoup sont des femmes de la région, qui apportent ainsi une contribution inestimable pour rendre leurs communautés plus sûres et prêtes à une reconversion, précisément à travers ce travail et des enquêtes techniques ou non.

Le gouvernement du Canada a versé 850 000 dollars à l'appui du travail de MAG de 2015 à 2016 pour le retrait de mines terrestres dans le district de Mannar au Sri Lanka. Cette année, MAG a passé au crible plus de 25 millions de mètres carrés de terres très fertiles bénéficiant à plus de 21 000 personnes. En outre, 7 342 mines ont été retirées par MAG en 2015 - un chiffre considérable. Cette contribution s’insère dans les 2 millions de dollars apportés par le gouvernement du Canada à MAG pour le déminage au Sri Lanka depuis 2009. Il a également soutenu avec une aide d’un million de dollar le travail de déminage de HALOTrust au Sri Lanka depuis 2009-2011.

Le Haut-commissaire du Canada, Son Excellence Shelley Whiting, a déclaré: "les activités de déminage vues ce jour soulignent pour moi l'importance cruciale de ces travaux au Sri Lanka. Le retrait des mines terrestres est un préalable nécessaire à la paix et à la sécurité pour tous les Sri-Lankais ; c’est également un élément clé pour élaborer des plans plus ambitieux pour la réconciliation et la réimplantation de populations. L'appui du Canada à MAG joue un rôle important pour que Sri Lanka soit débarrassé des mines d’ici 2020. En voyant le travail de MAG aujourd'hui et en notant le niveau de coordination, forte et constructive, avec le gouvernement et ce, à tous les niveaux, je suis convaincue que cet objectif sera respecté ".

Le Haut-commissaire Whiting a également ajouté : "le soutien du Canada repose sur l'important travail déjà entrepris pour le déminage dans le pays par le gouvernement du Sri Lanka, l'armée sri-lankaise, l'ONU et les organisations internationales de déminage tel MAG. L'impact dévastateur des mines terrestres est indubitable. C’est mon espoir que le travail considérable, entrepris par le gouvernement du Sri Lanka avec le soutien de partenaires comme le Canada, puisse sauver des vies, faciliter les réinstallations de populations et conduise à une éventuelle adhésion du Sri Lanka aux importants traités internationaux visant à mettre un terme à l'utilisation de ces armes aléatoires. "

Le Canada a lancé le processus qui a conduit à la négociation du traité contre les mines terrestres - la Convention d'Ottawa - et a été le premier état à le signer et à le ratifier en décembre 1997. Le Canada est devenu un état partie à la Convention d'Ottawa et sa législation d'application nationale est entrée en vigueur le 1er mars 1999, au moment même où la Convention fut rendue applicable. Le Canada est un membre du Comité de conformité coopérative (Committee on Cooperative Compliance) nouvellement créé, qui travaille sur l’examen des questions de mise en œuvre de la Convention d'Ottawa, pour des utilisations avérées ou des allégations d'utilisation de mines par des états parties (EP) à la Convention. En mars 2015, le gouvernement du Canada a annoncé la ratification par le Canada de la Convention sur les armes à sous-munitions, et un appui de 2,4 millions de dollars aux efforts de déminage, incluant les activités de déminage au Sri Lanka. Ce financement s’ajoute aux contributions significatives précédentes du gouvernement du Canada à ces efforts au Sri Lanka à travers le soutien des organisations internationales de déminage telles MAG et HALOTrust, dont les opérations ont conduit à débarrasser d’anciennes zones de conflit d'une grande variété d’explosifs. En conséquence, des milliers de personnes déplacées ont pu se réinstaller sur leurs lieux de résidence d'origine, des espaces agricoles productifs et de grande valeur ont été réhabilités - contribuant ainsi à la croissance économique, aux besoins de subsistance et à la sécurité alimentaire. Depuis 2006, le Canada a contribué à hauteur de 231 millions de dollars pour enrayer l'impact humanitaire des mines terrestres et des armes à sous-munitions dans le monde entier.

-30-

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias peuvent contacter :

Indirani Jayawardena
Agente en charge des affaires politiques
Haut-commissariat du Canada
33A, 5th Lane, Colombo 3
Tél. : 522 6232  Ext. : 3352
E-mail : indirani.jayawardena@international.gc.ca