Le Canada célèbre la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte antimines

Colombo, Sri Lanka, 1er avril 2016

Le Haut-commissariat du Canada au Sri Lanka et aux Maldives a été heureux de célébrer le 4 avril la « Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte antimines », avec un évènement organisé à la Résidence officielle (Canada House), qui a réuni les représentants officiels clés du gouvernement, des membres de la communauté internationale, des diplomates, des communautés de donateurs, des organisations de déminage et la société civile. L’honorable ministre Swaminathan, ministre des Réformes pénitentiaires, de la Réinsertion, du Repeuplement et des Affaires religieuses hindoues, y a assisté en tant que principal invité d’honneur.

Le Haut-commissaire du Canada, Son Excellence Madame Shelley Whiting, en accueillant l'événement, visait à faire reconnaître les progrès considérables réalisés dans l'action contre les mines et dans le déminage au Sri Lanka depuis la fin du conflit en 2009 ; elle a attiré l'attention sur l'importance de poursuivre sans discontinuer les efforts collectifs en soutien au déminage au Sri Lanka jusqu’en 2020.

« L'importance fondamentale du travail de déminage au Sri Lanka est évidente. Le retrait des mines terrestres est une condition nécessaire pour la paix sur le long terme, une sécurité pour tous les Sri-lankais et un élément clé au Sri Lanka pour concevoir de vastes plans pour la réconciliation et le repeuplement. Le déminage est également un facteur qui, dans l'immédiat et le long terme, soutient la reprise économique, le développement des moyens de subsistance et la réduction de la pauvreté. »

Le Canada a été un donateur important pour les efforts de déminage au Sri Lanka – contribuant avec plus de 3 millions de dollars canadiens depuis 2009 à ceux menés par MAG et HALO Trust en étroite collaboration avec les Nations unies, le Centre national d'action antimines (National Mine Action Centre - NMAC) et le gouvernement du Sri Lanka.

Le Canada a longtemps été un leader dans la lutte antimines. Ainsi a-t-il été à l'initiative des négociations qui ont conduit à la mise en place du Traité d'interdiction des mines - communément appelée la Convention d'Ottawa, entrée en vigueur il y a 17 ans le mois dernier. Le Canada a donné plus de 400 millions de dollars pour l'action antimines dans le monde depuis que la convention a été adoptée. Le mois dernier, il a réaffirmé son engagement continu à la fois pour l'universalisation du Traité d'interdiction des mines et par son engagement international pour renforcer la paix, la sécurité, le développement durable, le respect de la diversité, les droits de l'homme, le pluralisme pacifique et la justice pour tous, comme stipulé dans l’annonce d’une demande canadienne pour un siège en 2021 au Conseil de Sécurité des Nations unies.

Le Haut-commissaire Whiting, dans son discours à l’assemblée, a noté que « le Canada avait apprécié l'annonce des progrès du Sri Lanka par rapport à l'adhésion à la Convention d'Ottawa et souhaite prolonger l’engagement avec le Sri Lanka, pour les mois et les années à venir, dans cette lutte commune pour créer un monde et un Sri Lanka libérés des mines antipersonnel ».

- 30 -

Contexte : La Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte antimines appelle à la poursuite des efforts des États pour favoriser la création et le développement des capacités d'actions nationales antimines, dans les pays où les mines et les restes explosifs de guerre constituent une menace grave pour la sécurité et un obstacle au développement économique et social.

Le thème 2016 de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte antimines est "l'action antimines est une action humanitaire" reconnaissant ainsi l’importance de l'action antimines pour sauver des vies en réaction contre le terrible bilan humain de ces armes non discriminantes. L'action antimines garantit ainsi que les mines terrestres et les autres engins explosifs susceptibles d’être activés dans les zones déchirées par la guerre sont identifiés et détruits, ce qui rend possibles l’acheminement et la distribution d'une aide humanitaire.

 

Pour plus d’informations, les représentants des médias peuvent contacter :

Indirani Jayawardena
Agente responsable des affaires politiques
Haut-commissariat du Canada
33A, 5e Ligne, Colombo 3

Tél. : 522 6232 Ext: 3352,
Courriel: indirani.jayawardena@international.gc.ca