Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

soudan-soudandusud.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales
  4. >
  5. Soudan

Relations Canada-Tchad

Fiche documentaire : Version HTML (Version PDF, 21 ko) *

L’ambassade du Canada à Khartoum, au Soudan, assure la représentation du pays au Tchad avec l’accréditation d’un ambassadeur canadien non-résident depuis juin 2013. Entre 1962 et 2011, c’était le haut-commissariat du Canada à Yaoundé, au Cameroun, qui assumait cette fonction. Le Canada a également un consulat honoraire à N’Djaména, au Tchad. Le Tchad est représenté au Canada depuis 1975 par son ambassade à Washington, aux États-Unis. En 2013, le Tchad a décidé d’ouvrir une ambassade à Ottawa et un premier ambassadeur résident devrait être accrédité en 2014.

Les relations bilatérales entre le Canada et le Tchad sont modestes. Les deux pays collaborent surtout au sein d’organisations multilatérales telles que l’Organisation internationale de la Francophonie. Le Canada et le Tchad ont cependant des intérêts communs, notamment la lutte contre le terrorisme, le Canada ayant par exemple contribué à la participation du Tchad à la conférence d’Oran (Algérie) en 2013. Les deux pays contribuent à la mission internationale de soutien en République centrafricaine sous conduite africaine (MISCA) et ont contribué à la mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA). Le Tchad siège au Conseil de sécurité des Nations unies comme membre non-permanent depuis le premier janvier 2014, et son mandat se terminera à la fin de 2016.

Le Canada appuie les efforts en vue de rétablir la paix, la sécurité et le dialogue politique dans la région. Les conflits au Soudan et en République centrafricaine (RCA) ainsi que la situation humanitaire à la frontière du Tchad et du Soudan (région du Darfour) contribuent à l’instabilité de la région. En plus d’assister au retour de Libye de plus de 150 000 Tchadiens à la fin du régime Khadafi, le Tchad a accueilli environ 362 000 réfugiés soudanais qui ont fui le conflit au Soudan et plus de 91,000 réfugiés centrafricains, conséquence des crises répétées en RCA. À ce bilan s’ajoutent plusieurs milliers de Tchadiens qui ont fui la RCA.

L’aide canadienne au Tchad, principalement de nature humanitaire, est acheminée aux organismes internationaux et aux organisations multilatérales, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM). Le Canada travaille avec des partenaires comme le PAM dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au Tchad. Le Canada octroie au Tchad des bourses de formation dans le cadre du Programme canadien de bourses de la Francophonie. Le Canada finance aussi des projets locaux par l’intermédiaire du Fonds canadien d’initiatives locales, géré par l’ambassade du Canada à Khartoum.

Les échanges commerciaux entre le Canada et le Tchad sont généralement modestes. De plus, on a observé en 2013 une diminution significative liée à la baisse des importations de pétrole (de 114,9 millions de dollars en 2012 à 7 millions de dollars en 2013). En 2013, les échanges commerciaux bilatéraux ont presque atteint 25,4 millions de dollars; les exportations se chiffrant à près de 25,1 millions de dollars et les importations en provenance du Tchad à 268 848 dollars. Il n’existe aucun accord commercial actuellement entre le Canada et le Tchad.

L’environnement des affaires au Tchad est l’un des plus difficiles au monde et se caractérise par les tracasseries administratives, les carences du cadre juridique et du système judiciaire ainsi que par les difficultés à démarrer une entreprise et à accéder au crédit. Par contre, plusieurs entreprises canadiennes, principalement dans le secteur pétrolier, sont bien implantées au Tchad. Le Tchad est en plein boom économique du fait des revenus pétroliers et de la stabilité actuelle. Le pays a des potentialités intéressantes pour le Canada dans le secteur des mines et de l’énergie.

Mars 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-03-12