Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

soudan-soudandusud.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Ressources
  4. >
  5. Sur le terrain

L’aide du Canada au Soudan du Sud dans les premiers temps de son indépendance

Photo © Gouvernement du Canada
L'agente Tracey Coghlin de la Police provinciale de l'Ontario entame un déploiement d'un an au camp de Bor, au Soudan du Sud.

Après une guerre civile qui a duré des décennies, un processus de paix fragile qui s’est étalé sur six ans et des négociations laborieuses en vue d’établir ses relations avec le Soudan après la proclamation de son indépendance, le Soudan du Sud en est à un tournant critique de sa jeune histoire. En collaboration avec ses alliés et ses partenaires régionaux, le Canada aide, grâce à ses politiques, ses programmes et son effectif, qui comprend des Canadiens de partout au pays, à obtenir des résultats importants.

En janvier 2011, la population du sud du Soudan a voté, en grande majorité, pour la sécession lors d’un référendum qui s’est déroulé de manière pacifique. Le Canada a aidé à la tenue et à l’observation de ce référendum en invitant des parlementaires canadiens à faire part de notre propre expérience en matière de référendums. Des fonds ont été fournis dans le cadre du GTSR pour assurer la sécurité durant le référendum et pour aider au développement de la constitution provisoire du nouvel État du Soudan du Sud.

Au début de 2012, lorsque le Soudan et le Soudan du Sud se sont engagés dans des affrontements interétatiques, le Canada s’est joint à d’autres pays et à des institutions régionales pour qu’une solution négociée puisse être trouvée rapidement afin de stabiliser les relations entre les deux États. Cet effort a donné lieu à une série de neuf ententes qui ont été signées à Addis‑Abeba le 27 septembre 2012. Une fois mises en application, ces ententes aideront à relancer la production pétrolière au Soudan du Sud et à établir des arrangements transfrontaliers souples entre les deux pays.

Les efforts diplomatiques visant à établir la paix entre le Soudan et le Soudan du Sud sont assortis d’efforts déployés en première ligne en vue de consolider les institutions étatiques et d’apporter les dividendes de la paix à la population du Soudan du Sud, plus particulièrement l’amélioration de la santé et de la sécurité au sein des collectivités. Ces efforts comprennent des initiatives d’aide humanitaire et financière, le déploiement de policiers et de militaires canadiens, ainsi que les efforts d’innombrables Canadiens à l’emploi d’ONG et de missions de l’ONU œuvrant au Soudan du Sud. La diaspora du Soudan du Sud apporte également une importante contribution dans les domaines de la santé, des affaires et du gouvernement. Ainsi, des médecins canadiens, dont plusieurs sont d’origine sud-soudanaise, sont au premier plan des efforts visant à réduire les taux de mortalité chez les mères et les enfants.

Par son engagement à multiples facettes, le Canada travaille en partenariat avec d’autres gouvernements ainsi qu’avec des institutions et des citoyens pour faciliter l’émergence d’un gouvernement démocratique viable au Soudan du Sud, capable d’exercer le contrôle sur son propre territoire, de fournir des services à sa population, d’accroître la sécurité et de gérer ses richesses naturelles d’une manière responsable. Veuillez consulter les liens et les renseignements fournis ci-dessous pour en connaître davantage sur l’engagement du Canada au Soudan du Sud.

Maintien de la paix et de la stabilité à long terme

Par l’intermédiaire du Groupe de travail pour la stabilisation et la reconstruction du MAECI, le Canada appuie le processus d’établissement d’une constitution et aide à l’encadrement des policiers de première ligne au Soudan du Sud. Le Canada fournit également la formation, le matériel et l’infrastructure nécessaires pour améliorer la capacité des autorités aéroportuaires et celle des secteurs de la justice et des prisons du Soudan du Sud à protéger la primauté du droit et à contrer les menaces criminelles et les activités terroristes potentielles. À titre d’exemple de la contribution du Canada en matière de formation, veuillez consulter l’article Professeure, policière et mentor. En déployant des militaires et des policiers, le Canada appuie la mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) dans ses efforts pour protéger les civils et pour renforcer la gouvernance démocratique, la règle du droit et le respect des droits de la personne. Pour de plus amples renseignements sur la participation du Canada à cette mission, veuillez consulter Le rôle du Canada en République du Soudan du Sud.

Aide humanitaire vitale et appui au développement

Photo © Gouvernement du Canada
Le Canada œuvre à améliorer l’accès aux services médicaux de base, en restaurant les installations et en renforçant la formation et l’éducation du personnel médical.

Le Canada fournit une aide humanitaire permettant de répondre aux besoins fondamentaux immédiats des populations du Soudan du Sud qui sont touchées par les conflits et les catastrophes naturelles. Quant à l’aide au développement fournie par le Canada, celle-ci est axée sur le renforcement de la capacité de résilience et est fournie grâce à des programmes qui contribuent à l’amélioration de la sécurité alimentaire et du bien-être des enfants et des jeunes. Le Canada a aidé d’une manière importante à améliorer la santé des mères, des nourrissons et des enfants au Soudan du Sud. Par exemple, le Canada œuvre aux côtés de médecins canadiens d’origine sud-soudanaise participant au programme SSHARE à améliorer l’accès aux services médicaux de base, en restaurant les installations et en renforçant la formation et l’éducation du personnel médical. Le Canada collabore également avec des partenaires pour améliorer la gestion des finances publiques et accroître l’obligation de rendre des comptes et la transparence des institutions de ce nouveau pays.

Renforcement de la coopération parlementaire

Photo © Gouvernement du Canada
Lors de sa visite à Ottawa, le président de l’Assemblée nationale du Soudan du Sud, l’honorable James Wani Igga (à gauche du centre) a rencontré le sénateur canadien l’honorable Donald Oliver (à droite du centre). Le chef du bureau de liaison du gouvernement du Soudan du Sud à Ottawa, Joseph Malok (à gauche), et le conseiller politique du président de l’Assemblée nationale, M. Morris Lado (à droite), ont accompagné le président de l’Assemblée nationale à la réunion.

En janvier 2012, des parlementaires et des sénateurs canadiens se sont rendus au Soudan du Sud en tant que membres de l’Association parlementaire Canada-Afrique dans le but de renforcer les relations bilatérales et la coopération interparlementaire. En octobre, une délégation dirigée par le président de l’Assemblée législative nationale du Soudan du Sud, l’honorable James Wani Igga, est venue au Canada pour des rencontres avec des hauts représentants du gouvernement du Canada, après avoir assisté à la 127e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP), à Québec. La délégation a eu des entretiens privés avec le président de la Chambre des communes, Andrew Scheer; le président intérimaire du Sénat et président du Groupe canadien de l’UIP, Donald Oliver; et l’ancien envoyé spécial du Canada pour la paix au Soudan, la sénatrice Mobina Jaffer. L’honorable James Wani Igga a également rencontré des représentants de la diaspora sud-soudanaise un peu partout au Canada, y compris à Calgary et à Kitchener-Waterloo, soulignant ainsi les liens solides qui unissent les gens du Canada et du Soudan du Sud. L’honorable James Wani Igga est le dignitaire du plus haut rang de la nouvelle République du Soudan du Sud qui a visité le Canada jusqu’à maintenant.

Pour de plus amples renseignements sur l’engagement du Canada dans ce contexte, veuillez consulter Réalisations du Canada au Soudan et au Soudan du Sud.

Pied de page

Date de modification :
2012-12-04