Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

tanzanie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Tanzanie

Relations diplomatiques et représentation officielle

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec la Tanzanie (autrefois le Tanganyika) en 1961, après son accession à l’indépendance.

En Tanzanie, le Canada est représenté par le haut-commissariat canadien situé à Dar es-Salaam, qui dessert également la République de Zambie, l’Union des Comores et la République des Seychelles. La Tanzanie est représentée au Canada par un haut-commissariat situé à Ottawa.

Le premier ministre Stephen Harper a effectué une visite officielle en Tanzanie, en novembre 2007, et le président Jakaya Mrisho Kikwete a effectué une visite officielle au Canada en octobre 2012.

Relations bilatérales

Le Canada et la Tanzanie entretiennent depuis longtemps des relations bilatérales et collaborent fréquemment au sein d’instances internationales comme les Nations Unies et le Commonwealth. Le Canada et la Tanzanie sont tous deux membres du Groupe d’action ministériel du Commonwealth. Dans les années 1990, le Canada a appuyé la transition de la Tanzanie qui est passée d’un régime politique à parti unique à une démocratie pluraliste dotée d’une économie libéralisée et ouverte. Le président Kikwete, du parti Chama Cha Mapinduzi (CCM) qui est au pouvoir depuis l’indépendance du pays, a été élu pour un deuxième mandat de cinq ans en 2010. Un référendum sur la constitution est prévu en 2014 et la prochaine élection générale aura lieu à la fin de 2015.

Le Canada attache une grande importance au rôle stabilisateur que joue la Tanzanie au sein de l’Union africaine et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). En 2012, la Tanzanie a pris la présidence de l’organe chargé des politiques, de la défense et de la sécurité de la SADC et, à ce titre, déploie des efforts pour envoyer une brigade d’intervention dans l’est de la RDC et pour dénouer l’impasse politique à Madagascar. La Tanzanie joue un rôle positif dans la région des Grands Lacs. De plus, elle accueille le Tribunal pénal international pour le Rwanda ainsi que la Coopération en Afrique orientale, laquelle a lancé un marché commun le 1er juillet 2010.

La Tanzanie déploie du personnel dans les missions de maintien de la paix de l’ONU, y compris au Darfour dans le cadre de la MINUAD, une opération conjointe de l’Union africaine et de l’ONU. Le 28 mars, le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé à l’unanimité la création d’une brigade d’intervention dans le cadre de la MONUSCO afin de mener des « offensives ciblées » contre les rebelles de l’est de la RDC. La Tanzanie commandera cette brigade.

Depuis les années 1960, le Canada apporte un soutien à la Tanzanie par l’intermédiaire du Programme de l’instruction et de la coopération militaires, en plus de renforcer la capacité de la Tanzanie à former des soldats de maintien de la paix en soutenant le Centre de formation au maintien de la paix à Dar es-Salaam. À ce jour, plus de 850 officiers ont été formés.

Aide au développement

Le Canada a versé plus d’un milliard de dollars en aide au développement à la Tanzanie depuis son indépendance. L’aide au développement annuelle de MAECD est passée d’environ 26 M$ en 2001-2002 à environ 119 M$ en 2011-2012, faisant de la Tanzanie l’un des plus importants partenaires de développement du Canada, et un « pays ciblé » par MAECD depuis 2009. MAECD est l’un des plus grands donateurs bilatéraux dans les secteurs de l’éducation et de la santé, sans compter son appui considérable à la santé maternelle et infantile. Elle est également très active dans la promotion de la croissance économique durable, en particulier dans le secteur de l’extraction minière, en soutenant notamment l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives en Tanzanie et l’Agence de vérification du secteur des minéraux de la Tanzanie.

Par l’entremise de la Direction générale du partenariat canadien de MAECD, les organismes canadiens qui travaillent de concert avec les ONG tanzaniennes ont investi environ 10 M$ en 2011-2012 dans un éventail de projets de développement communautaire, d’agriculture, d’éducation, de santé, de gouvernance, de microcrédit et de croissance économique. Dans son ensemble, l’aide canadienne au développement (y compris l’aide multilatérale) totalisait environ 135 M$ en 2011-2012, faisant de la Tanzanie l’un des cinq plus importants bénéficiaires de l’aide canadienne.

En février 2002, le Canada a radié une dette de 83,6 M$ de la Tanzanie dans le cadre de l’Initiative d’aide aux pays pauvres très endettés, qui vise à alléger le fardeau de la dette des pays les plus pauvres du monde.

Commerce

La Tanzanie revêt une importance croissante pour les entreprises canadiennes : les compagnies minières canadiennes figurent parmi les plus importants investisseurs étrangers en Tanzanie. Lors de la visite officielle du président Kikwete au Canada en octobre 2012, le Canada et la Tanzanie ont signé une déclaration d’intention de conclusion des négociations d’un Accord bilatéral de promotion et de protection des investissements étrangers.

Pour des raisons de confidentialité commerciale, les statistiques sur les investissements canadiens directs en Tanzanie ne sont pas disponibles. Toutefois, selon Ressources naturelles Canada, les seize compagnies minières canadiennes en activité en Tanzanie cumulaient des actifs miniers de 2,3 G$ en 2011. Les entreprises canadiennes sont également actives dans d’autres domaines, notamment les infrastructures de transport et de l’énergie, l’équipement et les services miniers, et le secteur du pétrole et du gaz.

Les relations commerciales entre le Canada et la Tanzanie ont considérablement augmenté. En 2012, le commerce bilatéral de marchandises a atteint 89,4 M$, ce qui représente une augmentation de 33,8 % par rapport à 2011. Dans le cadre de l’Initiative canadienne d’accès aux marchés pour les pays les moins développés, la Tanzanie profite d’un accès en franchise de droits au marché canadien pour presque toutes les marchandises.

Le Canada est un ardent défenseur de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) en Tanzanie. En décembre 2011, le Canada a parrainé une conférence sur la RSE à Mwanza qui a intéressé de nombreux représentants du gouvernement de la Tanzanie, du milieu des affaires et d’organisations de la société civile. En octobre 2012, une deuxième conférence sur la RSE a eu lieu à Arusha.

Mai 2013 


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-01-17