Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Thaïlande.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

La Conférence des cinq nations se penche sur la fraude en matière d’immigration

Bookmark and Share
Première rangée, de gauche à droite : l’ambassadeur de la Nouvelle-Zélande Bede Corry; l’ambassadeur des États-Unis, Eric John; l’ambassadeur du Royaume-Uni, Quinton Quayle; et l’ambassadeur du Canada, Ron Hoffmann, avec les membres du groupe de travail de la CCN à Bangkok. On aperçoit le premier secrétaire (Immigration) de l’ambassade du Canada, Dareck White, dans la rangée arrière, à droite.
Première rangée, de gauche à droite : l’ambassadeur de la Nouvelle-Zélande Bede Corry; l’ambassadeur des États-Unis, Eric John; l’ambassadeur du Royaume-Uni, Quinton Quayle; et l’ambassadeur du Canada, Ron Hoffmann, avec les membres du groupe de travail de la CCN à Bangkok. On aperçoit le premier secrétaire (Immigration) de l’ambassade du Canada, Dareck White, dans la rangée arrière, à droite.
   

   

L’ambassade du Canada en Thaïlande a été l’un des organisateurs d’un atelier d’un jour sur la fraude et la contrefaçon dans le domaine de l’immigration. L’atelier a porté plus particulièrement sur la fraude liée aux documents et à l'identité, ainsi que sur un large éventail de crimes en matière d’immigration que l’on constate en Thaïlande, y compris le mauvais usage des visas, le passage de clandestins et la traite des personnes.

L’activité a attiré 120 participants qui ont mis en commun leur expérience et leur expertise de la détection de la fraude et de la contrefaçon en ce qui concerne ce type de crimes. Ils ont discuté aussi des stratégies de prévention de la fraude à la source (que certains appellent « intervention en amont ») avec les intervenants chargés de l’application de loi sur l’immigration à Bangkok. Ces discussions se sont avérées importantes pour :

  • sensibiliser davantage les ambassades étrangères en Thaïlande pour leur permettre de mieux repérer et s’attaquer aux crimes liés à l’immigration;
  • mieux cerner en quoi consistent les documents falsifiés utilisés en Thaïlande pour l’obtention frauduleuse de visas et la traite des personnes, par la collecte de renseignements, l’analyse et des projets de recherche conjoints;
  • renforcer les partenariats par la création de réseaux entre les ambassades, les services policiers et les organisations non gouvernementales en Thaïlande;
  • examiner la mise à contribution de nouvelles initiatives internationales en matière de technologie (p. ex. la biométrie) dans le but de combattre les crimes liés à l’immigration;
  • diminuer les faux documents préjudiciables au bon fonctionnement des systèmes de visas des pays étrangers en Thaïlande.
L’ambassadeur Hoffmann s’adresse aux médias après l’atelier.
L’ambassadeur Hoffmann s’adresse aux médias après l’atelier.
   

   

L’ambassade du Canada a organisé cet atelier conjointement avec les ambassades de l’Australie, des États-Unis, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni, à titre de membres du groupe de travail de la Conférence des cinq nations (CCN) à Bangkok. Les représentants de la CCN ont réaffirmé la nécessité d’une collaboration entre les organismes présents afin de faire échec aux groupes criminels organisés responsables de ces crimes.

« L’atelier envoie un message non équivoque : les pays membres de la CCN à Bangkok sont déterminés à jouer un rôle important dans la lutte contre les crimes liés à l’immigration dans la région. En mettant en commun nos connaissances et notre expertise en la matière, nous renforcerons les capacités des services policiers et nous réprimerons à la source les activités des organisations criminelles. » – L’ambassadeur du Canada, Ron Hoffmann

Plusieurs experts locaux et internationaux ont présenté des exposés sur des thèmes tels les systèmes de prévention des faux documents en Thaïlande et l’implantation de nouvelles technologies mondiales à la fine pointe de la lutte contre les crimes liés à l’immigration.

L’atelier, qui a remporté un franc succès de participation, était la première activité officielle organisée par la CCN à Bangkok depuis sa création, en juin 2008. Les pays participants collaborent dans la région avec les forces policières thaïlandaises, des organisations non gouvernementales et les Nations Unies pour empêcher que des personnes entrent illégalement au Canada et dans d’autres pays et commettent des crimes.

 

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2011-04-27