Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Trinite-et-Tobago.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Culture sur étoffe : des tapisseries inuites à Trinité-et-Tobago

Un contingent de peuples amérindiens pendant leur visite de l’exposition
Un contingent de peuples amérindiens pendant leur visite de l’exposition
   
Un contingent de peuples amérindiens pendant leur visite de l’exposition
Un contingent de peuples amérindiens pendant leur visite de l’exposition
   
L’exposition a été mise sur pied grâce à la collaboration entre le Haut-commissariat du Canada
L’exposition a été mise sur pied grâce à la collaboration entre le Haut-commissariat du Canada
   
Ricardo Bharath Hernandez, le président de la Santa Rosa Carib Community, et l’actuelle reine des Caraïbes Jennifer Cassar
Ricardo Bharath Hernandez, le président de la Santa Rosa Carib Community, et l’actuelle reine des Caraïbes Jennifer Cassar
   
Culture sur étoffe
Culture sur étoffe
   
Culture sur étoffe
Culture sur étoffe
   

Les territoires arctiques du Nord canadien semblent être une contrée si lointaine vue de Port of Spain, pourtant l’art peut faire office de pont entre les cultures et les communautés à travers le monde.

Exposant des représentations de scènes de chasse, de pêche et d’interaction avec les animaux, Culture sur étoffe est une exposition itinérante d’œuvres d’art de tapisserie produites par des femmes inuites du Nunavut qui a clôturé sa tournée latino-américaine avec une exposition à Port of Spain à Trinité­et­Tobago.

L’exposition, qui a eu lieu au National Museum and Art Gallery de Port of Spain, a été mise sur pied grâce à la collaboration entre le Haut-commissariat du Canada, qui a fourni des prospectus et de l’information sur les peuples inuits aux visiteurs.

Le mois pendant lequel l’exposition Culture sur étoffe a été présentée à Port of Spain coïncidait avec les célébrations de la Journée nationale du patrimoine amérindien à Trinité-et-Tobago. Afin de marquer l’occasion, M. Vel Lewis, sous­secrétaire permanent au ministère des Arts et du Multiculturalisme, a accompagné un important contingent de peuples amérindiens pendant leur visite de l’exposition de Culture sur étoffe. Les visiteurs qui venaient de Trinité­et­Tobago, de la Dominique, de la Guyana, et du Suriname, sont arrivés vêtus de leurs costumes d’apparat traditionnels, et ont été reçus par la haute-commissaire Karen McDonald. Ricardo Bharath Hernandez, le président de la Santa Rosa Carib Community, faisait partie du groupe ainsi que l’actuelle reine des Caraïbes Jennifer Cassar.

C’était effectivement une expérience inoubliable que de voir les peuples autochtones de la région exprimer leur émerveillement devant le travail de leurs confrères du Nord du Canada. Tous ceux qui étaient présents ont exprimé leur plaisir devant les œuvres et M. Hernandez a témoigné de sa joie d'avoir la chance de voir des pièces d'une telle beauté en compagnie de ses pairs.

Le Canada et Trinité-et-Tobago peuvent se féliciter tous les deux d’être des nations véritablement multiculturelles, chaque pays jouissant d’un riche héritage légué par diverses cultures, coutumes et traditions, émanant de la variété des populations ethniques qui habitent ces deux pays. En outre, à l’instar du Canada, Trinité-et-Tobago peut se targuer de son propre héritage et de ses peuples autochtones qui se sont organisés dans le cadre de la Santa Rosa Carib Community, qui s’est efforcée de préserver en bonne et due forme les traditions et la culture des peuples caribes, non seulement à Trinité­et­Tobago, mais également dans la région des Caraïbes.

« Le haut-commissariat a eu l’impression que l’organisation de l’exposition à Port of Spain valait bien la peine, les œuvres réalisées par ces incroyables femmes inuites reflétant l'importance que le gouvernement du Canada attache à l’idéal du multiculturalisme, » a déclaré la haute-commissaire McDonald. « Nous pensions que cela parlerait également aux citoyens de ce pays, étant donné les efforts déployés par le gouvernement de Trinité-et-Tobago dans le domaine du multiculturalisme. »

Au nom du ministère des Arts et du Multiculturalisme, Mme Nimah Murakil­Zakuri, la conservatrice du National Museum and Art Gallery, a témoigné de sa satisfaction et de sa gratitude au haut-comissariat pour avoir amené l’exposition à Port of Spain. Elle a déclaré que des initiatives de la sorte représentaient d’excellentes occasions pour la promotion de diverses cultures aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières de Trinité-et-Tobago. Elle a été ravie de travailler main dans la main avec le haut-commissariat du Canada pour assurer la réussite de l'exposition et se réjouis de poursuivre la coopération entre les deux pays.

L’exposition a également ébloui les membres du corps diplomatique, le grand public, les élèves de secondaire en art, et les étudiants du Département des arts visuels de la faculté des arts créatifs et du festival de l’University of the West Indies. Culture sur étoffe a transporté le travail des femmes inuites loin de son pays d’origine afin de trouver écho auprès des pairs et des amateurs d’art à l’échelle internationale.

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2011-11-18