Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Trinite-et-Tobago.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le Canada est dans la mire du Festival du film de Trinité-et-Tobago 2012


 
Simon (Émilien Néron) dans Monsieur Lazhar. Avec la permission de Music Box Films.

Pourquoi l’édition 2012 du Festival du film de Trinité-et-Tobago (TTFF) est-elle un événement si unique? Le Canada était dans la mire du festival!


Logo du Festival du film de Trinité-et-Tobago
  

Afin de soutenir les efforts du TTFF, le Haut-commissariat du Canada à Trinité-et-Tobago a facilité la projection, pour le grand bonheur du public local, de deux films canadiens réputés, Incendies et Monsieur Lazhar. Ce dernier a remporté le prix du meilleur film canadien au Festival international du film de Toronto (TIFF) en 2011.

La décision du TTFF de choisir le Canada comme pays cible du festival vient reconnaître la contribution de la diaspora caribéenne au Canada dans le domaine des arts et de la culture, et celle des cinéastes internationaux qui trouvent leur inspiration dans les Caraïbes.


Lubna Azabal comme Nawal Marwan dans Incendies. Photo par micro-scope, avec la permission de Sony Pictures Classics.
  

Trinité-et-Tobago a cherché activement des accords de coproduction avec le Canada et le festival devrait contribuer encore davantage au développement des relations commerciales entre les deux pays. Par exemple, le film Home Again, une production canadienne, a été tourné en partie à Trinité avec le concours d’une maison de production locale, et témoigne de la mise en commun de l’expertise dans l’industrie du cinéma.

Des projets de ce genre ouvrent la voie à d’éventuelles collaborations, à l’heure où Trinité-et-Tobago envisage des mesures incitatives, comme l’importation de matériel cinématographique et d’équipement de production télévisuelle et radiophonique, sans que les équipes aient à verser une caution ou à payer les droits et la taxe à valeur ajoutée.

Lorsque la mission a été approchée pour s’associer au festival, la haute-commissaire Karen McDonald a accepté, sans hésitation, cette invitation, afin d’encourager et de souligner la collaboration continue entre le gouvernement du Canada et Trinité-et-Tobago au chapitre de la sécurité, de l’éducation, de l’industrie et de la culture.


De gauche à droite : Richard Fung (cinéaste), Faisal Lutchmedial (cinéaste), haut-commissaire Karen L. McDonald, Christy Garland (cinéaste), Christian Sida-Valenzuela (directeur du Festival du film latino-américain de Vancouver) et Ian Harnarine (cinéaste).
  

La relation bilatérale entre le Canada et Trinité-et-Tobago est solide, et la haute-commissaire McDonald a déclaré avoir vraiment le sentiment « qu’ensemble, le Canada et Trinité-et-Tobago ont désiré établir des liens, et que nous y sommes parvenus ensemble ». Ce sont des événements comme celui-là qui renforcent les avantages mutuels que procure une telle relation. À titre de gouverneur général du Canada, l’honorable David Johnston a déclaré avec justesse, lors de sa visite historique à Trinité-et-Tobago, que « notre relation est une relation de confiance ».

D’autres films, auxquels ont participé des Canadiens, ont été projetés au festival. Parmi ceux-ci, mentionnons le court-métrage documentaire narratif Mr. Crab, de Faisal Lutchmedial, le court-métrage documentaire The Chiney Shop, de Jeanette Kong, le long-métrage documentaire The World Before Her, de Nisha Pahuja, Dal Puri Diaspora, de Richard Fung, et The Bastard Sings the Sweetest Song, de Christy Garland, qui a reçu le prix du meilleur film caribéen réalisé par un cinéaste international, dévoilé au TTFF de cette année.

En plus d’avoir présenté des films canadiens, le festival a accueilli quatre cinéastes canadiens, dont Ian Harnarine, réalisateur de Doubles with Slight Pepper, qui a remporté le prix du meilleur court-métrage canadien au TIFF 2011. Le festival a également accueilli Christian Sida-Valenzuela, directeur du Festival du film latino-américain de Vancouver, qui était membre du jury.

Grâce à la collaboration avec le Haut-commissariat et le soutien financier de RBC Banque Royale, l’édition 2012 du TTFF, qui s’est terminée le 2 octobre, est, avec plus de 120 films projetés, l’édition la plus importante à ce jour. Pour en savoir plus sur le festival, consultez le www.ttfilmfestival.com.

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2012-10-25