Message de l'Ambassadrice

Je ne pourrais être plus honorée que de devenir Ambassadeur du Canada en Tunisie en cette période charnière où le pays s’efforce de consolider sa transition démocratique et de faire front commun à une menace terroriste régionale croissante. Le Canada félicite la Tunisie et son peuple pour leur détermination inébranlable à garder le cap en cette période difficile, et applaudit l’attribution du prix Nobel de la Paix au quartet tunisien.

Le Canada et la Tunisie entretiennent des liens bilatéraux profonds à maints égards que je m’efforcerai de renforcer davantage. Le Canada est particulièrement fier de ses nombreux citoyens d’origine tunisienne, qui apportent des contributions exceptionnelles à notre société et servent à consolider l’amitié entre nos deux pays.

Les Canadiens et les Tunisiens partagent avec fierté les valeurs que sont l’ouverture, la tolérance et le respect des principes démocratiques. Nous parlons une langue commune et sommes tous deux membres de la Francophonie, que nous considérons comme un précieux instrument pour faire progresser la gouvernance démocratique et la coopération économique dans le monde francophone.

Le Canada et la Tunisie sont partenaires dans la lutte mondiale contre le terrorisme. Nous reconnaissons les défis auxquels la Tunisie est confrontée dans la conduite d’une guerre en première ligne contre les terroristes et les extrémistes violents. Pour appuyer la Tunisie, le Canada s’est engagé à financer des projets visant à renforcer la sécurité frontalière et à lutter contre l’extrémisme violent.

Le Canada a identifié la Tunisie comme un partenaire commercial prioritaire, qui offre des possibilités d’affaires intéressantes dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’éducation ainsi que des technologies de l’information et des communications. Nos deux pays ont amorcé des négociations pour conclure un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers. Cet accord devrait favoriser l’investissement et la création d’emplois dans nos deux pays. La croissance économique au Canada et en Tunisie repose sur le dynamisme des petites et moyennes entreprises, et il existe un potentiel important de renforcer davantage les liens entre ces entreprises dans nos deux pays. Pour le Canada et la Tunisie, l’éducation est de la plus haute priorité. Nous sommes heureux que bon nombre d’étudiants tunisiens aient choisi d’étudier au Canada et que plusieurs institutions canadiennes offrent maintenant des services éducatifs en Tunisie.

Je suis fière de diriger une équipe dévouée de professionnels à l’ambassade, qui se consacrent au renforcement de notre coopération bilatérale avec la Tunisie et qui offrent d’importants services consulaires, commerciaux et de visas, tant aux Canadiens qu’aux Tunisiens. N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et sur Twitter pour en savoir plus sur nos activités, de demander notre aide et de vous joindre à nous pour renforcer les relations canado-tunisiennes. 

Si vous êtes un citoyen canadien vivant en Tunisie, je vous encourage fortement à vous inscrire auprès de l’ambassade par l’intermédiaire de notre Registre des Canadiens à l’étranger en ligne. Ainsi, nous saurons que vous vous trouvez dans le pays et pourrons communiquer avec vous en cas d’urgence. Je vous invite aussi à vous tenir informés des Conseils aux voyageurs et Avertissements.

Au cours de mon mandat, j’aurai le grand plaisir de rencontrer un grand nombre de Tunisiens et d’approfondir mes connaissances sur ce merveilleux pays, tout en faisant la promotion des valeurs et des intérêts canadiens. Je n’aurais pu espérer un travail plus stimulant que celui de représenter mon pays en tant qu’Ambassadeur en Tunisie.

Carol McQueen
Ambassadrice du Canada en Tunisie

Biographie - Ambassadrice Carol McQueen

Mme Carol McQueen (B.A. Histoire), Université Concordia, 1995; (Ph.D Relations internationales), Université Oxford, 2002 a intégré le Ministère des Affaires étrangères et du Commerce International en 2005. Elle est présentement Ambassadeur du Canada en Tunisie.

Avant son affectation elle était directrice des relations avec les États du Golfe à la Direction Générale  du Moyen-Orient, après avoir servi à l’étranger en tant que conseillère politique en Tanzanie, de 2010 à 2013. Elle a occupé le poste de directrice adjointe à la Direction de la démocratie et la gouvernance (2008-2010), d’analyste politique principale sur la protection des civils dans les conflits armés (2007-2008), et d’analyste politique au sein du Groupe de travail sur la stabilisation et la reconstruction (2005-2007), où elle a travaillé à faire avancer le processus de paix dans le nord de l’Ouganda. Avant d’intégrer le Ministère, Mme McQueen a occupé le poste d’agente des affaires politiques auprès de la mission de maintien de la paix des Nations Unies en République démocratique du Congo, de 2002 à 2005.

Elle est boursière de la fondation Rhodes et auteure du livre Humanitarian Intervention and Safety Zones: Iraq, Bosnia and Rwanda (Palgrave / Macmillan, 2006).

Elle est mariée et a deux filles.