Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

uruguay.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Uruguay

De relations solides et en croissance

Le Canada et l’Uruguay ont établi des relations diplomatiques en janvier 1951. En 1953, le Canada nommait son premier ambassadeur en Uruguay, résident en Argentine. Depuis, les relations bilatérales se sont élargies considérablement, en particulier depuis 1984, lorsque l’Uruguay a retrouvé sa démocratie après 11 ans de régime militaire.

En Uruguay, le Canada est représenté par l’ambassade du Canada à Montevideo. L’Uruguay est représenté au Canada par l’ambassade de l’Uruguay à Ottawa et a aussi des consulats à Montréal, Toronto et Vancouver.

Les relations bilatérales entre le Canada et l’Uruguay sont fondées sur des valeurs communes. Nos deux pays sont membres de plusieurs organisations hémisphériques et internationales et jouent un rôle actif au sein d’instances multilatérales, telles que l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Organisation des États Américains (OÉA).

L’importante implication de l’Uruguay au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) met en lumière l’ensemble des intérêts communs que partagent nos deux pays en termes de sécurité hémisphérique et de développement durable.

L’Uruguay est une démocratie solide qui réussit à concilier ses priorités économiques et sociales. L’Uruguay se classe traditionnellement au premier rang  des pays d’Amérique latine pour sa gouvernance démocratique et son faible taux de corruption. La population de l’Uruguay jouit d’un taux d’alphabétisation de 98 pourcent, a accès à d’excellentes universités et bénéficie d’une importante tradition d’éducation en français et en anglais.

L’Uruguay est membre à part entière du Mercosur, une union douanière qui regroupe aussi l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et le Venezuela. Les bureaux du Secrétariat permanent du Mercosur, ainsi que le Parlasur, sont situés à Montevideo, ce qui témoigne de la position importante et stratégique de l’Uruguay en matière d’intégration régionale en Amérique du Sud.

Du côté économique, le Canada et l’Uruguay sont membres du Groupe de Cairns, une coalition de 19 pays agro-exportateurs, qui fut établit en 1986 durant le cycle d’Uruguay de négociations commerciales multilatérales, pour promouvoir leurs objectifs communs en termes de réforme de la règlementation dans le domaine de l’agriculture. 

Culturellement, nos pays ont tous les deux une culture francophone bien établie. En 2012, l’Uruguay fut le premier pays d’Amérique du Sud à devenir observateur au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Cette appartenance partagée à l’OIF souligne de nouveau nos valeurs et intérêts communs dans la promotion de la diversité, de la démocratie et des droits de la personne.

En avril 2014, le ministre des Relations extérieures de l’Uruguay, Luis Almagro, a effectué une visite officielle au Canada où il a rencontré le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird, qui était venu en Uruguay en août 2013.  L’ex ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires) Diane Ablonczy a aussi effectué une visite à Montevideo en décembre 2011.

Économie

L’Uruguay est identifié en tant que marché prioritaire émergent dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux. En ce qui concerne les échanges bilatéraux de marchandises entre les deux pays, celles-ci ont totalisé 121,5 millions de dollars en 2013. Les exportations canadiennes vers l’Uruguay ont atteint 49,8 millions de dollars et comprenaient de la machinerie agricole, des lentilles séchées, de la chlorure de potassium, des pièces de turbine à gaz et du papier journal. Les importations en provenance de l’Uruguay ont totalisé 72 millions de dollars et incluaient de la viande de bœuf désossé congelée, des agrumes, de la laine, des filets de colin congelés et des bleuets frais. Veuillez consulter la page web du Service des délégués commerciaux du Canada pour plus d’information à propos du marché uruguayen.

Le Canada et l’Uruguay ont approfondi leurs liens économiques à travers plusieurs accords bilatéraux. Les deux pays ont signé en 1999 l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (EPIE). Un accord sur la Sécurité Sociale est entré en vigueur en janvier 2002 et une entente bilatérale de Coproduction audiovisuelle a été conclue en octobre 2005 afin d’encourager les productions cinématographiques conjointes. De plus, en 2012, les deux pays se sont entendus sur un accord de Transport aérien, et un accord sur l’échange de renseignements en matière fiscale (TIEA) a été signé en février 2013 et vient d’entrer en vigueur en 2014.

Le Canada n’a pas de programme d’aide au développement en Uruguay, mais appuie l’Uruguay via des programmes multilatéraux et par le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL), qui est géré par l’ambassade du Canada en Uruguay. Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) est aussi présent en Uruguay et ses bureaux régionaux sont situés à Montevideo. 133 projets de recherches totalisant 13,8 millions de dollars ont été financés par le CRDI en Uruguay depuis 1976. Les recherches appuyées par le CRDI en Uruguay portent principalement sur la protection environnementale de l’estuaire du Rio de la Plata, les questions de commerce et d’intégration au sein du Mercosur, l’évaluation des politiques du travail, les soins de santé, et les initiatives menées par le pays pour contribuer aux opérations de renforcement de la démocratie et de reconstruction en Haïti.

Nos relations bilatérales sont aussi basées sur un réseau croissant de liens interpersonnels, qui est encouragé, entre autres, à travers des échanges pédagogiques et des visites touristiques. Comme le Canada, l’Uruguay est un pays qui valorise beaucoup l’éducation supérieure. L’ambassade du Canada est active dans le domaine de l’éducation et fournit des services d’information aux étudiants uruguayens qui sont intéressés à aller au Canada pour y étudier ou pour y faire de la recherche de haut niveau. 

Le Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA), annoncé par le Premier Ministre Stephen Harper au Sommet des Amériques en 2009, offre des possibilités de bourses à court terme pour les étudiants en provenance de l’Amérique latine et des Caraïbes, y compris l’Uruguay, pour étudier ou effectuer de la recherche au Canada. En 2013, 20 étudiants uruguayens ont reçu des bourses à travers ce programme. En 2014, le CRDI a annoncé un programme de subventions pour les étudiants au niveau de la maîtrise ou du doctorat qui font de la recherche reliée au domaine de l’extraction des ressources naturelles. Le CRDI s’est associé à l’Agence uruguayenne Nationale de la Recherche et de l’Innovation, au Ministère de l’Éducation et de la Culture, et au Ministère de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Exploitation Minière pour lancer cette initiative.

Les Canadiens d’origine uruguayenne constituent une communauté bien organisée qui contribue à la relation entre les deux pays, particulièrement dans les domaines du commerce et de la culture. En 2012, presque 1 500 Uruguayens ont visité le Canada.  On estime à 500 le nombre de Canadiens vivant en Uruguay. Chaque année, environ 10 000 Canadiens visitent ce pays.

Juin 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-09-18