Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

uruguay.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le Canada appuie ses écoles « homonymes » en Uruguay


L'Escuela Canadá Nº 26 (École Canada no 26) accueille la délégation canadienne..
 

Des élèves de l’Escuela Canadá Nº 174 (École Canada no 174) se préparent pour le spectacle.
   

Élèves marchant et jouant au rythme d’un nouveau tambour.
   

Afin de célébrer la fin de l’année 2011, l’ambassade du Canada en Uruguay a élargi les possibilités d’enfants défavorisés en soutenant trois écoles uruguayennes ayant un lien particulier avec le Canada. Pour désigner ses écoles, le gouvernement de l’Uruguay donne le nom d’autres pays et de personnes influentes en Uruguay. Les trois écoles que soutient le Canada ont le mot « Canada » dans leur nom.

À l’Escuela Canadá Nº 26 [École Canada no 26], une école rurale située à Tala, dans le département de Canelones, les fonds ont servi à réaménager une salle réservée aux activités physiques et artistiques (incluant l’achat de nouvel équipement et de matériel), et à rénover la cuisine et la salle à manger. Cette école est plutôt isolée. Un seul instituteur y enseigne, et plusieurs enfants qui la fréquentent doivent parcourir, pour s’y rendre, plus de quatre kilomètres à pied, à cheval ou à bicyclette. L’école fait également office de salle communautaire pour les habitants des environs. On y célèbre des anniversaires et on y tient des réunions.

Dans le département de Florida, l’Escuela Canadá Nº 37 [École Canada no 37] a reçu de l’équipement récréatif et sportif afin de promouvoir la santé et de développer les aptitudes à la communication des élèves.

Située à Montevideo, l’Escuela Canadá Nº 174 [École Canada no 174] est la plus grande des trois écoles. Les nouveaux fonds ont servi à l’achat d’équipement dans le but de moderniser la salle d’éducation physique et les installations audiovisuelles. De plus, l’école a reçu une grande variété de matériel pour les cours d’anglais. Ces ressources permettront aux étudiants de développer leur potentiel au cours de leurs études secondaires.

En gage de reconnaissance, les élèves ont organisé une cérémonie au cours de laquelle ils ont présenté leurs dessins ainsi que des chansons et des numéros de danse traditionnelle de l’Uruguay à un public charmé, composé notamment de la ministre des Affaires étrangères du Canada, Diane Ablonczy, de l’ambassadeur du Canada, Francis Trudel, et du directeur du Centre de recherches pour le développement international, Federico Burone.

Le financement accordé aux trois écoles provenait du Fonds canadien d’initiatives locales.

Pied de page

Date de modification :
2012-06-12