Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

zimbabwe.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Découvrir le Canada

Relations Canada-Zimbabwe

Relations diplomatiques et représentation officielle

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec le Zimbabwe lors de son indépendance en 1980. Le Canada a ouvert une ambassade à Harare, et l’ambassade du Zimbabwe au Canada se trouve à Ottawa.

Relations bilatérales

À la suite des élections du 31 juillet 2013, Robert Mugabe a été nommé président du Zimbabwe. Son parti, à savoir l’Union nationale africaine du Zimbabwe – Front patriotique (ZANU-PF), a obtenu la majorité des deux tiers de l’Assemblée nationale. Le Canada a félicité les habitants du Zimbabwe pour le déroulement pacifique des élections, mais a exprimé de graves préoccupations concernant les irrégularités signalées et le manque de transparence au cours du processus démocratique, mettant ainsi en doute le fait que les résultats représentent de manière crédible les volontés de la population. Le Canada appuie toujours au Zimbabwe l’émergence d’un gouvernement respectueux des droits de la personne, de la démocratie, de la liberté et de la primauté du droit. Le Canada continuera d’exercer des pressions politiques et diplomatiques afin de promouvoir des réformes positives au Zimbabwe qui auront pour effet d’améliorer la vie du peuple zimbabwéen.

Avant la tenue des élections, le Canada avait appuyé certains des progrès réalisés au Zimbabwe dans le cadre de l'Accord politique global (APG) signé en septembre 2008, notamment la reprise des services publics, la diminution d’actes de violence à caractère politique et la promulgation d’une nouvelle constitution.

En 2008, en vertu du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant le Zimbabwe, le Canada a adopté des mesures économiques ciblées ayant pour effet de geler les actifs des personnes désignées (177 personnes et 4 entités). Ces mesures visent également l’interdiction des exportations et du transport d’armes et de matériel connexe au Zimbabwe, de même que toute forme d’aide technique ou financière reliée à l’armement. Toutefois, ces mesures n’entravent ni les investissements ni les échanges entre le Canada et la grande majorité des Zimbabwéens. Le Canada passera en revue ces sanctions ciblées lorsque le pays montrera des signes d’une véritable réorientation politique visant à assurer une gouvernance démocratique et responsable, et le respect des droits de la personne et de la primauté du droit.

Commerce et investissement

Les échanges bilatéraux de marchandises ont augmenté pour atteindre 11,8 millions de dollars en 2013, soit 4,2 millions de dollars en exportations vers le Zimbabwe et 7,6 millions de dollars en importations provenant de ce pays. Les principales marchandises canadiennes exportées vers le Zimbabwe comprennent les machines, l’équipement, les céréales, les instruments médicaux et les machines électriques. Les principales marchandises importées au Canada comprennent les minerais, le nickel et les produits connexes, la vermiculite et le granite ainsi que les produits du tabac. Les investissements du Canada au Zimbabwe se concentrent principalement dans le secteur minier du pays. Le nombre d’étudiants zimbabwéens au Canada est passé de 222 en 2007 à 416 en 2013, ce qui représente une croissance continue de 87 p. 100 au cours des six dernières années.

Aide au développement

Dans le cadre du Plan d'action économique 2012 du gouvernement du Canada, le Canada restructure et rationalise ses opérations. Par conséquent, le programme de développement bilatéral visant le Zimbabwe a pris fin en mars 2014. Le Zimbabwe demeurera admissible à un soutien par l'entremise du Programme régional panafricain, des programmes multilatéraux et mondiaux (y compris l'assistance humanitaire internationale, au besoin) et des Programmes des partenariats avec les Canadiens. En outre, au cours des dernières années, le Fonds canadien d’initiatives locales administré par l’ambassade du Canada a fourni un soutien à des organisations locales afin de promouvoir la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit.

Juin 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-06-20