Relations de Défense

Le Bureau de l'attaché de défense du Canada à Santiago encourage et renforce une relation de plus en plus étroite entre les institutions de défense canadiennes et chiliennes. Les ministères de la défense et les trois principaux services (marine, armée et armée de l'air) tiennent régulièrement des discussions bilatérales pour coordonner une liste exhaustive d'activités concrètes qui ont facilité la coopération, la confiance et l'interaction. Le soutien du Canada et la dotation en personnel du tout premier rôle de commandement du Chili dans l'exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) dans les eaux hawaïennes en juillet 2018 caractérisent cette solide relation.

Domaines spécifiques de la coopération de défense entre le Canada et le Chili :

  • Un accord bilatéral de coopération en matière de défense a été signé en 2012 et fournit une orientation stratégique pour permettre et faciliter les relations de défense croissantes. Un addendum sur la coopération en matière de matériel de défense est en cours de négociation.
  • Discussions sur la politique de défense - Le Canada a accueilli la dernière ronde de négociations sur la politique de défense à Ottawa le 1er novembre 2017. Parmi les nouvelles initiatives discutées figurait l'effort de coopération pour fournir un instructeur de navigation au Caribbean Maritime Training Centre en Jamaïque.
  • Programme de formation et de coopération militaires (PICM) - Le PICM du Canada offre des cours de langue, de perfectionnement professionnel et de soutien de la paix à environ 1 200 militaires de plus de 62 États membres chaque année. Le Chili est membre du programme depuis 1998 et a occupé 33 postes entre 2014 et 2018.
  • Coopération Navale - La Marine royale du Canada (MRC) et la Marine chilienne entretiennent une relation solide grâce à des discussions de haut niveau, à des exercices d'entraînement combinés et à des échanges uniques. Les officiers du RCR embarquent régulièrement sur des navires chiliens pour améliorer leur entraînement dans le cadre du programme REGULUS de la MRC tandis que le Canada a bénéficié des services d'un navire de ravitaillement chilien pour appuyer l'entraînement de réapprovisionnement dans les eaux canadiennes. Les deux marines coopèrent depuis longtemps dans le cadre de l'exercice semestriel RIMPAC (le plus grand exercice naval au monde), tandis que la version de 2018 a vu le Chili assumer un important rôle de commandement avec le soutien du personnel canadien. Après avoir choisi un système de commandement et de contrôle canadien comme composante principale de la modernisation des frégates chiliennes de type 23, les deux marines seront regroupées comme jamais auparavant, car elles formeront et exploiteront une plate-forme logicielle commune.
  • Coopération de l'Armée - Mars 2017 a marqué l'occasion des premiers entretiens bilatéraux entre l'Armée et l'Armée. Codifiant les échanges et les interactions existants, les discussions ont également exploré les futurs domaines de coopération, en particulier en ce qui concerne la formation des équipes et des compétences individuelles.
  • Coopération de la Force aérienne - L'Aviation royale du Canada et la Force aérienne du Chili organisent des entretiens biannuels avec le personnel pour organiser des interactions bilatérales, y compris formation en recherche et sauvetage, échanges d'équipages Twin Otter, participation à des exercices et échanges d'information.

Juillet 2018