Développement international

La relation qu’entretiennent le Canada et le Chili en matière de développement a évolué d’une relation de donateur à bénéficiaire vers une relation de partenaires de coopération au développement. Bien que le Canada n'ait plus de programme bilatéral de développement actif au Chili, la relation continue de bénéficier d'une assistance modeste, mais ciblée, notamment à travers le Programme de Partenariats pour l’innovation dans le développement du Canada. Ce programme finance actuellement le projet de Centre de formation rural Wekimum (2012 - 2018) situé à Chiloé, au sud du Chili, qui offre aux jeunes autochtones williches la possibilité de poursuivre leur éducation et de développer leurs compétences dans un programme qui respecte et intègre la culture autochtone. La Banque de projets de développement international contient les profils de projets financés par le gouvernement du Canada.

Le Chili poursuit des initiatives de coopération trilatérales avec un certain nombre de donateurs traditionnels et émergents, y compris le Canada. Le Canada et le Chili se sont engagés à renforcer la sécurité en Amérique centrale et ont développé une initiative de coopération trilatérale pour soutenir la réforme de la police au Guatemala et au Salvador.

Le Fonds canadien d'initiatives locales (FCIL) vise à appuyer des petits projets proposés et mis en œuvre par des organisations locales au Chili. En fournissant du financement pour des initiatives qui apportent une aide sociale, économique ou technique directe aux populations locales, le FCIL contribue à l'objectif global de réduction de la pauvreté. En 2015-2016, Le Fonds canadien d'initiatives locales a soutenu 6 projets au Chili et en 2016-2017, treize projets.

Grâce au Programme régional interaméricain, aux programmes multilatéral et mondial et au  Programme de partenariats avec les Canadiens, le Ministère des affaires mondiales Canada appuie de nombreux projets de développement au Chili. La carte Panorama indique où se trouve les projets du gouvernement du Canada financés par les ministères, agences et sociétés d'État qui soutiennent la Stratégie d’engagement du Canada dans les Amériques.

S’inscrivant dans l’action du Canada en matière d’affaires étrangères et de développement, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) investit dans le savoir, l’innovation et les solutions afin d’améliorer les conditions de vie et les moyens de subsistance dans les pays en développement. En réunissant les bons partenaires autour d’occasions à saisir qui sont porteuses d’impacts, le CRDI aide à forger les chefs de file d’aujourd’hui et de demain et à susciter des changements positifs à vaste échelle. La Loi sur le Centre de recherches pour le développement international établit que le Centre a pour mission « de lancer, d'encourager, d'appuyer et de mener des recherches sur les problèmes des régions du monde en voie de développement et sur la mise en œuvre des connaissances scientifiques, techniques et autres en vue du progrès économique et social de ces régions. »

Le CRDI procède à la programmation au Chili à travers son siège social à Ottawa et son bureau régional pour l'Amérique latine et les Caraïbes, à Montevideo en Uruguay. Depuis les années 1970, alors que le soutien du CRDI permit à de nombreux chercheurs de rester et de travailler dans leur pays en dépit de la suppression des sciences sociales, le Centre a investi dans plus de 300 projets au Chili. Au cours des dernières années, ce soutien a aidé les gens défavorisés à obtenir des services bancaires, les entreprises et les universités à accroître les possibilités économiques grâce à l'innovation, les agriculteurs autochtones à faire face au changement climatique, les citoyens à bénéficier du potentiel de données ouvertes, les populations vulnérables à accéder à l'eau, les institutions à  offrir des pistes de solutions pour résoudre des conflits sociaux, les gouvernements et le secteur privé à encourager une alimentation saine, et plus encore.

Mai 2016