Le Canada se joint aux efforts de rétablissement à San Andrés, Providencia et Santa Catalina

Communiqué de presse
27 novembre 2020

Le gouvernement du Canada a annoncé son soutien pour contribuer au rétablissement des îles colombiennes de San Andrés, Providencia et Santa Catalina, après l'impact de la tempête tropicale ETA et de l'ouragan IOTA.

Grâce au Fonds d'assistance d'urgence en cas de catastrophes de la Croix-Rouge canadienne, 40 000 dollars canadiens ont été alloués pour soutenir les efforts de secours immédiats de la Croix-Rouge colombienne à San Andrés, Providencia et Santa Catalina. Cela fait partie de l'effort régional du gouvernement du Canada pour soutenir les efforts de rétablissement au Nicaragua, au Honduras et au Guatemala avec une contribution de 3,7 millions de dollars canadiens.

De même, dans le cadre du Fonds canadien d'initiatives locales, un projet est en cours de préparation avec la Fundación Empresarios por la Educación pour fournir des produits d'hygiène et de nettoyage, du matériel éducatif, pédagogique et sportif, afin que les enfants, les jeunes et les adolescents de Providencia puissent rester en bonne santé et poursuivre leur processus d'apprentissage pendant l'urgence. La distribution de tous ces matériels et instruments, pour une valeur estimée de 30 000 dollars canadiens, se fera en coordination avec le ministère de l'Éducation nationale, l'Unité nationale de gestion des risques de catastrophe (UNGRD) et d'autres agences de l'État qui sont en première ligne en cas d'urgence.

Finalement, suite à l'appel du ministère de l'Éducation nationale, la Banque Canadienne Impériale de Commerce (CIBC) et ses employés ont fait un don de 180 trousses d'urgence, d'une valeur estimée de 6 500 dollars canadiens.

« Nous souhaitons exprimer notre solidarité envers la population de San Andrés, Providencia et Santa Catalina. Avec ces projets, nous cherchons à nous unir aux efforts nationaux, internationaux et du secteur privé, dans le but de soutenir la population en ces temps difficiles. Aujourd'hui plus que jamais, des efforts conjoints sont indispensables pour lutter contre le changement climatique. Ses effets se multiplient et sont de plus en plus ressentis par un nombre croissant de personnes dans le monde, notamment les plus vulnérables », a commenté l'Ambassadeur Marcel Lebleu.