Communiqué de presse commun de l’ambassade du Canada en Colombie et de l’Organisation des États américains

Communiqué de presse
3 décembre 2020

L’ambassade du Canada en Colombie et le secrétariat général de l’Organisation des États américains (OEA) ont le plaisir d’annoncer qu’ils ont renouvelé leur coopération pour aider le gouvernement colombien à réduire et, finalement, à éliminer les mines antipersonnel et autres restes explosifs de guerre en Colombie. Le projet de 2 ans, « Éducation aux risques posés par les mines et liaison avec les communautés pour soutenir le déminage humanitaire en Colombie », vise à réduire le nombre d’accidents dus aux mines antipersonnel et le nombre de victimes en encourageant des comportements sûrs parmi les membres des communautés touchées, principalement les communautés rurales, et ce, jusqu’à ce que tous les risques d’explosion aient été éliminés. Le Programme pour la stabilisation et les opérations de paix d’Affaires mondiales Canada finance cet effort, et le Programme pour une action intégrale contre les mines antipersonnel de l’OEA soutient les activités menées.

Le projet, qui a débuté en juillet 2020, comprenait 2 ateliers virtuels destinés à former des promoteurs communautaires. En septembre, ceux-ci ont commencé à travailler dans 30 municipalités touchées par les mines en vue de sensibiliser les hommes, les femmes et les enfants à ces risques. Ces promoteurs communautaires servent de lien essentiel entre le public, les autorités locales et les unités militaires chargées de déminer et de supprimer tout risque d’explosion dans leurs communautés. La Colombie a fait des progrès significatifs dans la réduction des effets des mines antipersonnel au pays depuis la signature de l’accord de paix de 2016. En effet, 407 municipalités autrefois touchées par les mines sont désormais considérées comme exemptes de toute menace de risques d’explosion. Cependant, 324 autres municipalités doivent encore être entièrement déminées. Le projet vise à aider un total de 40 municipalités où des brigades militaires de déminage s’efforcent de prévenir les accidents de mines et de cerner les zones soupçonnées d’être minées.

L’ambassade du Canada en Colombie et l’OEA restent déterminées à soutenir la Colombie dans ses efforts visant à éliminer la menace des mines antipersonnel et autres restes explosifs de guerre en Colombie.