Le Canada annonce son soutien au projet sur les droits de la personne au Honduras

Tegucigalpa, le 20 février 2018 - Le Canada croit que les droits de la personne sont universels, indivisibles, et inaliénables  et qu'ils devraient s'appliquer de la même manière pour tous.  Le Canada a continuellement demandé que  les droits de la personne soient respectés au Honduras, où les femmes et les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) continuent de faire face à de sérieux défis en ce domaine. Le Honduras est l'un des pays les plus dangereux au monde où être un défenseur des droits de la personne.

Le Canada est heureux d'annoncer que  3$ millions seront donnés au cours des cinq prochaines années au Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) afin de l’appuyer dans ses efforts pour renforcer la promotion, le suivi et le respect des droits de la personne des groupes vulnérables au Honduras, en particulier les femmes, les jeunes, et les personnes LGBTI.

Le soutien du Canada permettra au HCDH de mieux faire respecter les droits des personnes les plus à risque en sensibilisant le public à ce sujet, en défendant le respect de ces droits et en aidant les Honduriens à les revendiquer aux niveaux national, régional et international.

Le travail du HCDH au Honduras comprend l'élaboration de campagnes de sensibilisation sur les concepts de base des droits de la personne, mener des activités d'éducation en matière de droits essentiels qui touchent les femmes et la communauté LGBTI, et organiser des séances de formation sur le sujet, destinées à des journalistes, incluant des débats sur des questions spécifiques.

Ces activités seront menées avec des organisations qui luttent pour les droits des personnes LGBTI et des femmes comme partenaires clés, afin de promouvoir le changement pour ces populations.

Ce projet vise également à soutenir le gouvernement du Honduras dans ses efforts visant à accroître l'efficacité de son mécanisme national nouvellement créé pour la protection des droits de la personne, en particulier chez les femmes, et assurer la protection des défenseurs des droits de la population LGBTI.

Le Canada a adopté une nouvelle Politique d’aide internationale féministe qui vise à promouvoir l'équité entre les sexes et l'autonomisation des femmes et des filles.

Lire les déclarations faites en décembre dernier par la ministre Freeland sur la situation au Honduras.