Relations Canada-Équateur

Le Canada et l'Équateur entretiennent des relations diplomatiques bilatérales officielles depuis 1960. Cependant, nos liens bilatéraux ont commencé au début du 20ième siècle, lorsque des ingénieurs ferroviaires, des experts miniers et des missionnaires canadiens ont travaillé en Équateur. Aujourd'hui, nos relations ne cessent de se développer dans des secteurs tels que le commerce, la politique, et la culture, avec environ 25 000 Équatoriens vivant au Canada et 3 000 Canadiens vivant en Équateur.

Le Canada est représenté en Équateur par l'Ambassade du Canada à Quito et dispose d'un Consulat honoraire à Guayaquil. L'Équateur est représenté au Canada par l'Ambassade de l'Équateur à Ottawa et dispose également de Consulats à Toronto et à Vancouver.

Les processus d'immigration au Canada pour l'Équateur sont gérés par le Bureau Immigration, Réfugiés et de la Citoyenneté Canada en Colombie. Il existe également un Centre de réception des demandes de visa canadien situé à Quito.

En 2020, l'Équateur et le Canada ont célébré 60 ans de relations diplomatiques.

Les relations bilatérales du Canada avec l'Équateur sont guidées par des valeurs que nous partageons, notamment un engagement envers la Prospérité, la Démocratie, et les Droits de la personne, ainsi qu’un solide partenariat en matière d'Éducation.

Prospérité

Les relations commerciales entre le Canada et l'Équateur sont tout à fait complémentaires, notamment en ce qui concerne la majeure partie des échanges de produits agricoles : fruits tropicaux, fleurs, cacao et fruits de mer vers le Canada ; et blé, lentilles, avoine et petits pois vers l'Équateur. Le commerce bilatéral entre le Canada et l'Équateur s'est élevé à 605,6 millions de dollars canadiens en 2019 (456,4 millions de dollars américains). En 2002, le traité de double imposition entre le Canada et l'Équateur est entré en vigueur.

Les entreprises canadiennes dirigent les investissements dans le secteur minier équatorien et sont présentes dans le secteur pétrolier privé. Le gouvernement canadien, par l'intermédiaire de la Corporation commerciale canadienne (CCC), a agi en tant que principal entrepreneur responsable de la construction du nouvel aéroport international de Quito avec un coût de 650 millions de dollars.

La chambre de commerce Canado-Équatorienne (bureaux à Quito et Guayaquil) encourage les échanges commerciaux et culturels entre l'Équateur et le Canada.

Chambre de commerce Canado-Équatorienne - Bureau de Quito www.ccec.com.ec
Chambre de commerce Canado-Équatorienne - Bureau de Guayaquil www.ecuacangye.com

Aide internationale

Bien que le Canada n'ait pas de programme bilatéral de développement en Équateur, il contribue à des projets de développement et à des initiatives humanitaires en Équateur par le biais de programmes multilatéraux et régionaux. Parmi les partenaires actuels figurent CARE International, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que d'autres agences des Nations unies.

Le Centre de recherche pour le développement international soutient également plusieurs initiatives de recherche dans le domaine du développement en Équateur.

Affaires mondiales Canada soutient un programme actif par l'intermédiaire du Service d’aide canadienne aux organismes dans lequel des alliances stratégiques avec des organisations équatoriennes favorisent la création de capacités dans des domaines tels que le développement économique local et la gouvernance.

L'Ambassade soutient également les organisations de la société civile par le biais du Fonds canadien d'initiatives locales (FCIL), qui est accessible par un processus de demande qui a lieu en décembre de chaque année. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : FCIL . Certaines des priorités de la FCIL sont : le soutien aux droits de la personne, la participation démocratique et le développement durable, avec un accent particulier sur l'égalité des sexes et les populations vulnérables. Le FCIL peut également être utilisé pour fournir un soutien essentiel lors de situations d'urgence, telles que le tremblement de terre de 2016 en Équateur et la pandémie COVID-19 de 2020.

Le Canada partage avec l'Équateur la préoccupation pour les personnes en situation de déplacement, en fournissant plus de 5 millions de dollars entre 2018 et 2020 pour les efforts humanitaires et le développement de politiques migratoires inclusives pour soutenir des populations telles que les femmes vulnérables et les populations LGBTQ+.

Le Canada a adopté une politique féministe dans le cadre de son aide internationale afin d'éradiquer la pauvreté et de construire un monde plus prospère, plus pacifique et plus inclusif. En Équateur, nous avons soutenu plusieurs projets visant à émanciper les filles et les femmes et à éradiquer la violence à l'égard des femmes.  Pendant la pandémie COVID-19, un soutien spécifique a été apporté aux femmes en situation de vulnérabilité et de violence et aux populations autochtones. Depuis 2020, le Canada préside la Table des genres dans le cadre de la coopération internationale en Équateur afin de coordonner les efforts des partenaires.

Démocratie

L'engagement du Canada à soutenir la gouvernance démocratique dans les Amériques est guidé par des initiatives qui contribuent à faire progresser les politiques axées sur les citoyens pour renforcer la démocratie dans des domaines tels que la participation politique, l'ouverture du gouvernement et la lutte contre la violence de genre.

Depuis 2015, nous soutenons la formation de la société civile équatorienne en matière de gouvernement ouvert. En 2019, l'Équateur a décidé de rejoindre le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) en tant qu'outil de transparence et de lutte contre la corruption. En décembre 2019, le premier Plan d'action pour un gouvernement ouvert en Équateur a été officiellement lancé avec le soutien de plusieurs organisations de la société civile.

Avec des organisations de la société civile, l'Ambassade du Canada a soutenu la formation de femmes en participation électorale et pour combattre la violence sexiste en temps de campagne électorale. 

Le Canada et l'Équateur collaborent également au sein de forums multilatéraux dans des domaines d'intérêt commun, tels que les Nations unies (ONU) et l'Organisation des États américains (OEA).                                                               

Éducation

Nous consolidons les relations et la collaboration entre nos pays par l'échange de connaissances, en créant des liens dans le secteur de l'éducation basés sur de nouvelles relations interinstitutionnelles d'éducation et de recherche commune. Ces dernières années le Canada s'est positionné comme une destination attrayante pour les étudiants équatoriens, avec une augmentation soutenue du nombre d'équatoriens étudiant au Canada chaque année, devenant ainsi le troisième pays d'Amérique latine à envoyer des étudiants. Pour plus d'informations, visitez la page Facebook www.facebook.com/Estudiarcanada. Depuis 2009, le gouvernement du Canada encourage le développement du talent humain par le biais de programmes de bourses tels que le programme   PHLA Programme des futurs leaders dans les Amériques )