Le Canada annonce un financement d’aide humanitaire destiné aux partenaires de l’Équateur

Pour diffusion immédiate

Le 19 juillet 2019 – Quito, Équateur – Ambassade du Canada en Équateur

Michael Grant, sous-ministre adjoint pour les Amériques d’Affaires mondiales Canada, a terminé aujourd’hui une visite en Équateur où il a rencontré des représentants du gouvernement de l’Équateur ainsi que plusieurs organisations humanitaires qui participent activement à la réponse à la crise au Venezuela dans l’ensemble de la région, y compris en Équateur.

À l’occasion de sa visite, il a annoncé l’octroi de 6,2 millions de dollars canadiens en aide humanitaire aux pays voisins du Venezuela qui font face à un afflux de réfugiés et de migrants. Le financement canadien visera essentiellement à répondre aux besoins de base des populations les plus touchées, et consistera notamment à leur fournir un abri et de la nourriture, ainsi qu’à améliorer leur accès aux soins de santé, à l’eau et aux installations sanitaires, et à la protection.

Ce financement contribuera à l’intervention du Canada axée sur la stabilisation, l’aide humanitaire et le développement afin d’aider les personnes touchées par la crise au Venezuela. Il appuiera les efforts déployés par les organisations humanitaires expérimentées dans la région, y compris l’Équateur, et concorde avec le Plan régional d’aide de 2019 pour les réfugiés et les migrants (RMRP) du Venezuela.

Faits en bref

  • En février 2019, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a annoncé l’octroi de 16 millions de dollars canadiens en aide humanitaire dans le cadre d’une intervention intégrée du gouvernement du Canada axée sur la stabilisation, l’aide humanitaire et le développement face à la crise touchant le Venezuela.
  • Ce financement de 6,2 millions de dollars octroyé à des organismes des Nations Unies et à des ONG fait partie d’une enveloppe de 16 millions de dollars canadiens.

Liens connexes

Fiche d’information

Financement accordé à l’Équateur :

CARE – 1 million de dollars canadiens pour aider à améliorer l’accès à un abri temporaire sûr, à des articles d’hygiène féminins et pour assurer des services de protection aux personnes vulnérables et touchées par la crise en Équateur.

Programme alimentaire mondial (PAM) – 500 000 dollars canadiens pour fournir une aide alimentaire d’urgence visant à combler les besoins alimentaires et nutritionnels de base des personnes vulnérables et touchées par la crise en Équateur, plus particulièrement les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les enfants.

Financement permettant aux organismes partenaires d’affecter les ressources selon les besoins de la région de l’Amérique latine et des Caraïbes, y compris en Équateur :

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) – 2 millions de dollars canadiens pour aider à répondre aux besoins de base et de protection des personnes vulnérables touchées par la crise au Venezuela dans les pays voisins. L’aide consiste à améliorer l’accès à un abri, à des services juridiques, à des trousses d’hygiène et de soins pour les nourrissons, ainsi qu’à des sources d’eau potable sûre.

Organisation internationale pour les migrations (OIM) – 1,2 million de dollars canadiens pour fournir une aide d’urgence aux personnes vulnérables touchées par la crise au Venezuela dans les pays voisins, par la distribution d’articles non alimentaires, l’approvisionnement d’un abri temporaire et de repas chauds, et l’amélioration de l’accès aux services de santé de base et aux médicaments.

UNICEF – 1 million de dollars canadiens pour fournir de l’aide vitale aux personnes vulnérables touchées par la crise au Venezuela dans les pays voisins. Cette aide comprend les soins de santé d’urgence, la nutrition, l’accès à l’eau et aux installations sanitaires, et la protection des enfants.

Organisation panaméricaine de la santé (OPS) – 500 000 dollars canadiens pour aider à répondre aux besoins sanitaires de base des personnes vulnérables touchées par la crise au Venezuela dans les pays voisins par la prestation de services de santé fondamentaux comprenant la vaccination, les soins prénataux et postnataux et la distribution de médicaments et de fournitures médicales essentiels aux établissements de santé.