Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

France.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

COVID19 : QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Cette page apporte des réponses simples aux questions que vous vous posez le plus fréquemment. Nous vous invitons à la lire afin de trouver les réponses à vos questions. 

Des avertissements officiels aux voyageurs à l’étranger sont en vigueur : Évitez les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada et évitez tout voyage à bord de navires de croisière, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Canadien.nes qui résidez, voyagez ou auriez dû voyager en France ou à Monaco, assurez-vous de vous inscrire auprès du registre des Canadiens à l'étranger pour recevoir les mises à jour de l’Ambassade. Et notez que vous êtes responsable de votre sécurité personnelle à l'étranger, et êtes assujettis aux règles des autorités sanitaires locales lorsque vous êtes à l'étranger.

  • France : afin de limiter la propagation de la COVID-19, la plupart des gouvernements ont mis en place des mesures préventives et des restrictions. Si vous êtes en France, respectez les mesures imposées par les autorités locales: https://www.gouvernement.fr/. Les voyages depuis et vers la France sont également limités et soumis à des restrictions, en fonction de votre pays de provenance et de votre situation vaccinale : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35613.
  • Monaco : certaines mesures préventives et restrictions sont en place: https://covid19.mc/ .
  • Les services consulaires de l’Ambassade du Canada sont ouverts et prêtent assistance aux Canadiens en France et à Monaco. Les demandes d’assistance doivent nous être transmises par courriel à parisconsulaire@international.gc.ca  ou par téléphone au 01 44 43 29 02. Il n’est pas conseillé de vous présenter sans rendez-vous.

Si vous prévoyez un voyage au Canada, nous vous conseillons de vous référer au site : https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions

Question 1 - Si je suis Canadien.ne, dois-je quitter la France et rentrer au Canada pour cause de pandémie Covid-19 ?

Depuis le 16 mars 2020, le Gouvernement du Canada recommande que les voyageurs Canadiens reviennent au Canada par les moyens de transport commerciaux et des avertissements officiels aux voyageurs à l’étranger sont en vigueur : Évitez les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada et évitez tout voyage à bord de navires de croisière, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Si vous deviez voyager vers le Canada, reportez-vous à la question 7 pour connaitre les restrictions de voyage en place.

Si vous êtes citoyen canadien résidant et/ou travaillant en France de façon régulière, ou si vous êtes binational, vous n’avez pas d’obligation de rentrer. Si vous décidez de rester en France, assurez-vous d’avoir suffisamment de ressources financières et de biens de première nécessité, y compris des médicaments, et vérifiez avec votre organisme d’assurance si vous êtes bien couvert. De nouvelles mesures peuvent être prises à tout moment, vos plans de voyage pourraient s’en trouver affectés.

Question 2 – Canadiens en France : si je réside en France, quelles sont les modalités du renouvellement de mon titre de séjour ? Suis-je autorisé à circuler dans les pays membres de l’Union Européenne et sous quelles conditions ?

Les Canadiens résidant de manière régulière en France sont autorisés à rester en France. Assurez-vous de garder votre passeport Canadien à jour et de faire les démarches nécessaires auprès des autorités françaises pour renouveler vos documents au besoin, afin de pouvoir justifier de la légalité de votre séjour en France, lors de vos déplacements notamment. Les services consulaires de l’Ambassade du Canada en France et à Monaco, ne sont pas en mesure d’intervenir auprès des autorités locales pour faciliter l’émission d’un document attestant de la régularité de votre séjour en tant que Canadien à l’étranger. Nous vous invitons à contacter les autorités locales compétentes directement.

Depuis le 9 juin 2021, les restrictions de voyage adoptées dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus sont assouplies pour les personnes complètement vaccinées ou immunisées. Les pays sont classés en zone verte, jaune ou rouge en fonction de la gravité de la situation sanitaire, et les mesures de contrôle de l'épidémie sont adaptées à ce classement. Des règles spécifiques s'appliquent pour le Royaume-Uni. Voir: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35613.

Les pays membres de l’Union Européenne ont été classé en zone verte, il est donc possible de voyager vers ces pays sans d’un motif impérieux, mais il faut se renseigner sur les conditions d'entrée dans le pays de destination.

Question 3 - Je suis Canadien.ne et les membres de ma famille n’ont pas la nationalité canadienne : peuvent-ils rentrer au Canada avec moi ?

Vous trouverez cette information sur la page d’Immigration, Refugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) Paris.

Veuillez noter que la demande d’autorisation et déclaration solennelle (IMM 0006), doit être complétée par le citoyen canadien ou le résident permanent du Canada qui souhaite demander une exemption pour qu’un membre de sa famille élargie puisse venir le rejoindre au Canada. Le Canadien doit faire une déclaration solennelle devant un agent canadien autorisé. Plusieurs commissaires à l’assermentation ou notaires publics au Canada offrent des services en ligne et proposent des procédures de signature virtuelle. Les formulaires signés par cette procédure seront acceptés. L’ambassade du Canada ne fournit pas ce service et les notaires et les avocats en France ne sont pas habilités à signer ce document.

Question 4 - Je suis un Français résident permanent au Canada et je suis en France en ce moment, puis-je rentrer au Canada ? Et ma famille ?

Vous trouverez cette information sur la page d’Immigration, Refugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) Paris.

Question 5 - Si je suis Français résident non permanent au Canada et que je veux rentrer au Canada, ou si je suis français et que je devais partir au Canada pendant la période de confinement avec un permis de travail temporaire (PVT, etc…), suis-je autorisé à entrer au Canada en ce moment ?

Vous trouverez cette information sur la page d’Immigration, Refugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) Paris.

Question 6 - Je suis Canadien résidant en France ou à Monaco, puis-je soumettre une demande de passeport régulière (autre que liée à la COVID-19) ?  

Oui, les demandes de passeport canadien des résidents ou visiteurs temporaires en France et à Monaco sont traitées de manière habituelle à l’ambassade. Cependant, afin de limiter les déplacements dans le cadre de la situation liée à la COVID-19, nous vous demandons de nous transmettre vos demandes par courrier recommandé en priorité. Si la demande est urgente (voyage dans moins de 20 jours ouvrables), veuillez nous contacter par email à paris-passeport@international.gc.ca afin de nous exposer votre urgence. Un rendez-vous pourra éventuellement vous être proposé. Le port du masque est obligatoire pour entrer à l’ambassade, seul le requérant sera admis. Veuillez arriver à l’heure de votre rendez-vous. Pour plus de renseignements sur les demandes de passeport,consultez : https://www.canadainternational.gc.ca/france/consular_services_consulaires/passeport_citoyennete_passport_citizenship.aspx?lang=fra

Notez qu’il faut être physiquement présent en France ou à Monaco pour envoyer sa demande de passeport à l’ambassade du Canada à Paris.  Les demandes venant du Canada seront rejetées.

Les rendez-vous non urgent peuvent également être pris en ligne pour des services de passeport et de citoyenneté.

Question 7 - Si je suis Canadien.ne et que je quitte la France ou rentre au Canada après un voyage à l’étranger, dois-je me mettre en quarantaine en rentrant et dois-je présenter un test de dépistage négatif COVID-19 avant l’embarquement ?

De nombreuses restrictions de voyage sont en place vers le Canada. Nous vous invitons à vous référer au parcours illustré suivant afin de bien comprendre les différentes étapes de votre voyage pour Entrer au Canada par voie aérienne pendant la pandémie de COVID-19.

Des mesures sont applicables depuis le 5 juillet 2021 et d’autres seront en place à partir du 9 août 2021, vous les retrouverez les unes à la suite des autres, ci-dessous.

I) Assouplissement des mesures frontalières entrées en vigueur le 5 juillet pour les voyageurs entièrement vaccinés autorisés à voyager au Canada.

Depuis le 5 juillet 2021, les voyageurs entièrement vaccinés n’auront pas à se mettre en quarantaine ou à effectuer le test de dépistage du jour 8. De plus, les voyageurs entièrement vaccinés arrivant au Canada par voie aérienne ne seront pas obligés de séjourner dans un établissement d’hébergement autorisé par le gouvernement jusqu’à l’obtention du résultat du test de dépistage effectué à leur arrivée.

Pour être admissibles à ces exemptions, les voyageurs entièrement vaccinés devront toujours se conformer aux exigences relatives au dépistage préalable à l’entrée ainsi qu’au dépistage à l’arrivée, être asymptomatiques, soumettre tous les renseignements exigés relativement à la COVID-19 par voie électronique dans l'application mobile ArriveCAN (iOS ou Android) avant leur voyage vers le Canada, détenir une preuve de vaccination indiquant le nombre de doses reçues sous format papier ou numérique et disposer d’un lieu de quarantaine convenable où vous pourrez demeurer pendant au moins 14 jours. Cette exigence doit être respectée même si vous tentez d’obtenir l’exemption pour les personnes entièrement vaccinées. La décision finale est prise par un représentant du gouvernement à la frontière selon les renseignements présentés au moment de l’entrée au Canada. Par conséquent, vous devez être prêt à vous placer en quarantaine pour 14 jours si vous avez des symptômes et/ou ne répondez pas aux exigences. Si vous répondez à toutes les exigences, vous n’aurez pas besoin de vous placer en quarantaine.

Voyageurs entièrement vaccinés

Pour être considérés comme entièrement vaccinés, les voyageurs doivent avoir reçu toutes les doses d’une série d’un vaccin — ou d’une combinaison de vaccins — contre la COVID‑19 autorisé par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant leur arrivée au Canada. Actuellement, ces vaccins sont fabriqués par Pfizer, Moderna, AstraZeneca/COVISHIELD et Janssen (Johnson & Johnson). Les voyageurs doivent présenter une preuve de vaccination en français ou en anglais (autrement, une traduction certifiée conforme est acceptée).

Vous trouverez ci-dessous la liste des vaccins acceptés et non acceptés pour le moment. Nous vous recommandons de visiter la section intitulée Déterminez si vous êtes entièrement vacciné régulièrement, car la liste des vaccins acceptés pourrait s'allonger à l'avenir.

Vaccins acceptés:

  • Pfizer (Comirnaty, tozinameran, BNT162b2)
  • Moderna (mRNA-1273)
  • AstraZeneca (Vaxzevria, AZD1222, Covishield)
  • Janssen (Johnson & Johnson) – dose unique

Vaccins qui ne sont pas acceptés pour le statut de personne entièrement vaccinée au Canada :

  • Bharat Biotech (Covaxin, BBV152 A, B, C)
  • Cansino (Convidecia, Ad5-nCoV)
  • Gamalaya (Sputnik V, Gam-Covid-Vac)
  • Sinopharm (BBIBP-CorV, Sinopharm-Wuhan)
  • Sinovac (CoronaVac, PiCoVacc)
  • Institut Vector (EpiVacCorona)
  • Autre

Les voyageurs peuvent recevoir leur vaccin dans n’importe quel pays mais doivent fournir un document attestant du nombre de dose reçues et une traduction certifiée confirmant leur statut vaccinal si la preuve de vaccination n’est pas fournie en anglais ou en français. Le gouvernement du Canada acceptera les traductions produites par un traducteur agréé dont l'agrément peut être confirmé par un tampon ou un numéro de membre d'une association professionnelle de traduction. Les agents consulaires n’ont pas besoin d’être impliqués dans ce processus.

Admissibilité

Seuls les voyageurs qui sont actuellement autorisés à entrer au Canada et qui sont maintenant entièrement vaccinés sont admissibles à ces nouvelles mesures s’ils répondent à des exigences et à des critères précis.

Seules les personnes ayant un droit d'entrée (citoyens canadiens, résidents permanents et personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens), ainsi que certains ressortissants étrangers qui ne sont pas interdits d'entrée au Canada en vertu des décrets (Interdiction d'entrer au Canada en provenance des États-Unis; Interdiction d'entrer au Canada en provenance de tout pays autre que les États-Unis) peuvent actuellement entrer au Canada.

Les voyageurs peuvent vérifier s’ils sont autorisés à entrer au Canada.

Exigences relatives au dépistage préalable à l’entrée ainsi qu’au dépistage à l’arrivée

Les voyageurs entièrement vaccinés doivent respecter les exigences d’entrée concernant les Test de dépistage avant l'arrivée pour les voyageurs et le Dépistage à l’arrivée.

Le dépistage avant le départ doit être effectué à l’aide de l’un des deux types de tests pour la COVID-19 – soit une réaction de polymérisation en chaîne moléculaire (PCR) ou une amplification isotherme à médiation par boucle (LAMP) – et doit être effectué dans les 72 heures avant le départ prévu du voyageur pour le Canada. Des informations supplémentaires sont disponibles concernant les tests sur la page de Transport Canada. Si vous deviez faire un test depuis la France, vous pourrez identifier un prestataire sur le site* https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid ou prendre rendez-vous sur le site https://www.doctolib.fr/.

Voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés

Pour les voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés, les mesures frontalières actuellement imposées par le Canada demeurent inchangées. Ces voyageurs doivent continuer de respecter les exigences actuelles en matière de tests ainsi que l’obligation fédérale de mise en quarantaine de 14 jours et continuer de fournir électroniquement des renseignements sur la COVID‑19 par l’intermédiaire d’ArriveCAN avant leur arrivée au Canada. Les voyageurs aériens non vaccinés doivent également réserver un séjour de trois nuits dans un hôtel autorisé par le gouvernement avant leur départ vers le Canada.

Les personnes qui se sont remises de COVID-19 peuvent continuer à être testées positives longtemps après leur rétablissement et ne sont plus contagieuses. Les voyageurs qui ont déjà été testés positifs pour COVID-19 doivent fournir la preuve d'un test moléculaire COVID-19 positif effectué entre 14 et 90 jours avant leur vol prévu, mais ils ne seront pas considérés entièrement vaccinés s’ils n’ont pas reçu toutes les doses d’une série d’un vaccin — ou d’une combinaison de vaccins — contre la COVID‑19 autorisé par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant leur arrivée au Canada – mais pourraient obtenir certaines Exemptions des exigences relatives aux tests et la mise en quarantaine.

Enfants mineurs, mineurs non accompagnés, adultes ayant besoin d’un soutien pour des conditions mentales ou physiques et autres situations personnelles et professionnelles impliquant des personnes non vaccinées ou partiellement vaccinées pouvant bénéficier d’exemptions.

Les mineurs qui voyagent avec des personnes entièrement vaccinées ou les mineurs non accompagnés non vaccinés ou partiellement vaccinés doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours et respecter toutes les exigences en matière de dépistage, mais ils ne seront pas tenus de séjourner dans un hôtel autorisé par le gouvernement.  Notez que les enfants de moins de 5 ans sont exemptés des tests de dépistage au départ et à l’arrivée.

D’autres voyageurs avec des situations personnelles ou professionnelles particulières peuvent obtenir des exemptions, renseignez-vous sur le site suivant pour plus d’informations : https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions/exemptions.

Plan de quarantaine

Vous devez avoir un lieu de quarantaine convenable où vous pourrez demeurer pendant au moins 14 jours. Cette exigence doit être respectée même si vous tentez d’obtenir l’exemption pour les personnes entièrement vaccinées. La décision finale est prise par un représentant du gouvernement à la frontière selon les renseignements présentés au moment de l’entrée au Canada. Par conséquent, vous devez être prêt à vous placer en quarantaine pour 14 jours si vous avez des symptômes et/ou ne répondez pas aux exigences.

Si vous ne répondez pas aux exigences, vous devrez suivre les instructions fournies par le représentant du gouvernement. Si vous répondez à toutes les exigences, vous n’aurez pas besoin de vous placer en quarantaine.

Les voyageurs admissibles au Canada partiellement vaccinés ou non vaccinés, à quelques exceptions près, doivent :   

  • Posséder les résultats d’un test de dépistage moléculaire de la COVID-19 72 heures avant l’heure de départ de leur vol vers le Canada (obligatoire pour toutes personnes de 5 ans et plus)
  • Se soumettre à un test moléculaire de dépistage de la COVID19 à leur arrivée au Canada ainsi qu’à un autre test au 8e jour de leur période de quarantaine de 14 jours. 
  • Réserver, avant leur départ à destination du Canada, un séjour de trois nuitées dans un hôtel autorisé par le gouvernement. 
  • Fournir, 72h à l'avance, des informations renseignements sur les déplacements et les personnes-ressources, le plan de quarantaine dans l'application mobile ArriveCAN  (iOS ou Android)
  • Imprimer les attestations nécessaires pour sortir de la France ou pour y transiter.

Dépistage à la Covid-19 depuis la France :

Le dépistage doit être effectué à l’aide de l’un des deux types de tests pour la COVID-19 – soit une réaction de polymérisation en chaîne moléculaire (PCR) ou une amplification isotherme à médiation par boucle (LAMP) – et doit être effectué dans les 72 heures avant le départ prévu du voyageur pour le Canada. Des informations supplémentaires sont disponibles concernant les tests sur la page de Transport Canada. Si vous deviez faire un test depuis la France, vous pourrez identifier un prestataire sur le site* https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid ou prendre rendez-vous sur le site https://www.doctolib.fr/.

Si votre résultat de test est positif et que vous n’êtes plus contagieux :

Les personnes qui ont précédemment été infectées par la COVID-19 et qui sont rétablies peuvent continuer à recevoir un résultat positif à un test de dépistage longtemps après leur rétablissement, sans pour autant être contagieuses. Les voyageurs ayant déjà obtenu un résultat de dépistage de la COVID-19 positif doivent fournir la preuve d’un résultat positif à un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 subi entre 14 et 90 jours avant leur arrivée au Canada ou l’heure de départ du vol prévu. Les voyageurs avec un test positif de plus de 14 jours et moins de 90 jours sont dispensés de Test à l’arrivée, en vertu de l’alinéa 2.3 (2) du Décret visant la réduction du risque d’exposition à la COVID-19 au Canada (quarantaine, isolement et autres obligations), et d’isolement dans un hôtel approuvé par le Gouvernement (en vertu de l’alinéa 3.5 du même décret).

Veuillez noter que les bureaux du gouvernement canadien à l'étranger ne fournissent pas de soins médicaux (y compris l'administration d’un test de la dépistage COVID-19) et ne couvrent pas les frais médicaux des citoyens canadiens à l'étranger. Vous pouvez consulter les autorités médicales locales pour obtenir des informations sur les tests de dépistage de la COVID-19.

Pour les voyageurs en transit en France depuis un autre pays, veuillez noter que les tests PCR ne sont pas accessibles depuis la zone internationale de l’Aéroport Charles de Gaulle (voir question 11).

Isolement obligatoire et dépistages à l’arrivée au Canada :

Toute personne qui reçoit un résultat négatif au test de dépistage et qui est autorisée à entrer au Canada doit quand même se soumettre à la quarantaine obligatoire de 14 jours complets incluant les 3 jours d’hôtel.

Ne pas fournir de renseignements exacts constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine. De plus, le non-respect des consignes données à l’arrivée au Canada constitue une infraction au titre de la Loi sur la mise en quarantaine, et peut donner lieu à l’une des sanctions suivantes, voire aux deux :

  • peine d’emprisonnement de six mois;
  • amende de 750 000 $.

Pour obtenir plus d’information concernant les exceptions prévues par le décret, merci de consulter le site https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions/isolement#exemptions.

Séjour de trois nuitées dans un hôtel autorisé par le gouvernement :

Une liste des hôtels et de l’information sur les réservations sont disponibles sur le site https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/derniers-conseils-sante-voyageurs/sejour-hotel-obligatoire-voyageurs-avion/liste-hotels-autorises-gouvernement-reservation.html.

Les voyageurs doivent :  

  • réserver une chambre d’un hôtel situé dans la première ville où ils arrivent au Canada. 
  • une fois qu’ils auront reçu un résultat négatif au test de dépistage subi à leur arrivée, ils pourront prendre un vol de correspondance vers leur destination finale.  
    • Le coût de ces séjours à l’hôtel peut varier légèrement d’un endroit à l’autre. Il revient au voyageur de choisir l’établissement où il souhaite séjourner et de faire une réservation avant son départ. Le prix comprendra les frais liés à la chambre, aux repas, au nettoyage, aux mesures de prévention et de contrôle des infections, à la sécurité ainsi qu’au transport.

Si vous avez des questions concernant votre séjour à l’hôtel et les frais qui y sont associés, veuillez contacter l’hôtel que vous aurez choisi directement.

Exemptions :

Pour obtenir plus d’information concernant les exceptions prévues par le décret, merci de consulter le site https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions/isolement#exemptions. Veuillez noter que certains documents requis dans le cadre d’une demande d’exemption doivent être signés devant un agent canadien autorisé. Plusieurs commissaires à l’assermentation ou notaires publics au Canada offrent des services en ligne et proposent des procédures de signature virtuelle. Les formulaires signés par cette procédure seront acceptés.

II) Assouplissement des mesures frontalières qui entreront en vigueur, pour les voyageurs autorisés à entrer au Canada, à partir du 9 août 2021 à 00h01, heure avancée de l’Est

Quelles sont les exigences des conditions d'admissibilité ?

Seuls les voyageurs actuellement autorisés à entrer au Canada et entièrement vaccinés au moins 14 jours avant leur entrée au Canada, les citoyens américains ou les résidents permanents qui résident aux États-Unis et qui entrent aux États-Unis pour un voyage discrétionnaire (non essentiel) sont admissibles à ces nouvelles mesures, et si ceux-ci répondent à des critères et à des exigences spécifiques.

Les personnes qui se sont remises de la COVID-19, mais dont le test est toujours positif, doivent présenter un résultat positif au test moléculaire de dépistage de la COVID-19 sur un échantillon prélevé de 14 à 180 jours avant leur arrivée au Canada conformément aux exigences relatives aux tests de dépistage avant l’arrivée.

Les voyageurs entièrement vaccinés doivent n’avoir aucun symptôme à leur arrivée, fournir numériquement leurs renseignements liés à la COVID-19 au moyen d’ArriveCAN (application ou portail Web) et présenter leur reçu ArriveCAN, leurs tests de dépistage préalable à l’entrée et une copie papier ou numérique de leur attestation de vaccination avant de monter à bord de l’avion

Les personnes voyageant à des fins non discrétionnaires qui ne sont pas en mesure de montrer leur reçu ArriveCAN (que ce soit sur leur appareil mobile ou en version imprimée) se verront refuser l’embarquement sur leur vol à destination du Canada, car ils ne sont pas autorisés à entrer au pays. En plus de leur reçu ArriveCAN, les voyageurs doivent avoir avec eux leur certificat de vaccination en anglais ou en français (ou une traduction certifiée conforme) afin de pouvoir le montrer aux autorités au point d’entrée frontalier ainsi que leur plan de quarantaine adéquat.

Vérifiez si vous pouvez entrer au Canada

Qu’est-ce qu’un voyageur entièrement vacciné ?

Pour être considérés comme entièrement vaccinés, les voyageurs doivent avoir reçu toutes les doses d’une série d’un vaccin — ou d’une combinaison de vaccins — contre la COVID‑19 autorisé par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant leur arrivée au Canada. Actuellement, ces vaccins sont fabriqués par Pfizer, Moderna, AstraZeneca/COVISHIELD et Janssen (Johnson & Johnson).

Les voyageurs peuvent avoir été vaccinés dans n’importe quel pays. Ils doivent présenter une preuve de vaccination en français ou en anglais.

Qu’est-ce qui change?

  • L’obligation de passer trois nuits dans un hôtel autorisé par le gouvernement sera supprimée pour tous les voyageurs arrivant par avion après le 9 août à 00 h 01 heure avancée de l’Est (HAE).
  • Les enfants de moins de 12 ans non vaccinés, ou les enfants à charge non vaccinés (en raison d’un problème de santé mentale ou physique) de voyageurs entièrement vaccinés, n’auront plus à faire une quarantaine de 14 jours. Les enfants non vaccinés peuvent se déplacer avec leurs parents, mais doivent éviter les lieux collectifs – tels que les camps de vacances ou les garderies – pendant les 14 premiers jours suivant leur arrivée et devront se soumettre au test de dépistage du 1er et du 8ème jour.
  • Les voyageurs entièrement vaccinés avec les vaccins autorisés par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant l’arrivée au Canada, et satisfaisant les conditions d’entrée précises n’auront plus à faire une quarantaine ni le test de dépistage effectuée après leur arrivée, mais devront tout de même présenter un plan de quarantaine au cas où ne mise en quarantaine serait nécessaire. Cependant, selon le nouveau programme de surveillance des tests de dépistage aux frontières dans les aéroports et les points d’entrée terrestres, ils peuvent être choisis au hasard pour effectuer un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 au premier jour.
  • Les voyageurs qui ne peuvent pas être entièrement vaccinées en raison d’un problème de santé pourront également bénéficier de l’assouplissement des exigences en matière de quarantaine et de tests de dépistage au même titre que les voyageurs entièrement vaccinés, cependant, ils doivent se soumettre à une quarantaine modifiée. De plus amples informations seront communiquées dans les prochains jours, vous référer à : Voyageurs vaccinés contre le COVID-19 qui entrent au Canada.
  • À compter du 9 août 2021 à 00 h 1 HAE, les vols internationaux transportant des passagers seront autorisés à atterrir dans les aéroports canadiens additionnels suivants :
    • Aéroport international d’Halifax;
    • Aéroport international Jean-Lesage de Québec;
    • Aéroport international Macdonald-Cartier d’Ottawa;
    • Aéroport international James Armstrong Richardson de Winnipeg;
    • Aéroport international d’Edmonton.

Qu'est-ce qui ne change pas ?

Tous les voyageurs, peu importe leur statut vaccinal, devront subir un test de dépistage avant leur arrivée au Canada.

Tous les voyageurs, y compris les voyageurs entièrement vaccinés, doivent toujours présenter un plan de quarantaine adéquat et être prêts à se mettre en quarantaine, advenant qu’ils ne remplissent pas toutes les conditions d’exemptions requises.

Les voyageurs non vaccinés continueront à être soumis aux tests moléculaires de dépistage de la COVID-19 au premier et au huitième jour, et devront effectuer une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Voyager au Canada :

Les provinces et les territoires peuvent avoir leurs propres mesures frontalières et elles peuvent imposer des mesures à l’égard de la santé publique sur leur territoire. Par conséquent, il est important que les voyageurs vérifient les informations les plus récentes concernant les exigences relatives aux voyages au Canada, ainsi que les exigences imposées par leur province ou territoire de destination.

Le gouvernement du Canada continuera de maintenir des mesures de santé publique strictes à l'égard des voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés qui arrivent au Canada, jusqu'à ce qu'il soit sécuritaire de les assouplir et si des preuves scientifiques le justifient.

Pour des informations officielles, à jour et détaillées, consultez la page intitulée Voyageurs vaccinés contre le COVID-19 qui entrent au Canada.

Question 8 - Si je suis Canadien.ne, suis-je autorisé.e à me rendre en France ? Quelles sont les restrictions de voyage vers la France ? Quelles sont les restrictions sur place ?

Des avertissements officiels aux voyageurs sont en vigueur : Évitez les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada et évitez tout voyage à bord de navires de croisière, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Si vous décidez de voyager malgré ces avertissements :

  • Respectez les mesures en place en France : https://www.gouvernement.fr/.
  • Inscrivez-vous en tant que Canadien à l’étranger et contactez-nous si vous souhaitiez obtenir de l’assistance de notre part.
  • Anticiper les restrictions de voyage en place pour votre retour au Canada (référez-vous à la question-réponse numéro 7)
  • Considérez que vous pourriez vous faire refuser l’entrée sur le territoire français.
  • Vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir des produits et des services essentiels.
  • Vous pourriez devoir vous soumettre à des restrictions de mouvement rigoureuses sans préavis et à des quarantaines dans des installations désignées, et ce, à vos frais.
  • Vos assurances pourraient ne pas couvrir vos frais de voyage ou vos frais médicaux.
  • Notre capacité à vous offrir des services consulaires pourrait être limitée.

Depuis le 9 juin 2021, les restrictions de voyage adoptées dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus sont assouplies pour les personnes complètement vaccinées ou immunisées. Les pays sont classés en zone verte, jaune ou rouge en fonction de la gravité de la situation sanitaire, et les mesures de contrôle de l'épidémie sont adaptées à ce classement. Des règles spécifiques s'appliquent pour le Royaume-Uni. Voir: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35613.

Les voyageurs en provenance du Canada peuvent donc désormais se rendre en France sans justifier d’un motif impérieux. Les voyageurs ayant la preuve d’une vaccination complète par un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson) sont autorisés à voyager vers la France sans autre document. Les voyageurs ne pouvant produire une preuve de vaccination complète doivent présenter le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (PCR) ou antigénique réalisé moins de 72 heures avant le départ ne concluant pas à une contamination par la covid-19.

Pass sanitaire – les règles à respecter en public pendant votre séjour en France

 Le « Pass sanitaire » permet de justifier de sa situation vaccinale, d’un résultat d’un test négatif (PCR ou antigénique et de moins de 48 heures) ou d’un certificat de rétablissement (résultat positif de plus de 15 jours et moins de 6 mois); il permet l’accès à des rassemblements et bientôt à certains lieux publics.  A compter du 21 juillet, la France rend obligatoire le « pass  sanitaire » à partir de 12 ans pour accéder à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes ; et début août ce document sera requis pour se rendre aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, ainsi qu’aux voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance. D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite si nécessaire selon la situation épidémique. Les jeunes entre 12 ans et 18 ans ont une dérogation au « pass sanitaire » jusqu’au 30 août 2021.  

Le « pass sanitaire » pourra être utilisé soit en format numérique via la fonctionnalité Carnet de l’application TousAntiCovid (cet outil permet de stocker les différents certificats d’une personne, mais aussi ceux de ses enfants ou de personnes dont elle a la charge), soit en format papier en présentant directement les différents documents (test RT-PCR ou attestation de vaccination).

Les Canadiens résidant en France, non affiliés à la sécurité sociale, mais bénéficiant de la vaccination en France, vont recevoir un QR code avec leur certificat vaccinal qu’ils pourront ajouter dans en format numérique via la fonctionnalité Carnet de l’application TousAntiCovid. Les pharmacies offrant le service de vaccination peuvent également vous conseiller à ce sujet.

Informations importantes pour les Canadiens vaccinés hors de France

Les vaccinations réalisées à l'étranger par le pays de résidence avec un vaccin autorisé en France ne pourront donner lieu à un certificat français. En revanche, le certificat de vaccination étranger pourra être reconnu au niveau des frontières pour entrer en France. 

Les modalités d’application du « pass sanitaire » sont en cours d’élaboration. Cette page sera mise à jour avec les informations importantes lorsqu’elles seront disponibles. Nous n’avons pas d’information à ce stade concernant la reconnaissance des certificats de vaccination étranger.

Les Canadiens résidant en France affiliés à la sécurité sociale et vaccinés à l’étranger peuvent contacter leur Caisse d’assurance maladie en France afin de faire ajouter leurs certificats vaccinaux dans leur dossier et ainsi pouvoir activer leur « pass santaire ».

Les Canadiens non-vaccinés pourront effectuer un test RT-PCR ou antigénique sur le territoire national de moins de 48 heures – seul ce document pourra vous permettre d’accéder aux lieux et événements pour lesquels le « pass sanitaire » est obligatoire. Les coûts des test RT-PCR sont d’environ 49 euros ou de 29 euros pour les tests antigéniques.  Si vous deviez faire un test depuis la France, vous pourrez identifier un prestataire sur le site* https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid ou prendre rendez-vous sur le site https://www.doctolib.fr/.

Une amende de 135 euros est prévue en cas de non-respect des consignes du « pass sanitaire ».

Les modalités d’applications sont en cours d’élaboration et vous pouvez obtenir plus d’information à ce sujet sur le site : https://www.gouvernement.fr/pass-sanitaire-toutes-les-reponses-a-vos-questions.

Pour obtenir des informations au sujet des voyages en France, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

Question 9 - Si je suis Canadien.ne, puis-je obtenir de l’assistance de l’Ambassade du Canada en France concernant la disponibilité et l’accès à un vaccin contre la COVID-19 ?

Les bureaux du gouvernement du Canada à l'étranger ne fournissent pas de soins médicaux (y compris la vaccination) et ne remboursent pas les frais médicaux des citoyens canadiens à l’extérieur du Canada.  Le gouvernement du Canada n'est pas en mesure de fournir des vaccins aux Canadiens à l'étranger, de les administrer ni de garantir que les vaccins administrés par une tierce partie répondraient aux normes canadiennes.

Au Canada, les provinces et les territoires sont responsables des campagnes de vaccination contre la COVID-19. Les autorités de santé publique provinciales et territoriales déterminent l'ordre dans lequel les segments de la population sont vaccinés et les critères d'admissibilité. Bien que les provinces et les territoires canadiens soient responsables de la planification et des campagnes de vaccination, y compris de leur administration, Santé Canada est l'autorité fédérale responsable d’autoriser les vaccins et de s’assurer qu'il y a suffisamment de vaccins pour tout le monde au Canada.

Si vous envisagez de vous faire vacciner à l’étranger, vous pouvez consulter la liste des vaccins approuvés par Santé Canada.

Pour obtenir plus d’informations sur les vaccins contre la COVID-19 à l’extérieur du Canada, consultez cette page web :

Pour obtenir plus d’information sur la COVID-19, y compris sur les restrictions et exigences en matière de voyage, consultez cette page web :

Sources d’informations utiles pour les Canadiens en France, à Monaco et dans les territoires outremers*

L’Ambassade du Canada à Paris n’est pas en mesure de vous recommander de vous faire vacciner ou non en France, à Monaco ou dans les territoires outremers, mais nous encourageons les Canadiens à l’étranger à se renseigner sur les vaccins contre la COVID-19 sur les sites officiels suivants :

Pour la France :

Pour Monaco :

Pour les outremers:

A noter qu’en France et dans les outremers, les résidents non-titulaires d’une carte de sécurité social pourront se faire vacciner même sans carte vitale. Les centres de vaccination sont informés de cette procédure et vous retrouverez l’extrait du décret n° 2020-1833 du 31 décembre 2020 qui garantit l’absence de reste à charge sur les frais de vaccination y compris pour les personnes ne bénéficiant d’aucune couverture sociale. Si vous n’avez pas de numéro de sécurité sociale, vous ne recevrez pas le courrier d’invitation et vous devrez prendre contact avec votre médecin en France pour obtenir une prescription (dans le respect du calendrier vaccinal et selon votre état de santé).

Une preuve de vaccination ne permet pas de se soustraire aux formalités obligatoires pour voyager vers le Canada (voir question-réponse 7).

Question 10 - Puis-je voyager vers le Canada si j’ai des symptômes de Covid-19 ?

Non. Vous devrez rester confiné si vous avez des symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires). Dans ce cas, vous devriez vous signaler comme convenu en France au numéro d’urgence (115), et tenir l’Ambassade informée de votre situation à parisconsulaire@international.gc.ca ou au (+33) 1 44 43 29 02.

Question 11 - Quel est l’état des vols vers le Canada depuis la France ?

L’Ambassade ne peut se substituer à vous dans votre recherche de solution pour rentrer. Il vous appartient de contacter vous-même votre compagnie de transports pour toute précision, vérification de dernière minute et toute modifications de vos titres de transports. Il vous appartient également de vérifier avec votre compagnie aérienne leurs modalités spéciales (par exemple, test nécessaire, port du masque, etc.). En raison de la pandémie, l’activité aérienne a été réorganisée dans les principaux aéroports en France. Veuillez-vous informer concernant les changements de terminaux ou d’horaire de votre vol. Vous trouverez les coordonnées des principales compagnies aériennes sur notre site : https://www.canadainternational.gc.ca/france/consular_services_consulaires/contact_information_airlines_canada-coordonnes_compagnies_ariennes.aspx?lang=fra.

Si vous transitez par PARIS-CDG :

-Les transits Internationaux par Paris-CDG sont possibles, sous conditions. Les conditions d’admission en France sont disponibles sur ce site : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14952. Dépendamment de votre situation administrative en France ou de votre pays de provenance, il est possible qu’il vous soit demandé de présenter le résultat d’un test PCR négatif de moins de 72 heures à votre arrivée en France et/ou de produire une Attestation de déplacement international dérogatoire : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire-et-justificatif-de-deplacement-professionnel et/ou de présenter une « Déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes d’infection par la Covid-19 et de contact avec un cas déclaré », le modèle de cette déclaration est disponible sur la même page.
-Assurez-vous de pouvoir présenter une carte d’embarquement valide ou une preuve de réservation pour votre vol vers le Canada.
-Les transits doivent être de moins de 24h pour les voyageurs soumis à la production d’un motif impérieux pour voyager vers la France.
-Avoir la preuve d’un résultat négatif au dépistage de la COVID 19, 72 heures avant le départ prévu de CDG vers le Canada
-Si vous n’êtes pas admissible en France en raison des restrictions de voyage, vous ne serez pas autorisé à quitter la zone internationale de l’aéroport et les changements d'aéroports à Paris ne seront pas possibles. Si vous êtes dans cette situation, et ne prévoyez pas une escale successive vers un pays membre de l’Union Européenne avant de regagner le Canada ; vous ne serez pas admis.
-En général les tests PCR ne sont pas disponibles depuis la zone internationale (il faut être admis en France pour pouvoir réaliser un test PCR depuis l’aéroport).  Cependant veuillez noter qu’un service limité de test PCR est disponible en zone internationale, les dimanches, lundis, mercredis et jeudis seulement, vous devez également réserver votre rendez-vous à l’avance via le site internet suivant : https://www.parisaeroport.fr/passagers/services/reserver-en-ligne/last-minute-tests.  Un coût de 139 euros est à prévoir, payable par carte bancaire seulement (sujet à changement sans préavis).
-Les bagages doivent être enregistrés jusqu’au Canada. Si vous n’avez pas de bagages enregistrés, les bagages en cabine sont autorisés.

Données collectées le 16 juin:

Les principales compagnies aériennes assurant les vols entre la France et le Canada :

AIR CANADA : www.aircanada.com. Notez que les liaisons saisonnières Paris-Vancouver, Bordeaux-Montréal, Marseille-Montréal, Nice-Montréal ne seront pas opérées en 2021 et le lancement de la ligne annuelle Toulouse-Montréal est repoussé à 2022.
AIR France :  www.airfrance.fr
AIR TRANSAT : www.airtransat.com
WEST JET : www.westjet.com
CORSAIR : www.corsair.ca

État du trafic aérien depuis la Guadeloupe, la Martinique, La Réunion, Saint-Martin, Mayotte, Saint-Barthélemy et la Guyane Française :

AIR CANADA :
Guadeloupe | Pointe-à-Pitre - Montréal : Pas de date de reprise annoncée pour le moment.

Martinique | Fort-de-France - Montréal : Pas de date de reprise annoncée pour le moment.

Information Air Canada : www.aircanada.com ou en appelant la centrale de réservation au 001 888 247 2262 (Canada) ou au 00 800 669 92222 (Antilles). Un retour via Paris est possible depuis ces destinations (sous conditions).

AIR TRANSAT :
Guadeloupe | Pointe-à-Pitre – Montréal: Vols suspendus jusqu’en décembre 2021.
Martinique | Fort-de-France – Montréal: Vols suspendus jusqu’en décembre 2021.

AIR CARAÏBES : dans le cadre de la continuité territoriale, Air Caraïbes assure des vols entre les îles de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, en partenariat avec la compagnie Saint-Barth Commuter. Les réservations sont d’ores et déjà disponibles, sous réserve des conditions gouvernementales en vigueur.

Veuillez noter qu’il est également possible de transiter via PARIS pour entrer au Canada.  Merci de vérifier les conditions particulières qui s’imposent si vous partez de :

Question 12 - Si je rentre au Canada, quelles mesures dois-je prendre avant le départ?

Vous pouvez aller à l’aéroport pour prendre votre vol de retour vers le Canada, qu’il soit direct vers le Canada ou en transit par un autre pays. Cependant, vous devez disposer des documents requis lors de vos déplacements (voir question 13 ci-dessous). Si vous transitez par un pays tiers, vous devez prendre connaissance des mesures particulières en place dans le pays de transit.

Il vous appartient de contacter vous-même votre compagnie de transports pour toute précision, vérification de dernière minute et toute modifications de vos titres de transports. Il vous appartient également de vérifier avec votre compagnie aérienne leurs modalités spéciales (par exemple, test nécessaire, port du masque, type de masque acceptable, etc.)

Nous vous conseillons également de vous renseigner sur les restrictions de voyage vers le Canada sur le site https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions et de vous référer à la question-réponse numéro 7 afin de préparer votre voyage.

Question 13 - Si je suis canadien.ne, quelles sont les règles pour se déplacer en France? Est-ce que je suis concerné.e par le « pass sanitaire » ?

France : afin de limiter la propagation de la COVID-19, la plupart des gouvernements ont mis en place des mesures préventives et des restrictions. Si vous êtes en France, respectez les mesures imposées par les autorités locales: https://www.gouvernement.fr/. Les voyages depuis et vers la France sont également limités et soumis à des restrictions, en fonction de votre pays de provenance et/ou de destination et de votre situation vaccinale : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35613.

Pass sanitaire – les règles à respecter en public pendant votre séjour en France

Le « Pass sanitaire » permet de justifier de sa situation vaccinale, d’un résultat d’un test négatif (PCR ou antigénique et de moins de 48 heures) ou d’un certificat de rétablissement (résultat positif de plus de 15 jours et moins de 6 mois); il permet l’accès à des rassemblements et bientôt à certains lieux publics.  A compter du 21 juillet, la France rend obligatoire le « pass  sanitaire » à partir de 12 ans pour accéder à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes ; et début août ce document sera requis pour se rendre aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, ainsi qu’aux voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance. D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite si nécessaire selon la situation épidémique. Les jeunes entre 12 ans et 18 ans ont une dérogation au « pass sanitaire » jusqu’au 30 août 2021.  

Le « pass sanitaire » pourra être utilisé soit en format numérique via la fonctionnalité Carnet de l’application TousAntiCovid (cet outil permet de stocker les différents certificats d’une personne, mais aussi ceux de ses enfants ou de personnes dont elle a la charge), soit en format papier en présentant directement les différents documents (test RT-PCR ou attestation de vaccination).

Les Canadiens résidant en France, non affiliés à la sécurité sociale, mais bénéficiant de la vaccination en France, vont recevoir un QR code avec leur certificat vaccinal qu’ils pourront ajouter dans en format numérique via la fonctionnalité Carnet de l’application TousAntiCovid. Les pharmacies offrant le service de vaccination peuvent également vous conseiller à ce sujet.

Informations importantes pour les Canadiens vaccinés hors de France

Les vaccinations réalisées à l'étranger par le pays de résidence avec un vaccin autorisé en France ne pourront donner lieu à un certificat français. En revanche, le certificat de vaccination étranger pourra être reconnu au niveau des frontières pour entrer en France. 

Les modalités d’application du « pass sanitaire » sont en cours d’élaboration. Cette page sera mise à jour avec les informations importantes lorsqu’elles seront disponibles. Nous n’avons pas d’information à ce stade concernant la reconnaissance des certificats de vaccination étranger.

Les Canadiens résidant en France affiliés à la sécurité sociale et vaccinés à l’étranger peuvent contacter leur Caisse d’assurance maladie en France afin de faire ajouter leurs certificats vaccinaux dans leur dossier et ainsi pouvoir activer leur « pass santaire ».

Les Canadiens non-vaccinés pourront effectuer un test RT-PCR ou antigénique sur le territoire national de moins de 48 heures – seul ce document pourra vous permettre d’accéder aux lieux et événements pour lesquels le « pass sanitaire » est obligatoire. Les coûts des test RT-PCR sont d’environ 49 euros ou de 29 euros pour les tests antigéniques.  Si vous deviez faire un test depuis la France, vous pourrez identifier un prestataire sur le site* https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid ou prendre rendez-vous sur le site https://www.doctolib.fr/.

Une amende de 135 euros est prévue en cas de non-respect des consignes du « pass sanitaire ».

Les modalités d’applications sont en cours d’élaboration et vous pouvez obtenir plus d’information à ce sujet sur le site : https://www.gouvernement.fr/pass-sanitaire-toutes-les-reponses-a-vos-questions.

Monaco : consultez le site de la principauté de Monaco : https://covid19.mc/.

Question 14 - Si je suis Canadien.ne, dois-je respecter les mêmes mesures barrières que les Français.es ?

Oui, ces mesures sont obligatoires pour vous aussi sur le territoire français.  Des amendes de 135 euros seront dressées en cas de non-respect (et 1500 euros en cas de récidive).

Question 15 - Je suis Canadien, je suis en France et je dois consulter un médecin ou aller à l’hôpital : que dois-je savoir ?

En tant que voyageur étranger en France, vous devriez avant tout être muni d’une assurance médicale de voyage lors de séjour à l’étranger. Plus d’informations : https://voyage.gc.ca/voyager/documents/assurance-voyage

En tant que citoyen canadien, vous pourrez recevoir des soins de santé en France. Mais vous devrez payer vous-même la facture des soins au médecin lors de la consultation ou à l’hôpital lorsque vous le quittez si vous n’avez pas d’assurance voyage. Au retour au Canada, vous pourrez réclamer certains frais à l’Assurance maladie de votre province. Pour trouver un médecin généraliste, spécialiste ou un hôpital en France, rendez-vous sur l’annuaire de l’Assurance maladie française : annuairesante.ameli.fr ou consulter la liste de professionnels de la santé sur notre site : https://www.canadainternational.gc.ca/france/consular_services_consulaires/medical.aspx?lang=fra.

Nous vous recommandons fortement d’appeler le médecin ou l’hôpital sélectionné avant de vous présenter sur place, pour avoir des informations sur les tarifs, mais aussi les horaires et les conditions qu’il ou elle applique pendant le confinement. Si vous souhaitez que le médecin se déplace à votre domicile, vous pouvez contacter SOS médecin : https://www.sosmedecins.fr/ .

Veuillez vous munir de l’attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie pour vous rendre à votre consultation : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement.

Question 16 - Quel est l’état des transports publics en France (Paris et Province) autres que les liaisons aériennes internationales ?

Le port du masque est obligatoire pour les plus de 6 ans, sous peine d’une amende de 135 euros.

Les transports en train, en car, en métro ou en RER sont disponibles. Nous vous recommandons d’anticiper au mieux les solutions alternatives qui vous permettront de regagner l’aéroport et de suivre les informations sur les sites suivants :

N’oubliez jamais de vous munir de votre attestation de déplacement dûment remplie : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement.

Question 17 - Est-ce que les taxis et chauffeurs VTC fonctionnent ?

Oui. Vous pourrez les utiliser en respectant les consignes sanitaires et en étant en possession de votre attestation de déplacement dûment remplie : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement.

Question 18 - Si les vols commerciaux cessent, vais-je être rapatrié ?

Les Canadiens en France qui souhaitent retourner au Canada peuvent réserver directement leur vol via une compagnie aérienne commerciale.  Veuillez noter qu’il existe des liaisons commerciales quotidiennes entre la France et le Canada (voir questions 11 et 12).  Cependant, certains pourraient décider de rester en France en dépit de la crise sanitaire, pour des raisons personnelles, familiales ou professionnelles. Nous vous conseillons de vous inscrire au registre des canadiens à l’étranger : https://voyage.gc.ca/voyager/inscription  et de vous assurer d'avoir suffisamment de ressources financières et de biens de première nécessité, une bonne assurance voyage,  y compris des médicaments.

Question 19 - A quelles conditions puis-je demander un prêt individuel remboursable de 5000 dollars maximum annoncé par le gouvernement fédéral ?

La crise COVID-19 a un impact important sur les Canadiens qui voyagent à l’étranger (limitation de mouvements, diminution des vols, mise en quarantaine de Canadiens à l’étranger, etc…). Canadiens, pour vous aider à surmonter ces difficultés à l’étranger, le gouvernement du Canada a mis en place un programme de prêt individuel pouvant aller jusqu’à concurrence de $5000.

Quelles dépenses peuvent-être couvertes ? Les dépenses relatives au transport (le plus économique possible) et les dépenses de première nécessité à votre lieu de confinement en France jusqu’à votre départ pour le Canada : hébergement, repas, dépenses médicales qui ne seraient pas prises en charge par les assurances voyage ou provinciales au Canada.

Qui peut faire cette demande de prêt d’urgence ? Les voyageurs canadiens à l’étranger qui avaient prévu de rentrer au Canada et dont les plans de voyage sont compromis par la crise actuelle. Les Canadiens ayant besoin d’une aide financière immédiate pourront faire la demande de ce prêt d’urgence. Les demandes seront évaluées au cas par cas. Cette mesure ne dispense pas les Canadiens de tenter de trouver une solution par leurs propres moyens avant d’avoir recourt à ce prêt, et doivent avoir conscience que ce prêt d’urgence devra être remboursé dans les 180 jours.

Nous considérerons que vous prévoyez de retourner au Canada si :

  • vous aviez réservé un billet pour un vol de retour au pays mais que ce vol a ensuite été annulé ou retardé;
  • vous aviez tenté de réserver un vol, mais que vous n’y êtes pas parvenu en raison des restrictions de voyage ou du prix exorbitants des billets d’avion.

Plus d’infos sur ce programme:

Question 20 - Si je réponds aux conditions, à qui et comment dois-je demander cette aide financière ?

Vous répondez aux conditions décrites dans la question précédente et vous souhaitez faire une demande? Merci de nous contacter par courriel parisconsulaire@international.gc.ca en décrivant bien votre situation, en indiquant votre numéro de téléphone et en mettant en pièce jointe une copie de votre passeport canadien. 

Question 21 – Je suis un étudiant Canadien en France, est-ce que je peux obtenir une assistance financière de la part du Gouvernement du Canada ?

Certains Canadiens qui n'ont pas pu revenir au pays pourraient également être admissibles à certains des programmes d'aide financière offerts dans le cadre du Plan d'intervention économique du gouvernement du Canada et des programmes provinciaux, à condition qu'ils répondent aux critères d'admissibilité des programmes.  Le programme de soutien financier pour les étudiants annoncé par le Premier ministre il y a quelques semaines est maintenant disponible et les étudiants éligibles peuvent consulter la page du programme en ligne où vous trouverez l’information nécessaire, dont les critères d’éligibilité (notamment être citoyen canadien/Indien inscrit/résident permanent/personne protégé; inscrit dans un établissement d’études reconnu au Canada ou à l’étranger, etc.) et vous pourrez soumettre une demande. Merci de vous référez à la page du programme en ligne pour faire une demande car les services consulaires de l’Ambassade du Canada en France ne traitent pas directement les dossiers.

Question 22 - Je pense avoir été contacté par un escroc. Que dois-je faire ?  

  • Nous avons reçu des rapports selon lesquels certains Canadiens pourraient avoir reçu des messages frauduleux ou trompeurs qui semblent avoir été émis par Affaires mondiales Canada.
  • Veuillez à toujours vérifier l’expéditeur de courriels suspects. Nos messages aux Canadiens à l’étranger sont envoyés soit  à partir de sos@international.gc.ca , soit à partir d’un autre compte de courriel du gouvernement du Canada se terminant par  @international.gc.ca.
  • Si vous recevez un appel suspect, ne divulguer aucune information financière. Communiquez avec l’ambassade ou le consulat canadien le plus près afin de vérifier si la personne qui appelle est autorisée à le faire.
  • Consultez la page du Centre antifraude du Canada sur les fraudes liées à la COVID-19.

 

 

*Avis de non-responsabilité

Les pratiques médicales, les normes sanitaires et la collecte et l'utilisation des renseignements personnels peuvent être différentes à l'étranger. Le gouvernement du Canada a préparé les listes de centres de dépistage de la COVID-19 pour les Canadiens qui pourraient avoir besoin de l’aide ou des services offerts par les fournisseurs qui y figurent et des informations sur la campagne de vaccination mise en place par d’autres pays à l’extérieur du Canada. Il est entendu que le gouvernement du Canada n’a aucune responsabilité juridique à votre égard, ou à l’égard des personnes concernées, si vous décidez de choisir un fournisseur local figurant sur les listes ou de vous faire vacciner à l’étranger. En outre, le gouvernement du Canada n’accepte aucune responsabilité à l’égard d’aucune personne ou société si celle-ci subit une perte financière ou des dommages par suite de l’utilisation de ces renseignements ou en raison de toute omission de donner des renseignements. Le gouvernement du Canada cherche à fournir aux Canadiens autant de renseignements pertinents que possible pour les aider à prendre des décisions éclairées en ce qui concerne leur bien-être. Toutefois, ces listes ne constituent pas des recommandations et ne devraient pas être traitées comme telles. L’information contenue dans ces listes provient d’organisations professionnelles ou de praticiens, et l’ordre des noms n’a aucune valeur. Les informations concernant la campagne de vaccination réfèrent aux sites officiels du Gouvernement (France et de Monaco).

Tous les renseignements personnels recueillis par le gouvernement du Canada sont assujettis à la Loi sur la protection des renseignements personnels et sont utilisés conformément à celle-ci.

 

 

 

 

Pied de page

Date de modification :
2021-07-21