Relations entre le Canada et la Sierra Leone

Relations Canada - Sierra Léone

Relations diplomatiques

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec la République de Sierra Leone en 1961.

Les deux pays sont unis par un lien historique particulier. Freetown, la capitale de la Sierra Leone contemporaine, a été fondée en 1792 par un groupe de plus de mille colons, dont certains venus de Halifax et d’autres régions de la Nouvelle-Écosse. Il s’agissait, pour la plupart, d’anciens esclaves venus des États-Unis chercher la liberté dans les territoires nord-américains restés sous la Couronne britannique après la guerre d’indépendance des États-Unis. Aujourd’hui encore, on peut voir l’influence des provinces maritimes canadiennes dans le style architectural de Freetown et les noms de rues et d’entreprises. Cette affinité, qui se reflète aujourd’hui dans les bonnes relations entretenues par le Canada et la Sierra Leone, permet aux deux pays de coopérer sur une foule d’enjeux dans le cadre de divers forums, notamment au sein de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies.

Le Canada en Sierra Leone

Le Canada est représenté en Sierra Leone par le Haut-commissariat du Canada à Accra.

La Sierra Leone au Canada

Depuis 1973, la Sierra Leone est représentée au Canada par l’ambassade de Sierra Leone à Washington D.C.

Organisations communes

Les relations qu’entretiennent le Canada et la Sierra Leone sont fondées sur plus de cinquante ans de coopération sur la scène internationale, en particulier au sein des Nations Unies et du Commonwealth.

Commerce et investissements

Échanges commerciaux

En 2018, les échanges commerciaux bilatéraux entre les deux pays se sont chiffrés  à un  total de 33,1 millions de dollars, soit 9,1 millions de dollars d’exportations canadiennes en Sierra Leone et 24 millions de dollars d’importations canadiennes provenant de la Sierra Leone. Parmi, les principales exportations canadiennes figuraient des articles textiles divers ainsi que des véhicules et leurs pièces.

Accords commerciaux

En 2012, le Canada et la Sierra Leone ont conclu un Accord sur le transport aérien (ATA) permettant aux transporteurs canadiens d'offrir des services de partage de codes aériens en Sierra Leone.

Aide humanitaire et au développement

En 2017-2018, le Canada a accordé à la Sierra Leone 14,77 millions de dollars en aide publique au développement, principalement par l’intermédiaire de mécanismes multilatéraux.

À la suite des coulées de boue survenues en août 2017 en Sierra Leone, le Canada a soutenu les opérations de secours d’urgence et fourni une aide d’urgence aux personnes touchées, par l'entremise de la Société canadienne de la Croix-Rouge et de CARE Canada (236 250 $). Le Canada a versé 1 million de dollars par l’intermédiaire du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix afin d’appuyer la tenue des élections de mars 2018 en Sierra Leone et a participé activement à ces élections en tant qu’observateur. Les élections ont été jugées libres et équitables par la Commission électorale nationale et par les observateurs internationaux, dont l’Union africaine, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, l’Union européenne et le Commonwealth.

Le Canada est l'un des principaux donateurs à plusieurs initiatives mondiales dont bénéficie la Sierra Leone, y compris GAVI – l’Alliance du Vaccin (91 millions de dollars versés à la Sierra Leone depuis 2000) et le Partenariat mondial pour l'éducation (PME, 30 millions de dollars versés à la Sierra Leone depuis 2008).

Au moyen du Fonds canadien d’initiatives locales, le Canada appuie chaque année des projets locaux à petite échelle en Sierra Leone. Ces projets concernaient notamment la lutte contre la violence sexuelle et fondée sur le genre, en mettant l'accent sur la prévention des mutilations génitales féminines/excision, la promotion de la participation politique des femmes et des jeunes et la promotion d’une couverture médiatique responsable pour les sujets traitant de politique.

Pendant la guerre civile en Sierra Leone, de 1991 à 2002, le Canada a été l’un des principaux donateurs d’aide humanitaire et il a continué d’offrir son soutien par l’intermédiaire de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies et du Tribunal spécial résiduel pour la Sierra Leone. Plus récemment, le Canada a été l’un des premiers intervenants dans la crise d’Ebola et il s’est engagé à verser plus de 130 millions de dollars pour remédier aux conséquences de la crise sur les plans sanitaire, humanitaire et sécuritaire en Sierra Leone, et également en Guinée et au Libéria.

Dans le cadre de son engagement envers le Partenariat mondial contre les armes de destruction massive et matières connexes, le Canada appuie la Sierra Leone à renforcer sa capacité d'atténuer les menaces posées par le virus du Ebola et d'autres agents pathogènes. Ce soutien comprend l’installation d’une nouvelle biobanque et un laboratoire pour le stockage et les travaux sur les échantillons d'Ebola provenant de l'éclosion de 2014-2015 (8,5 millions de dollars engagés à ce jour). Des experts du virus d’Ebola de l'Agence de la santé publique du Canada et de l’Agence de santé de l’Angleterre appuient le volet formation (4.81 millions) de ce projet.

Paix et sécurité

Depuis février 2009, le Canada préside la formation Sierra Leone de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies par le truchement de sa mission permanente aux Nations Unies à New York. La Commission de consolidation de la paix des Nations Unies est un organe consultatif intergouvernemental qui soutient les États en situation d’après-conflit dans leurs efforts de consolidation de la paix, de relèvement, de reconstruction et de développement. Signe des progrès accomplis, la Sierra Leone est passée d’un pays qui recevait du personnel de maintien de la paix à un pays qui fournit des militaires pour participer à des opérations de paix, notamment :

  • Opération hybride de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour
  • Mission des Nations Unies au Soudan du Sud
  • Mission de l’Union africaine en Somalie
  • Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali
  • Force intérimaire des Nations Unies pour Abiyé
  • Force intérimaire des Nations Unies au Liban

Le Canada a joué un rôle très important auprès du Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) : il a versé au Tribunal 18 millions de dollars jusqu’à la clôture de ses travaux le 31 décembre 2013. Le Tribunal spécial résiduel pour la Sierra Leone (TSRSL), en fonction depuis le 1er janvier 2014, a été créé pour accomplir les tâches restantes du TSSL, soit l’archivage, la protection des témoins et l’administration des activités judiciaires découlant du mandat du TSSL. Le Canada continue d’apporter d’importantes contributions au TSRSL : en plus de présider son Comité de surveillance, il maintient à sa disposition un juge canadien de réserve, en cas de besoin.

Août 2018