Fonds canadien d’initiatives locales – Ghana 2018-2019

Le processus de présentation de demandes est maintenant fermé.

Date de clôture : le 29 juillet à minuit, heure locale d’Accra

Le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) appuie les projets de petite envergure, mais ayant une grande incidence dans les pays en développement, qui s’inscrivent dans les six domaines d’intervention qui orientent l’aide internationale offerte par le gouvernement du Canada.  Ce programme est axé sur des projets principalement conçus par des organisations de la société civile (OSC) locale et d’autres organisations issues de la base.

Priorités thématiques

Tous les projets doivent cadrer avec, au minimum, l’une des priorités thématiques du FCIL :

  • Élimination de la violence sexuelle et sexiste, notamment les mariages d’enfants, les mariages précoces et forcés
  • Renforcer la gouvernance environnementale y compris à travers l’amélioration de la participation des femmes aux prises de décisions pour qu’elles soient des leaders de la lutte contre les changements climatiques et la dégradation de l'environnement.

Financement disponible

La majorité des projets financés recevront CAD$35000 (au maximum). Prenez note que le montant est en dollars canadiens.

Modalités des projets

Tous les projets financés doivent être terminés au plus tard le 28 février 2019. Nous invitons les demandeurs à tenir compte de cette date d’échéance lorsqu’ils conçoivent et présentent leurs propositions.

Organisations admissibles à un financement du FCIL

Dans le contexte des pays admissibles, les bénéficiaires admissibles sont les suivants :

  • Organisations locales non gouvernementales, sans but lucratif et communautaires.
  • Établissements d’enseignement locaux qui travaillent à la réalisation de projets locaux.
  • Institutions, organisations et agences internationales, intergouvernementales, multilatérales et régionales travaillant à des activités locales de développement.
  • Institutions ou organismes gouvernementaux à l’échelle municipale, régionale ou nationale du pays du bénéficiaire qui travaillent à la réalisation de projets locaux.
  • Organisations non gouvernementales et sans but lucratif canadiennes travaillant sur des activités locales de développement.

La majeure partie du financement accordé au titre du FCIL est destinée à des organismes locaux de la société civile (y compris des organismes non gouvernementaux) et d’autres institutions à l’échelle locale. D’autres entités, comme les organismes internationaux, intergouvernementaux, multilatéraux et régionaux peuvent aussi être admissibles, à condition qu’elles collaborent avec des partenaires locaux à la réalisation de projets locaux qui cadrent avec les objectifs du FCIL. De même, les institutions gouvernementales à l’échelle municipale, régionale ou nationale peuvent recevoir un financement dans le cadre du FCIL, pourvu que leurs projets soient essentiellement locaux. Le FCIL est toujours à la recherche de projets novateurs à financer, qui obtiennent des résultats mesurables. 

Nouveau! Analyse différenciée selon le genre

En 2017, le Canada a adopté sa politique d’aide internationale féministe. Cette politique favorise l’égalité entre les genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles en tant que moyens les plus efficaces pour réduire la pauvreté et bâtir un monde plus inclusif, plus pacifique et plus prospère. Conformément à cette politique, l’analyse différenciée selon le genre est un élément obligatoire du processus de demande de financement du FCIL. L’objectif de ce changement est d'améliorer les résultats en matière d'égalité entre les genres du programme du FCIL.

Une analyse différenciée selon le genre exigera que les candidats: a) étudient comment les femmes, les filles, les hommes et les garçons sont affectés différemment par le problème que leur projet vise à résoudre, notamment pour s'assurer que le projet ne cause pas de dommages, b) consultent les femmes et les filles dans l'élaboration de leur proposition de projet, et c) s'assurent que ces points de vue éclairent la conception du projet.

* Les consultations peuvent inclure, mais ne sont pas limitées aux éléments suivants : parler aux femmes et aux filles de la communauté locale; parler aux femmes et à d'autres personnes qui travaillent pour des organisations de la société civile œuvrant au sein de la communauté locale; parler aux hommes et aux femmes décideurs et initiateurs de changements qui ont une connaissance de la communauté locale.   

L'achèvement inadéquat de l’analyse différenciée selon le genre peut avoir une incidence sur l'examen de votre proposition.

Frais admissibles

Les frais ci-après sont admissibles dans le cadre de projets financés au titre du FCIL :

  • Frais administratifs et généraux propres au projet.
  • Dépenses en capital ou frais d’exploitation liés à la location ou à l’achat d’un immeuble ou d’une infrastructure.
  • Frais d’installation, d’entretien, d’expédition et de transport, y compris le carburant, les ordinateurs et les appareils de communication.
  • Coûts liés à l’éducation civique.
  • Conférences et autres activités.
  • Frais liés à l’accueil, sauf les boissons alcoolisées.
  • Formation et renforcement des capacités.
  • Services reçus par les bénéficiaires.
  • Sensibilisation, communication et diffusion de l’information.
  • Évaluation environnementale.
  • Défense des intérêts et lobbying.
  • Services juridiques.
  • Comptabilité.
  • Frais médicaux.
  • Publication.
  • Radiodiffusion et télédiffusion.
  • Location d’installations et d’équipement.
  • Recherches.
  • Salaires découlant du projet.
  • Sécurité.
  • Traduction et interprétation.
  • Frais de déplacement, en fonction du plus bas tarif disponible, sans dépasser le plein tarif en classe économique (les dépenses pour les voyages internationaux doivent être pré-approuvées par l’Unité du FCIL).
  • Prêt ou location de véhicules.
  • Utilisation, installation ou entretien de véhicules ou de matériel.
  • Création de sites Web et frais connexes.
  • Frais divers nécessaires au projet.

Les frais suivants ne sont pas admissibles au financement au titre du FCIL :

  • Technologies et installations nucléaires.
  • Soutien à des organisations militaires ou paramilitaires.
  • Cadeaux.
  • Articles de luxe.
  • Aide financière directe à un gouvernement.
  • Financement de base ou frais récurrents d’une organisation.
  • Déplacements internationaux (sans approbation préalable de l’Unité du FCIL).
  • Fonds renouvelables (c.-à-d. fonds utilisés pour accorder des prêts, par exemple le micro financement).
  • Dépenses engagées avant la signature d’un accord de contribution, ou après la fin de l’accord.

Marche à suivre pour la présentation d’une demande de financement :

  • Veuillez demander le formulaire de demande du FCIL par courrier électronique à l’adresse suivante : 

Mme. Marian Tadefa-Kubabom,
Coordonnatrice de FCIL au Ghana
Courriel : mkubabom@gmail.com
Téléphone : +233-50-4169896

Haut commissariat du Canada
Ghana-CFLI@international.gc.ca

  • La date limite de présentation des demandes est le 29 juillet 2018 à minuit, heure locale d’Accra, Ghana.
  • Les propositions doivent être envoyées par courriel à la coordonnatrice du Fonds canadien, Mme Marian Tadefa-Kubabom, à l’adresse courriel : mkubabom@gmail.com  avec une copie conforme à Ghana-CFLI@international.gc.ca.
  • Chaque organisation ne peut présenter qu’une (1) seule proposition. Seules les propositions présentées au moyen des formulaires du FCIL seront prises en considération.
  • Les demandes doivent être remplies en français ou en anglais.
  • Les demandes seront évaluées en fonction de leur valeur intrinsèque par un comité de sélection au Haut-commissariat du Canada à Accra, Ghana. Le choix final des projets reviendra au chef de mission.

Les demandes de financement pour les projets sont conservées dans les dossiers des missions conformément aux politiques en matière de gestion de l’information d’Affaires mondiales Canada.

En raison du grand nombre de demandes, seuls les candidats présélectionnés seront avisés.