Relations Canada - Haïti

Fiche documentaire : Version HTML | Version PDF * (100kb)

Le Canada et Haïti ont établi officiellement des relations diplomatiques en 1954, lorsqu'Edward Ritchie Bellemare a été nommé Chargé d'affaires de l'ambassade du Canada en Haïti. Au fil des ans, ces relations ont été renforcées grâce à la croissance d'une importante communauté haïtienne au Canada ainsi que par la présence continue d’organisations canadiennes de développement en Haïti.

Haïti et le Canada sont membres de l'Organisation des Nations Unies (ONU), de l'Organisation des États américains (OEA), ainsi que de La Francophonie (OIF), ce qui leur permet de construire et de développer davantage leurs relations.

Haïti est le premier bénéficiaire de l’aide canadienne au développement dans les Amériques. Depuis le séisme de 2010, le gouvernement du Canada a versé plus de 1,4 milliard CAD en aide internationale et humanitaire à Haïti, dont environ 250 millions CAD en aide humanitaire et 1,15 milliard CAD en appui au développement et à la reconstruction du pays. Depuis 2010, le Canada a par ailleurs versé plus de 50 millions CAD en réponse à l’épidémie de choléra. Le Canada est le second donateur bilatéral d’Haïti après les États-Unis.

Suite au lancement de la Politique d’aide internationale féministe du Canada, les priorités de développement du Canada en Haïti sont : l’égalité entre les genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles; la dignité humaine; la croissance au service de tous,  l’environnement et l’action pour le climat;  ainsi que la gouvernance inclusive et la paix et la sécurité.

Pour en savoir plus sur l’aide au développement canadienne en Haïti, veuillez consulter L’aide internationale canadienne en Haïti.

Par ailleurs, le Canada a joué un rôle important au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), qui a débuté en 2004 et pris fin le 15 octobre 2017 avec le retrait total des militaires. Le Canada poursuit dorénavant son engagement au sein de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH).  Avec un mandat initial de six mois (renouvelable), cette mission a pour objectif d’aider le gouvernement haïtien à renforcer ses institutions en matière d’État de droit, renforcer l’appui au développement de la Police nationale d’Haïti (PNH), et analyser l’état  des droits de la personne.

Juillet 2018