Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

HongKong.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Hong Kong

Dans la Région administrative spéciale de Hong Kong et la Région administrative spéciale de Macao, le Canada est représenté par son consulat général à Hong Kong. En Chine continentale, le Canada est représenté par l’ambassade du Canada à Beijing et ses consulats généraux.

Hong Kong est représenté au Canada par l’ambassade de la République populaire de Chine à Ottawa. Hong Kong a également un bureau économique et commercial à Toronto.

Les relations bilatérales que le Canada entretient de longue date avec Hong Kong reflètent de grands liens politiques, commerciaux et interpersonnels. Outre ces liens historiques qui sont profondément ancrés, le Canada et Hong Kong partagent des valeurs communes dont le respect de l’état de droit, des droits de la personne et des libertés individuelles. Le Canada et Hong Kong collaborent de manière étroite dans plusieurs secteurs clés, y compris le commerce et l’investissement, l’assistance légale mutuelle et la santé publique.

Après 150 ans de régime colonial britannique, Hong Kong est devenue, le 1er juillet 1997, une région administrative spéciale de la République populaire de Chine. Depuis lors, Hong Kong est gouvernée d’après la politique « un pays, deux systèmes » prescrit par la Loi fondamentale, un document également désigné sous le nom de « mini-constitution » de Hong Kong. Cette approche donne à Hong Kong l’assurance de pouvoir conserver sa propre assemblée parlementaire, ses systèmes juridique et judiciaire et son autonomie économique, conformément aux système et mode de vie capitalistes. Dans l’ensemble, la Loi fondamentale confère à Hong Kong un grand degré d’autonomie, tout en laissant au gouvernement central de la République populaire de Chine la responsabilité en matière de défense nationale et d’affaires étrangères.

Le Canada et Hong Kong coopèrent efficacement dans le cadre d’organisations multilatérales, telles que la Coopération économique Asie-Pacifique et l’Organisation mondiale du commerce, dont ils sont tous deux membres.

Hong Kong abrite une des plus importantes communautés canadiennes à l’étranger (évaluée à 300 000 personnes). Cette communauté, ainsi que le nombre considérable de Canadiens d’origine hongkongaise au Canada, jouent un rôle important dans l’établissement de relations bilatérales fructueuses.

La présence du Canada à Hong Kong se reflète également par l’existence de nombreuses associations canado-hongkongaises. Entre autres, on retrouve la Chinese Canadian Association, le Canadian Club of Hong Kong et la Canadian University Association, qui chapeaute environ 20 associations actives d’anciens élèves canadiens. La Chambre de commerce canadienne à Hong Kong, l’une des plus importantes chambres de commerce canadiennes à l’extérieur du Canada, compte plus de 1 200 membres.

Hong Kong dispose d’une économie mature axée sur le commerce et les services et son PIB par habitant (selon la parité des pouvoirs d’achat) se compare à ceux de plusieurs pays industrialisés. Hong Kong dispose d’un système bancaire solide bien pourvu en capitaux, d’un cadre de libre-échange, d’institutions juridiques établies et d’une infrastructure de renommée internationale. Elle ne cesse d’être désignée comme étant l’économie la plus libre du monde selon divers indices et classement internationaux.

Sur le plan du commerce avec le Canada, Hong Kong est le troisième plus grand marché d’exportation de services du Canada; en 2017, ces services étaient évalués à 2,9 milliards de dollars, avec une prépondérance des services financiers, professionnels, d’ingénierie et de technologies de l’information. En 2017, Hong Kong s’est classé au 13e rang des plus grands marchés d’exportation de marchandises du Canada, avec une valeur totale de 2,2 milliards de dollars. Par exemple, Hong Kong est le troisième plus important marché d’exportation du Canada pour les fruits et les noix ainsi que le quatrième marché pour les poissons et les fruits de mer. Outre l’importation de produits agricoles, Hong Kong constitue une plaque commerciale active en Asie pour les produits canadiens, comme les bijoux et l’argenterie, les métaux précieux ainsi que les produits informatiques et électroniques. Parmi les autres exportations canadiennes d’importance à destination de Hong Kong, mentionnons les appareils médicaux et de navigation de même que les systèmes de signalisation en matière de transport.

De plus, Hong Kong est le troisième plus grand marché financier en Asie ainsi qu’une importante source d’investissements directs étrangers au Canada. En 2017, Hong Canada a été la deuxième destination la plus populaire du Canada pour les investissements en Asie. Toujours en 2017, le stock total des investissements directs canadiens à Hong Kong s’est élevé à 10,6 milliards de dollars, tandis que le stock total des investissements directs hongkongais au Canada a atteint 12,4 milliards de dollars.

Canada et Hong Kong dispose d’un accord en vue d’éviter les doubles impositions (2013) ainsi que d’un accord bilatéral de promotion et de protection des investissements étrangers (2016), lesquels offrent la possibilité de renforcer des relations commerciales et d’investissement bilatérales déjà solides.

Juillet 2018


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Contenu supplémentaire

Pied de page

Date de modification :
2018-07-13