Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Italie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations entre le Canada et l'Italie

Aperçu

Le Canada et l'Italie ont souvent des positions communes sur d’importantes questions régionales et internationales et travaillent étroitement ensemble au sein des différentes institutions multilatérales dont les Nations Unies, le G7, le G20 et l'OTAN. Les Canadiens d’origine italienne forment une communauté nombreuse et dynamique qui participe à tous les aspects de nos relations bilatérales : culturels, sociaux, économiques et politiques. L’envoi de délégations commerciales, scientifiques et technologiques importantes par les deux pays a donné une nouvelle impulsion à des opportunités et à des partenariats commerciaux novateurs. Les échanges culturels et universitaires se portent très bien et les deux peuples entretiennent des liens solides.

Relations en matière de commerce, d’investissement et de science et technologie

Le Canada et l’Italie entretiennent de solides relations commerciales. Les meilleures perspectives découlant de ces relations concernent les investissements bilatéraux ainsi que les partenariats axés sur l’innovation et la technologie. Le Canada a signé un accord de libre-échange avec l'Union européenne – l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne appliqué provisoirement depuis le 21 septembre 2017.

L’Italie est le 12e marché d’exportation du Canada dans le monde, et le 6e en Europe. En 2018, les exportations canadiennes de marchandises vers l'Italie étaient évaluées à plus 3 milliards de dollars, et les importations de marchandises en provenance de l'Italie, à 9 milliards de dollars, ce qui fait de l'Italie le huitième partenaire du Canada à l'échelle mondiale pour le commerce des marchandises. Les produits pharmaceutiques, les combustibles minéraux et huiles ainsi que les machines ont été les trois premiers produits exportés par le Canada vers l’Italie en 2018, représentant 56,2 % des exportations canadiennes vers ce pays. Les principaux faits saillants comprennent une augmentation de 100,6 % des exportations de produits pharmaceutiques valant 929 millions de dollars, une hausse de 27,5 % des exportations de combustibles minéraux et d’huiles ayant atteint 540 millions de dollars et une augmentation de 295,7 % des exportations de véhicules totalisant 116 millions de dollars.

Les importations canadiennes en provenance de l’Italie ont continué de progresser de 10,2 %, pour atteindre 9 milliards de dollars, contre 8,2 milliards de dollars en 2017. Les machines, les boissons et les véhicules automobiles et pièces occupaient les trois premiers rangs, représentant 37,9 % des importations totales provenant de l’Italie. L'Italie se classe au huitième rang dans le monde, et au troisième rang en Europe, en tant que source d'importations du Canada.

En 2018, les échanges bilatéraux de services entre le Canada et l’Italie se sont élevés à près de 1,9 milliard de dollars, les exportations canadiennes étant de 484 millions de dollars et les importations, de 1,4 milliard de dollars. Le stock d'investissement étranger direct au Canada en provenance de l'Italie était évalué à 1,5 milliard de dollars en 2018, tandis que l'investissement direct canadien en Italie s'élevait à 1.1 millions de dollars la même année, comparativement à 590 millions de dollars en 2016. L'Italie reste un pays prioritaire pour attirer des investissements au Canada, et les entreprises italiennes portent un intérêt marqué et grandissant dans les domaines tels que l’énergie, l’agro-alimentaire, automobiles, manufacturier ainsi que les technologies d’information et de communication.

Le Canada et l'Italie collaborent étroitement dans le domaine de la science, de la technologie et de l'innovation (STI) reposant sur la prise de conscience mutuelle que les progrès en STI sont essentiels à la prospérité économique. Le Canada est un partenaire de STI privilégié pour l'Italie en raison des liens personnels établis entre les deux pays, de l'ouverture des deux pays à la collaboration et des secteurs d'intérêt mutuel. Un plan d’action en science, technologie et innovation Canada-Italie a été signé en 2015, dans lequel l’Arctique, les sciences marines, les sciences de la vie, l’aérospatiale ainsi que l’agriculture et l’agroalimentaire sont ciblés comme des secteurs de collaboration conjointe. Il y a une grande volonté d’augmenter la coopération bilatérale en matière de STI dans les secteurs technologiques prioritaires en ciblant des experts dans ces domaines ainsi que des laboratoires de recherche publics et des universités, grâce à des initiatives de partenariat proactives dans des secteurs clés tels que l'aérospatiale, les bâtiments écologiques et les infrastructures, la technologie océanique et l’espace. Le Canada est également l'un des quatre pays prioritaires du Conseil national de recherches italien pour la collaboration.

En 2013, l’ambassade du Canada en Italie a institué le Prix Canada-Italie pour l’innovation, qui vise à établir de nouvelles relations et à approfondir les relations existantes entre experts canadiens et italiens, relations qui mèneront à des collaborations à long terme dans les domaines des sciences et de la technologie et de l’innovation.

Relations culturelles et universitaires et échanges de jeunes

Le Canada et l’Italie entretiennent depuis toujours d’excellentes relations universitaires. Ces relations sont renforcées par des accords interuniversitaires et entre établissements publics et privés, qui produisent de nouvelles idées et des projets de recherche, développent les relations interpersonnelles et favorisent la mobilité des jeunes. Des programmes d’études canadiennes présents dans toute l’Italie ainsi que l’Association italienne des études canadiennes contribuent aussi à l’établissement de ces liens importants entre les personnes.

En janvier 2012, le Canada et l’Italie ont renouvelé le populaire programme bilatéral Vacances-Travail, établi dans le cadre de l’initiative pour la mobilité des jeunes Expérience Internationale Canada. Ce programme a été créé pour permettre aussi bien aux étudiants qu’aux non-étudiants de connaître une autre culture en voyageant et en travaillant. Les Canadiens et les Italiens âgés de 18 à 35 ans peuvent maintenant rester jusqu’à 12 mois dans l’autre pays, avec un permis de travail valable pour les 6 premiers mois.

Deux accords culturels sont actuellement en vigueur entre le Canada et l’Italie : le premier portant sur la coproduction cinématographique, le second sur la coopération culturelle.

Instruments bilatéraux

Au cours des dernières années, le Canada et l'Italie ont adopté de nouveaux instruments bilatéraux ou amender des instruments existants, afin de promouvoir les échanges bilatéraux, les voyages et les affaires, et à faciliter les relations officielles entre les deux gouvernements. Ces instruments bilatéraux couvrent une variété de sujets, allant de la double imposition à navigabilité, en passant par l’entraide judiciaire. Tous les traités bilatéraux entre le Canada et l’Italie sont accessibles sur le portail des traités du gouvernement du Canada : www.treaty-accord.gc.ca.

Un traité d'extradition mis à jour est entré en vigueur en 2010. La nouvelle convention sur la double imposition est entrée en vigueur en 2011 et ses dispositions sont rétroactives au 1er janvier 2011.En 2017, le Canada et l'Italie ont signé un accord de reconnaissance réciproque des permis de conduire. La reconnaissance des permis commencera lorsque l'Italie finalisera les protocoles d'entente avec les différentes provinces et territoires.

L’Accord de sécurité sociale (ASS) entre le Canada et l'Italie, entré en vigueur en 1979, a été révisé en 2017. Cet accord aide les personnes qui ont vécu ou travaillé au Canada et en Italie à bénéficier des prestations de retraite en fonction de leur affiliation au système de retraite de chaque pays. L’ASS assure également la continuité de la couverture de sécurité sociale lorsqu'une personne est envoyée par son employeur pour travailler temporairement dans l’autre pays et empêche les situations de double couverture des programmes de sécurité sociale des deux pays pour le même travail.

Juin 2019


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2019-06-26