Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Italie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Prix Canada-Italie pour l’Innovation 2018

Prix Canada-Italie pour l’Innovation 2018 - logo

Présentation

L’Ambassade du Canada en Italie a le plaisir d’accepter les candidatures au Prix Canada-Italie  pour l’Innovation 2018. Le prix consiste en un financement offert aux experts en innovation, chercheurs, scientifiques et startuppers italiens, pour un voyage au Canada visant le développement de projets de collaboration.

Mandat

Le Prix Canada-Italie pour l’Innovation a pour but de transformer des relations nouvelles, ou déjà établies, entre experts canadiens et italiens, en opportunités de collaboration à long terme. Les candidatures sont ouvertes aux experts en innovation, chercheurs, scientifiques et startuppers italiens en relation avec leurs homologues canadiens. Les partenaires canadiens doivent être identifiés par les candidats. Les résultats escomptés comprennent des publications conjointes et des projets de recherche, des programmes d’échange pour étudiants/chercheurs, le partage d’équipement, de matériel et de services, l’échange de compétences et de techniques, le développement de relations institutionnelles, le développement de technologies appliquées et le transfert de technologie. Le développement de modèles innovateurs de collaboration est fortement encouragé. Les résultats initiaux devraient être fournis au cours des 6 à 12 mois suivant la visite et mener à des relations à long terme.

Objectifs et secteurs prioritaires

L’Ambassade du Canada en Italie vise à soutenir le développement de relations fortes et ciblées entre leaders, chercheurs et institutions italiens et leurs homologues canadiens.

Les projets considérés pour le prix doivent aborder les objectifs et sous-questions détaillées ci-dessous. Celles-ci sont en lien avec  la politique en matière d'égalité entre les sexes du Gouvernement du Canada et les défis de demain résultant d’une vaste démarche de prospective menée par le Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada (CRSH). Veuillez-vous assurer que votre projet répond à au moins une de ces sous-questions.

1.0 Égalité entre les sexes

Si vous avez une idée innovante pour faire avancer l’égalité entre les sexes dans nos sociétés, vous avez une chance ici de la proposer. Soyez créatifs!

Définition d’égalité entre les sexes:

  • L'égalité entre les sexes signifie que les femmes et les hommes ont le même statut et qu'ils bénéficient des mêmes conditions pour réaliser pleinement leurs droits fondamentaux et leur potentiel pour pouvoir contribuer au développement national, politique, économique, social et culturel et bénéficier des résultats.
  • Aborder l'égalité entre les sexes comme but transversal nécessite que l'on formule les programmes de développement en fonction des points de vue, des intérêts et des besoins exprimés autant par les femmes que par les hommes, et que ces programmes permettent l'établissement de rapports plus égaux entre les femmes et les hommes.

Les projets doivent aborder un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • faire avancer la participation des femmes au développement durable de nos sociétés, à titre de décideuses, et sur un pied d'égalité avec les hommes;
  • appuyer les femmes et les filles dans le plein exercice de leurs droits fondamentaux;
  • réduire les inégalités entre les femmes et les hommes quant à l'accès aux ressources et aux retombées du développement, ainsi qu'à leur contrôle.

 2.0 Un monde interconnecté en rapide évolution

Pour prospérer au 21e siècle, on se doit de comprendre à fond nos populations, y compris les langues, les cultures, l’histoire, les effets économiques de même que les processus d’intégration au sein de nos pays respectifs, entre le Canada et l’Italie et avec le monde.

Sous-questions :

  • Comment les événements mondiaux agissent-ils à l’échelle locale et comment peuvent-ils avoir une influence sur la position de nos pays dans un monde en rapide évolution?
  • Comment les nouvelles pratiques commerciales mondiales et les relations internationales influent-elles sur la position de nos pays dans le monde?
  • Comment une meilleure compréhension des diasporas de plus en plus interconnectées peut-elle aider nos pays sur les plans socioéconomique et culturel?
  • Comment une connaissance approfondie et systémique des régions émergentes dans le monde peut-elle aider nos pays à saisir de nouvelles occasions tout en tenant compte des risques?
  • Comment un pays peut-il devenir plus résilient et préserver la stabilité, la paix et la sécurité publique face aux bouleversements mondiaux, comme les désastres naturels et les conflits émergents?
  • De quelle façon une compréhension du modèle canadien de société civile et de sa diversité peut-elle contribuer à cette même compréhension au sein d’autres sociétés marquées par une forte migration au 21e siècle?

3.0 Nouvelles technologies

De nouvelles technologies se développent à une vitesse vertigineuse. Pour utiliser et intégrer ces technologies ainsi que s’y adapter d’une façon efficace, il faut comprendre leurs implications éthiques, environnementales, économiques, juridiques et sociales. Le monde a besoin de spécialistes en sciences sociales et de chercheurs en sciences humaines qui étudieront ces questions. En comprenant comment les plus récents outils peuvent servir à poser les questions et à y répondre, la société peut prévoir ce virage, en limiter les risques et profiter des occasions qui se présentent.

Sous-questions :

  • Comment peut-on maximiser un accès équitable aux technologies de l’information et des communications, encourager la culture numérique et en réduire le fossé au Canada et à l’étranger?
  • Comment les nouvelles technologies pourraient-elles influer sur le comportement des institutions, des gouvernements et des citoyens dans tous les aspects de leur vie?
  • Comment peut-on comprendre les risques, les possibilités et les enjeux éthiques des progrès soulevés par les avancées technologiques et par l’adoption de technologies perturbatrices (p. ex. impression en trois dimensions, robotique, nanotechnologie, fracturation hydraulique et drones)?
  • Comment les citoyens, les organisations et les gouvernements peuvent-ils concilier les besoins concurrents liés à la sécurité et au respect de la vie privée dans une société de plus en plus « ouverte »?
  • Comment les citoyens canadiens et italiens seront-ils touchés par les « données massives » ainsi que les nouvelles techniques d’analyse de données et de gestion de l’information?
  • Pourquoi l’exploration spatiale est-elle importante pour l’avenir de la recherche et de l’éducation ainsi que pour stimuler la créativité?

4.0 Population mondiale maximale

La question de la population mondiale maximale relance le débat sur la répartition de la population, la jeunesse et la population vieillissante, l’immigration, la migration, les modes de vie urbains par opposition aux modes de vie ruraux, les valeurs de la société et la capacité de peuplement de la terre relativement aux ressources et les conséquences du changement climatique. Dans ce contexte, quelles sont les conséquences sociales, culturelles, économiques et environnementales possibles?

Sous-questions :

  • Comment peut-on comprendre les nouvelles générations et les soutenir efficacement?
  • À quoi pourraient ressembler les familles canadiennes et italiennes dans 5, 10 ou 20 ans? Comment mesureront-elles leur bien-être?
  • Les problèmes liés au cycle de vie posent des défis de société : quelles seront les incidences des lois et des règlements sur nos vies de la naissance au décès?
  • Quel impact aura la migration à l’échelle mondiale sur les villes de demain?
  • Quels seront les effets de l’évolution démographique sur les collectivités rurales et éloignées?
  • Quels seront les effets possibles de la population mondiale maximale sur la consommation d’énergie et de ressources ainsi que sur le changement climatique?

5.0 Nouvelles méthodes d’apprentissage

Le Canada et l’Italie, comme bien d’autres pays, se trouvent à un point tournant en ce qui concerne la façon dont leur système d’éducation – surtout au niveau de l’enseignement supérieur – est conçu, structuré et offert en fonction des connaissances et des compétences qui sont nécessaires au 21e siècle. Au sein des communautés de chercheurs et d’autres secteurs, la discussion s’anime en vue de trouver le meilleur moyen de dispenser cet apprentissage.

Sous-questions :

  • De quelles connaissances et compétences et de quels modes de transmission le système d’éducation public a-t-il besoin pour créer une société innovatrice, résiliente et culturellement riche?
  • Quelles aspirations et attentes du citoyen provenant d’horizons divers viendront alimenter les milieux de travail, les emplois et le marché du travail de demain?
  • Quelles conditions doivent être réunies pour que les nouveaux modèles de recherche connaissent du succès, en particulier la cocréation de connaissances impliquant les secteurs public, privé et sans but lucratif?
  • Quel rôle les technologies de l’information et des communications émergentes et perturbatrices jouent-elles dans la démarche d’apprentissage des personnes, des institutions et de la société en général?
  • Quel doit être le rôle joué par les personnes, les institutions et les gouvernements pour promouvoir et appuyer le cycle des connaissances – y compris la création, l’accessibilité, le maintien en poste et la mobilisation – dans tous les secteurs à l’échelle nationale et internationale?
  • Comment pouvons-nous exploiter la force dans les arts, les médias numériques et les industries axées sur la culture afin de générer un bien-être économique, social et culturel?

Financement

Le prix sert à couvrir les frais de voyage au Canada du candidat sélectionné. Le montant du prix est d’au maximum €3.000 (EUR). Les frais remboursables comprennent le billet d’avion en classe économique (premium économique exclue), le logement, le transport local et un montant de €60 (EUR) par jour pour les frais de séjour. Aucun autre frais ne sera pris en considération.

Admissibilité et critères de financement

Le Prix Canada-Italie pour l’Innovation est offert aux experts en innovation, chercheurs, scientifiques et startuppers italiens qui collaborent avec des partenaires canadiens. Les partenariats entre les secteurs privés et publics sont encouragés.  

Le financement obtenu grâce au Prix Canada-Italie pour l’Innovation sert à couvrir les frais de voyage relatifs à une brève visite au Canada du seul gagnant italien.

Le candidat sélectionné devra à son retour fournir un rapport et s’engager à donner une mise-à-jour sur les activités de suivi et les résultats obtenus 6 et 12 mois après sa visite.

Critères d’évaluation

Les demandes seront évaluées selon les critères suivants :  

  • degré d’innovation du projet soumis
  • qualité des résultats prévus et capacité de réalisation
  • pertinence avec les priorités canadiennes mentionnées ci-dessus
  • potentiel de collaborations de qualité et à long terme
  • potentiel de développement de la collaboration à un niveau institutionnel
  • utilisation de modèles de collaboration créatifs et innovateurs
  • utilisation innovatrice d’infrastructures de recherche

Une importance particulière sera attribuée aux demandes qui illustrent les raisons spécifiques pour lesquelles la recherche proposée pourrait bénéficier d’une collaboration internationale.

Les demandes seront revues par l’Ambassade du Canada en Italie en collaboration avec des experts dans ces domaines.

Rédaction des demandes

Les demandes doivent être rédigées sur le formulaire du Prix Canada-Italie pour l’Innovation et soumises selon les instructions indiquées.

Attribution du financement du Prix Canada-Italie pour l’Innovation

Le Prix Canada-Italie pour l’Innovation sera attribué sous forme de remboursement des dépenses effectuées. Les reçus, factures et résumés des dépenses doivent être fournis avec un rapport avant de pouvoir recevoir le paiement.

Le déboursement des fonds dépend de l’envoi de tous les documents requis.

Dates importantes

  • 2 avril 2018 (23:59 heure de Rome) - échéance pour la présentation des demandes
  • 15 mai 2018  - annonce des gagnants du prix
  • 15 novembre 2018  - date limite du retour du voyage au Canada
  • dans les 15 jours suivant le retour - présentation du rapport final et des reçus
  • Les demandes complétées doivent être adressées à Rome-PA@international.gc.ca
  • Veuillez mentionner “Prix Canada-Italie pour l’Innovation” dans l’objet du message.

Tous les candidats vont recevoir par courriel d’abord un accusé de réception, ensuite une notification du statut de leur demande. Les gagnants seront informés par courriel et leurs noms annoncés sur le site web www.canada.it et sur les média sociaux de l’Ambassade. Tous les autres candidats ne feront pas l’objet de communications additionnelles relativement à leur demande.

Pied de page

Date de modification :
2018-05-23