Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

japon.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Japon

Japon : Fiche documentaire | Japon* (Version PDF, 76 ko)

Les relations Canada-Japon reposent sur des liens politiques, économiques et culturels que renforcent des valeurs et des intérêts communs.

Le partenaire du Canada dans le Pacifique

Le Canada et le Japon partagent de nombreuses valeurs communes, comme la promotion de l’ordre international fondé sur des règles, notamment dans le cadre d’une même vision d’une région indo‑pacifique libre et ouverte, comme nos premiers ministres respectifs en ont discuté en avril 2019. Le Canada et le Japon se sont engagés à approfondir leur partenariat stratégique bilatéral et coopèrent dans le système multilatéral. Les deux pays sont membres du G7, du G20, de l’APEC (Coopération économique Asie-Pacifique), de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), de la Banque asiatique de développement, du Fonds monétaire international, du Forum régional de l’ANASE et de l’Organisation de coopération et de développement économiques. Le Canada et le Japon sont de solides alliés lorsqu’il s’agit d’appuyer le système multilatéral fondé sur des règles et sont des partenaires clés dans les efforts de réforme en cours de l’OMC, notamment par l’entremise du Groupe d’Ottawa. Depuis le début de la pandémie de COVID‑19, le Canada et le Japon ont collaboré de près dans les tribunes multilatérales, y compris le G7 et le G20, afin de coordonner leurs interventions pour enrayer la pandémie.

Les relations commerciales et économiques entre le Canada et le Japon sont en progression constante. Avec un produit intérieur brut de 6,74 billions de dollars en 2019, le Japon constitue la troisième puissance économique mondiale, l’un des plus importants partenaires économiques et commerciaux du Canada et la principale source bilatérale du Canada en Asie en matière d’investissements étrangers directs (IED). En 2019, les IED du Japon au Canada ont totalisé 33,6 milliards de dollars; plus de 500 filiales et sociétés affiliées d’entreprises japonaises sont actives au Canada et emploient des dizaines de milliers de Canadiens.

Les investissements canadiens au Japon sont considérables et diversifiés alors que plus de 100 entreprises disposent d’une présence permanente au Japon, principalement dans les secteurs de l’automobile, des technologies de l’information et des communications, des services financiers et de la sylviculture. En 2019, le stock d’investissement direct du Canada au Japon s’est élevé à 8,4 milliards de dollars. Le Japon représente aussi le quatrième partenaire du Canada en importance en matière de commerce bilatéral de marchandises (deuxième en Asie derrière la Chine).

En 2020, les exportations canadiennes de marchandises vers le Japon ont totalisé 12,46 milliards de dollars, et la valeur des importations en provenance du Japon a atteint 13,6 milliards de dollars. Le charbon, les graines de canola, les minerais de cuivre, le porc et les minerais de fer ont constitué les plus importantes exportations du Canada vers le Japon, tandis que les véhicules, les pièces de véhicules, la machinerie industrielle et les machines et l’équipement électriques ont représenté les principales importations canadiennes en provenance du Japon en 2020.

Le Canada et le Japon sont partenaires dans l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste. Le PTPGP est entré en vigueur pour les six premiers pays à ratifier l’Accord, à savoir l’Australie, le Canada, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et Singapour, le 30 décembre 2018, et pour le Vietnam, le 14 janvier 2019. Lorsque le PTPGP sera entièrement mis en œuvre, les pays membres formeront un bloc commercial représentant plus de 500 millions de personnes et 13,5 % du PIB mondial, ce qui donnera au Canada un accès préférentiel à des marchés clés en Asie-Pacifique. Le PTPGP élimine ou réduit les droits de douane sur la plupart des principales exportations canadiennes vers le Japon, y compris les produits agricoles et agroalimentaires, les produits de la mer, les produits forestiers, ainsi que les métaux et les minéraux. Le PTPGP est une démonstration de l’engagement commun du Canada et du Japon à promouvoir les principes d’un système commercial efficace, ouvert, inclusif et fondé sur des règles. Le Canada collabore étroitement avec le Japon, ce dernier présidant cette année la Commission du PTPGP.

Les relations diplomatiques entre le Canada et le Japon ont une longue histoire qui remonte à 1928, alors que le Japon a ouvert une mission diplomatique à Ottawa. La mission diplomatique du Canada au Japon a ouvert ses portes à Tokyo le 21 mai 1929, concluant alors officiellement le processus d’établissement de relations diplomatiques complètes entre les deux pays. Le Canada et le Japon entretiennent depuis longtemps des liens politiques étroits, mais au cours des dernières années, ces relations se sont étendues à de nouveaux domaines et sont devenues plus substantielles. Un important domaine de croissance est celui de la coopération en matière de paix et de sécurité. En juillet 2019, l’Accord sur l’acquisition et le soutien mutuel, qui facilite la coopération entre les forces canadiennes et japonaises, est entré en vigueur. Le Canada mène régulièrement des exercices conjoints et multilatéraux avec le Japon et d’autres partenaires.

L’intensification du partenariat entre le Canada et le Japon sur les questions de sécurité régionale et mondiale repose sur la Déclaration conjointe du Canada et du Japon sur la coopération en matière de politique, de paix et de sécurité de 2010. La pièce maîtresse de la déclaration est la création du Dialogue sous-ministériel « 2+2 » en matière de politique, de paix et de sécurité, qui engage le Canada et le Japon à tenir des réunions bilatérales régulières entre sous-ministres responsables des Affaires étrangères et de la Défense. La dernière réunion a eu lieu à Tokyo en décembre 2018. Les 11 et 12 décembre 2018, le Canada a organisé le 16e Symposium Canada-Japon sur la coopération en matière de paix et de sécurité, lequel a rassemblé des universitaires et des responsables de l’élaboration des politiques des deux pays pour discuter d’importants sujets liés à la sécurité régionale et à la coopération bilatérale. Les entretiens politico-militaires et entre forces armées, au niveau des directeurs généraux, entre le Canada et le Japon, ont eu lieu la dernière fois en décembre 2019.

Le Canada et le Japon collaborent étroitement à la promotion de la sécurité et de la stabilité dans la péninsule coréenne. Le 16 janvier 2018, le Japon a participé, à Vancouver, à la réunion des ministres des Affaires étrangères sur la sécurité et la stabilité dans la péninsule coréenne, coprésidée par le Canada et les États-Unis. Depuis ce temps, y compris dans le cadre de l’opération NEON, le Canada a été un partenaire engagé aux côtés du Japon dans une initiative multilatérale pour lutter contre le contournement des sanctions maritimes par la Corée du Nord. Cela a compris de multiples déploiements au Japon d’un avion de surveillance maritime et de plusieurs navires de la Marine royale canadienne.

Les échanges réguliers entre parlementaires canadiens et japonais constituent un autre pilier important de la relation Canada-Japon. Le Groupe interparlementaire Canada-Japon et son pendant japonais, la Ligue d’amitié des parlementaires Japon-Canada, tiennent des consultations régulières depuis 1989, lesquelles ont lieu en alternance au Japon et au Canada. La dernière séance s’est tenue par la voie virtuelle en décembre 2020. Elle a comporté des discussions sur la pandémie de COVID‑19, la sécurité régionale, la politique commerciale et les changements climatiques.

Le Canada et le Japon entretiennent de riches liens culturels et interpersonnels. Plus de 120 000 personnes d’origine japonaise résident au Canada. Avant la pandémie de COVID‑19, environ 300 000 Japonais et Canadiens se rendaient dans le pays les uns des autres chaque année. Les mangas et les animes japonais comptent de nombreux admirateurs au Canada, et les musiciens canadiens de tous les genres sont très suivis au Japon, dû en partie à l’héritage d’Oscar Peterson, de Glenn Gould et d’autres artistes internationaux tels que Shawn Mendes, Justin Bieber, Ron Sexsmith, Matt Dusk et Monkey Majik. Il existe 26 associations d’amitié et 71 jumelages de villes/provinces entre des collectivités japonaises et canadiennes.

Dans le secteur de l’éducation, le Canada demeure une destination populaire auprès des étudiants japonais qui souhaitent étudier à l’étranger à tous les niveaux de l’enseignement. Au 31 décembre 2019, 8 485 ressortissants japonais étaient titulaires d’un permis d’études valide pour une période de six mois ou plus. Le Japon s’est classé au deuxième rang des pays sources d’étudiants étrangers venus apprendre une langue étrangère au Canada en 2019, avec 20 590 étudiants japonais inscrits dans des écoles de langues au Canada. De plus, à tout moment, quelque 500 Canadiens participent au Programme d’échanges et d’enseignement au Japon (PEEJ), dans le cadre duquel ils enseignent l’anglais dans les écoles du Japon ou travaillent avec les administrations locales. Les Canadiens appuient depuis longtemps ce programme, qui compte environ 10 000 anciens participants. Les programmes Expérience internationale Canada (Programmes vacances-travail) sont également très populaires, puisqu’ils permettent à des milliers de jeunes Japonais et de jeunes Canadiens de voyager et de travailler pendant de courtes périodes dans l’un ou l’autre pays.

Relations universitaires : liens et échanges entre universités et centres de recherche

Le Canada s’est engagé à participer aux partenariats d’études et de recherches internationales qui aident les populations à mieux se comprendre, qui forment des citoyens et des leaders mondiaux et qui contribuent au développement des pays.

Le Programme de bourses internationales (PBI) d’Affaires mondiales Canada finance, administre et appuie les possibilités de bourses internationales qui s’offrent aux étudiants et aux chercheurs canadiens et internationaux. Plusieurs programmes sont offerts aux étudiants et aux chercheurs postdoctoraux japonais qui souhaitent poursuivre leurs études au Canada. Ces bourses sont offertes par divers organismes subventionnaires fédéraux canadiens, dont le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), les Instituts de recherche en santé du Canada et Exportation et développement Canada. Il existe également des possibilités de mobilité pour les étudiants et les chercheurs canadiens qui souhaitent poursuivre des études supérieures et des travaux de recherche au Japon.

Le Japon est un partenaire clé du Canada dans le monde universitaire et partage divers liens et forces en matière de science et d’innovation. De nombreux accords d’échanges internationaux sont en place entre les universités canadiennes et japonaises, englobant toutes les facultés et toutes les régions. Grâce à ces relations universitaires, chaque pays profite de l’accès aux centres d’innovation et de créativité des établissements canadiens, d’une plus grande collaboration entre les chercheurs de haut niveau et d’étudiants internationaux motivés, déterminés à poursuivre leurs études dans l’autre pays.

Bourses internationales

Réseaux et organisations universitaires

Liens utiles

Contact

Affaires publiques (Relations universitaires)
Ambassade du Canada
Courriel : Tokyo.Education@international.gc.ca

Culture

Février 2021


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Contenu supplémentaire

Pied de page

Date de modification :
2021-02-18