Relations Canada - Kazakhstan

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec le Kazakhstan en 1992. Le Kazakhstan est représenté au Canada par une ambassade à Ottawa. Au Kazakhstan, le Canada est représenté par une ambassade à Nur-Sultan. Les demandes d’immigration et de visa présentées par les citoyens du Kazakhstan sont traitées par les ambassades du Canada à Varsovie et à Moscou.

Le Canada et le Kazakhstan entretiennent de solides relations bilatérales, qui continuent de se renforcer. Le Kazakhstan est un acteur régional important, en plus d’être un solide partenaire du Canada dans de nombreux forums multilatéraux et organisations internationales, notamment au sein de l’ONU, de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale du commerce.

Le Canada appuie pleinement l’initiative des 100 mesures concrètes menée par le Kazakhstan et partage régulièrement avec ce dernier ses modèles et son expérience dans divers secteurs, notamment les réformes du secteur public, les politiques en matière d’immigration et les réformes économiques. Le Canada est en outre déterminé à appuyer le système de formation technique et professionnelle au Kazakhstan, et les établissements postsecondaires canadiens recrutent des étudiants du Kazakhstan afin de leur donner l’occasion de poursuivre des études au Canada. L’ambassade du Canada au Kazakhstan, à Nur-Sultan, gère le Fonds canadien d’initiatives locales, qui fournit une aide financière aux organisations non gouvernementales locales menant des activités au Kazakhstan.

Commerce et investissements

Le Kazakhstan est le plus important partenaire commercial du Canada en Asie centrale. Dans son Plan d’action sur les marchés mondiaux, le Canada a d’ailleurs désigné le Kazakhstan comme marché émergent prioritaire offrant une vaste gamme de débouchés aux entreprises canadiennes.

Le Kazakhstan possède 15 % des ressources mondiales d’uranium; en 2009, il a détrôné le Canada en tant que principal producteur d’uranium. Détenant 3,2 % des réserves mondiales de pétrole, le Kazakhstan est également un acteur important en ce qui concerne la sécurité énergétique, et il s’affirme comme une source d’approvisionnement alternative importante pour les marchés de l’Union européenne et de l’Asie orientale.

L’agriculture continue d’être un secteur important pour les relations entre les deux pays, particulièrement en ce qui a trait à la machinerie agricole et aux bovins. Les entreprises canadiennes fournissent de plus en plus de précieux conseils sur la gestion agricole, de même que sur les différentes étapes de la chaîne de valeur du secteur agricole.

En 2017, les échanges bilatéraux de marchandises entre le Canada et le Kazakhstan se sont chiffrés à 623 millions de dollars, en baisse par rapport à 772 millions de dollars en 2016. Les exportations canadiennes ont totalisé 141,8 millions de dollars; il s’agissait principalement de produits aérospatiaux, de matériel agricole et d’équipement pétrolier et gazier. Les importations canadiennes se sont élevées à 482,1 millions de dollars; il s’agissait principalement de pétrole brut. Enfin, les investissements directs du Canada au Kazakhstan se sont chiffrés à 1,4 milliard de dollars en 2017.

Juillet 2018