Le Canada soutient le FNUAP en Somalie dans le cadre d'une nouvelle initiative visant à renforcer la Santé et les Droits Sexuels et Reproductifs par la Formation et la Pratique des Sages-femmes

Nairobi : Août 2020 - Le gouvernement du Canada a fourni 11 millions de dollars canadiens pour soutenir le gouvernement de la Somalie, par l'intermédiaire du FNUAP, dans le cadre d'une nouvelle initiative visant à renforcer la Santé et les Droits Sexuels et Reproductifs par la Formation et la Pratique des Sages-femmes. Cette somme comprend 1 million de dollars canadiens consacrés à une réponse renforcée à l'actuelle pandémie COVID-19 afin de protéger les prestataires de soins de santé et les patients traités dans les établissements de santé.

Cette initiative vise à réduire la mortalité maternelle et à promouvoir la santé et les droits sexuels et reproductifs. Elle permettra d'augmenter le nombre de sages-femmes formées, de renforcer les capacités d'enseignement dans 15 écoles de sages-femmes et de garantir que les établissements de santé puissent offrir une expérience de formation pratique clinique de haute qualité. En outre, l'initiative contribuera à mettre à jour le programme d'enseignement de la profession de sage-femme en y intégrant un contenu sur les soins de maternité respectueux et la santé sexuelle et reproductive fondée sur les droits.

"Le Canada espère que cette initiative contribuera à faire en sorte que les Somaliens puissent vivre pleinement leur potentiel et devenir des moteurs de paix et de changement positif pour eux-mêmes, leurs familles et la Somalie", a déclaré Son Excellence Lisa Stadelbauer, Ambassadrice du Canada en Somalie.

L'ambassadrice a déclaré que le Canada attend avec impatience la mise en œuvre de l'initiative pour s'assurer qu'elle contribue aux plans et aux priorités du gouvernement somalien et qu'elle est coordonnée avec d'autres investissements dans le secteur de la santé.

Le représentant du FNUAP en Somalie, M. Anders Thomsen, a exprimé sa reconnaissance au gouvernement du Canada en déclarant que l'agence des Nations Unies s'est engagée à travailler avec le gouvernement somalien pour mettre en place une main-d'œuvre compétente, bien formée et bien soutenue dans le domaine de la profession de sage-femme et pour développer des mécanismes réglementaires solides afin de garantir des services de qualité pour les femmes. "Les sages-femmes sauvent des vies. Elles sont les championnes inébranlables de la santé et des droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles. Elles sont également l'épine dorsale des systèmes de santé maternelle ; elles mettent au monde des bébés et bien plus encore", a déclaré M. Thomsen.

Le soutien du Canada arrive au bon moment, alors que la Somalie intensifie ses efforts pour renforcer les compétences des sages-femmes afin de réduire le taux de mortalité maternelle, qui est l'un des plus élevés au monde. Actuellement, en Somalie, une femme sur vingt risque de mourir en donnant la vie.