Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Libye.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Libye

Depuis la fin de la révolution libyenne, les relations bilatérales entre le Canada et la Libye se fondent sur leur détermination commune à promouvoir la gouvernance démocratique ainsi que le respect des droits de la personne et la primauté du droit. À cela s’ajoute la volonté de renforcer leurs relations commerciales. En juillet 2014, , le Canada a fermé son ambassade en Libye pour des raisons de sécurité et réinstallé temporairement son personnel en Tunisie pour qu’il y poursuive ses activités. Cette mesure n’est pas permanente et n’a rien à voir avec les relations diplomatiques que nous entretenons depuis longtemps avec ce pays. Nous reprendrons nos activités à Tripoli dès que la sécurité et la stabilité auront été rétablies. Selon le dernier recensement canadien, 3 570 personnes d’origine libyenne vivent au Canada.

Contribution canadienne en Libye

En 2011, par son rôle dans l’opération Unified Protector de l’OTAN, le Canada a été l’un des premiers pays à aider le peuple libyen à s’engager sur la voie de la démocratie et de la liberté. Le gouvernement du Canada reste déterminé à soutenir le peuple libyen pour avancer la paix et assurer la prospérité.

Le Canada fournit un soutien à la Libye depuis 2011, incluant de l’aide humanitaire et un soutien aux efforts de stabilisation. Le Canada a aussi contribué au Fonds de transition pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord du Partenariat de Deauville qui a pour objectif de renforcer la gouvernance et fournir un cadre économique pour une croissance durable et inclusive en Libye ainsi que dans quelques pays de la région.

Le Canada continue d’appuyer les efforts visant à bâtir une Libye stable, démocratique et prospère, en coopération avec les Nations Unies et d’autres partenaires internationaux. Il appuie les efforts en cours pour atteindre la réconciliation politique en Libye, facilitée par les Nations Unies, au profit de tous les Libyens.

Relations commerciales

Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la Libye a atteint 120,4 millions de dollars en 2018. Les principales exportations canadiennes vers la Libye comprenaient des véhicules automobiles et des produits de machinerie, tandis que les principales importations comprenaient des produits minéraux et végétaux. Si la situation en Libye devient plus stable, les entreprises canadiennes pourraient contribuer aux efforts de reconstruction et aider à ramener le commerce bilatéral aux niveaux d'avant la révolution qui s'établissaient à 270,8 millions de dollars canadiens en 2010.

La Libye est membre de l'OPEP et possède les plus grandes réserves prouvées de pétrole en Afrique et la neuvième plus grande réserve au monde. Le pays jouit d'une richesse relative dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord et est un contributeur important à l'approvisionnement mondial en pétrole brut.

La situation politique et sécuritaire de la Libye présente des défis importants pour les entreprises canadiennes qui souhaitent faire des affaires sur le marché libyen. Malgré ces défis, il reste d'importantes opportunités commerciales en Libye pour les entreprises canadiennes dans les secteurs du pétrole et du gaz, des infrastructures et de l'éducation.

En 2018, 975 étudiants libyens étudiaient au Canada depuis six mois ou plus. Depuis plus de 30 ans, le Bureau canadien de l'éducation internationale (BCEI) gère le programme de bourses d'études nord-américain libyen (LNASP) entièrement financé par le gouvernement de la Libye, qui permet aux étudiants libyens de niveau postsecondaire de poursuivre des études supérieures au Canada et aux États-Unis.


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2020-03-26