Relations Canada - Maroc

Relations Canada - Maroc

Le Canada et le Maroc entretiennent d’excellentes relations bilatérales, notamment dans les domaines du commerce, de la culture et de la promotion des droits des femmes, ainsi que dans le cadre d'efforts conjoints visant à lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent. L’établissement des relations diplomatiques officielles entre les deux pays remonte à 1962 avec l’année 2017 qui a marqué le 55e anniversaire de ces relations bilatérales.

En 2016, la diaspora marocaine au Canada se chiffrait à plus de 104 000 personnes, notamment dans la région de Montréal. Le Maroc est aussi la troisième source d’immigrants au Québec. Chaque année, près de 3500 jeunes Marocains se rendent au Canada pour étudier dans des collèges et des universités, traditionnellement en destination du Québec, mais récemment de manière accrue vers les autres provinces et les territoires.

En plus d’être un partenaire de longue date pour le Canada au sein de La Francophonie, le Maroc s’est distingué ces dernières années comme un allié important dans les efforts pour contrer le terrorisme et l’extrémisme violent. Depuis septembre 2019, les deux pays coprésident le Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) pour la période 2019-2021. Le Canada contribue également aux efforts antiterroristes du Maroc par le biais du Programme de renforcement des capacités antiterroristes (CTCBP). Depuis 2015, le CTCBP a consacré plus de 3,4 millions de dollars à la programmation au Maroc, principalement pour lutter contre l'extrémisme violent, renforcer la sécurité aux frontières et développer les compétences nécessaires pour faire face aux comportements à risque des jeunes.

Le Maroc est également un acteur engagé et un partenaire important sur les questions de migration et changements climatiques, et a accueilli de nombreuses conférences internationales sur son territoire.  En décembre 2018, le pays a accueilli la Conférence intergouvernementale pour l'adoption du Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière à Marrakech, auquel le Canada est signataire. Le Maroc a également accueilli la Conférence des Parties (COP22) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en novembre 2016.

Le Canada est représenté au Maroc par l’ambassade du Canada à Rabat. Le Maroc, de son côté, est représenté au Canada par son ambassade à Ottawa, ainsi que son consulat général à Montréal. Montréal et Casablanca sont connectées par des vols sans escale toute l’année opérés par Air Canada et Royal Air Maroc.

Relations commerciales

Les activités commerciales du Canada au Maroc sont diversifiées et sont axées non seulement sur le commerce et l’investissement, mais aussi sur l’établissement de nombreux partenariats avec des établissements d’enseignement, la mise en place de franchises et la réalisation d’autres activités dans le cadre des chaînes de valeur mondiales. En 2018, le Maroc était le 54e plus grand partenaire commercial bilatérale du Canada, et le quatrième plus grand partenaire commercial bilatéral du Canada en Afrique. Le Maroc présente des débouchés commerciaux dignes d’intérêt pour le Canada dans les secteurs de l’infrastructure, des mines, des technologies vertes, de la défense et la sécurité, de l’agriculture, de l’aérospatiale, et de l’éducation. En 2018, notre commerce bilatéral a atteint 907,3 millions de dollars, une augmentation de 10,9% par rapport à 2017.   Les principaux moteurs de l’économie marocaine sont l’agriculture, le tourisme, et les mines (phosphates). Une industrie manufacturière de pointe (aérospatiale, automobile) est aussi en émergence. Le Maroc fait partie des pays prioritaires identifiés dans la Stratégie canadienne en matière d’éducation internationale.

Le programme d’aide du Canada

L’aide au développement du Canada au Maroc remonte à 1963. Depuis les 10 dernières années, le Canada a contribué plus de 80 millions $ en aide bilatérale au Maroc. La programmation du Canada au Maroc varie entre 5 à 8 millions $ par année et a pour objectif ultime de travailler avec le Maroc pour contribuer à offrir plus de prospérité et un avenir meilleur aux jeunes marocaines et marocains, surtout les plus défavorisés d’entre eux. Le programme actuel est axé sur la dignité humaine, l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles, et une croissance au service de tous. Les projets contribuent à (i) améliorer l’éducation et l’employabilité des jeunes et répondre aux besoins du marché du travail et (ii) soutenir l’autonomisation économique des femmes, l’ouverture des marchés et l’économie verte.

Le programme s’inscrit à la fois dans le cadre des réformes prioritaires pour le développement du Maroc et des priorités du gouvernement du Canada en matière d’aide au développement. L’égalité entre les sexes est une thématique majeure et tous les projets doivent adresser ces questions des droits des femmes de manière directe.

Veuillez visiter la page Banque de projets pour découvrir ce que fait le Canada pour aider au développement du Maroc.

Avis aux voyageurs

Affaires mondiales Canada recommande aux Canadiens et Canadiennes qui envisagent de se rendre au Maroc de lire son avertissement et encourage les voyageurs à s’inscrire à l’Inscription des Canadiens à l’étranger quand ils vont à l’extérieur du pays.