Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Pays-Bas.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Le Canada verse 2,5 millions d’euros en appui au travail de l’OIAC en Syrie

18 février 2016 | La Haye (Pays-Bas) – La représentante permanente du Canada auprès de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), l’ambassadrice Sabine Nölke, et le directeur général de l’OIAC, l’ambassadeur Ahmet Üzümcü, ont annoncé aujourd’hui que le Canada versera une somme supplémentaire de 2,5 millions d’euros (3,9 millions $CAN) en appui au travail de vérification et d’enquête de l’Organisation en Syrie.

Cette contribution s’ajoute aux contributions volontaires canadiennes antérieures à l’OIAC totalisant 8,5 millions d’euros (12 millions $CAN) pour l’enquête initiale en 2013 relative à l’utilisation d’armes chimiques en Syrie et pour l’élimination du programme d’armes chimiques de la Syrie. Cette somme sera versée dans le nouveau fonds d’affectation spéciale de l’OIAC pour les missions en Syrie, dans lequel seront regroupées les contributions extrabudgétaires provenant d’États membres afin de payer les coûts liés aux opérations d’urgence en Syrie.

« Le Canada est fier de financer les activités de l’OIAC visant à vérifier la destruction du programme d’armes chimiques de la Syrie et à enquêter sur les allégations relatives à l’utilisation d’armes chimiques grâce à sa mission d’enquête, a affirmé l’ambassadrice Nölke. Depuis 2013, l’OIAC a joué un rôle primordial en se penchant sur la menace que posent les armes chimiques en Syrie. Nous félicitons le personnel de l’Organisation pour leur travail inlassable réalisé dans des circonstances difficiles. »

« Je salue cette importante contribution du Canada au fonds d’affectation spéciale de l’OIAC pour les missions en Syrie, a dit le directeur général Üzümcü. Cette somme appuiera l’important travail de l’OIAC visant l’élimination complète du programme d’armes chimiques de la Syrie. »

Cette contribution s’ajoute à l’allocation de 2 millions $US (2,8 millions $CAN) du Canada, qui a été annoncée en tandem cette semaine à New York, au Mécanisme d’enquête conjoint de l’OIAC et des Nations Unies afin de financer l’attribution de la responsabilité pour l’utilisation des armes chimiques en Syrie. Les deux contributions proviennent du Programme de partenariat mondial du Canada, établi en 2002, dont l’objectif est de réduire la menace que pose la prolifération d’armes et de substances chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires et de l’expertise à ce chapitre.

 

CONTACTS

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
+1-343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE / @AmbCanNL
Aimez-nous sur Facebook : Affaires mondiales Canada / Ambassade du Canada aux Pays-Bas

M. Malik Ellahi
Chef intérimaire, Service des relations avec les médias et le public
Organisation pour l'interdiction des armes chimiques
+31-(0)70-416-3836 / +31-(0)6-2905-5337
media@opcw.org
Suivez-nous sur Twitter : @OPCW
Aimez-nous sur Facebook : OPCW

 

Pied de page

Date de modification :
2016-02-19