Relations Canada - Fidji

Relations Canada - Fidji

Sur cette page

Relations bilatérales

La République des Fidji comprend plus de 330 îles au sein de la sous-région de la Mélanésie de l’océan Pacifique. La population multiculturelle et multiethnique des Fidji dépasse les 900 000 habitants. Les langues officielles de la République sont l’anglais, l’iTaukei, et l’hindoustani (aussi appelé hindi des Fidji).

Le Canada et la République des Fidji entretiennent des relations diplomatiques depuis le 10 octobre 1970. Aux Fidji, le Canada est représenté par le haut-commissariat du Canada en Nouvelle-Zélande. De plus, un consul honoraire est affecté à la capitale de Suva. Le Haut-commissaire de la République des Fidji à New York, NY (États-Unis) représente les Fidji au Canada. Un consul honoraire des Fidji à Vancouver soutient aussi une diaspora d’environ 18 000 personnes.

Le Canada et la République des Fidji maintiennent des relations bilatérales durables et harmonieuses, y compris par le biais du Commonwealth. Ils ont pour intérêts communs l’égalité des genres, le renforcement du pouvoir économique des femmes et la lutte contre la pauvreté et les changements climatiques.

Relations commerciales

Les relations commerciales entre le Canada et les Fidji sont gérées par le Service des délégués commerciaux – Nouvelle-Zélande. En 2019, les échanges bilatéraux de marchandises se sont chiffrés à 34,9 millions de dollars. De plus, les exportations aux îles Fidji s’élevaient à 27,4 millions de dollars et étaient principalement constituées de machines, de pièces et de matériel industriel. Les importations des Fidji se chiffraient à 7,5 millions de dollars en 2019 et étaient principalement constituées de biens de consommation. Depuis 1974, le Canada a un accord sur le transport aérien en vigueur avec les Fidji. Le tourisme, le sucre et la pêche sont les principales activités économiques des Fidji. Les investissements étrangers directs du Canada alloués aux Fidji concernent principalement l’industrie minière.

Liens connexes

Développement

Le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) fournit en grande partie l’aide au développement du Canada pour les Fidji. Le haut-commissariat du Canada en Nouvelle-Zélande administre le FCIL aux Fidji. Le Canada a contribué à la mise en œuvre des projets du FCIL en donnant plus de 1,25 millions de dollars aux organisations affiliées depuis 2012. Le FCIL a financé des projets visant l’égalité des genres, la sécurité alimentaire, la lutte contre la traite des personnes, et le renforcement de la réponse à la COVID-19.

Par l’entremise d’ONU Femmes, le Canada verse 3,85 millions de dollars pour la mise en œuvre du projet Marchés pour le changement (en anglais seulement) dans les îles du Pacifique. Le projet offre de l’aide aux femmes qui travaillent dans les marchés urbains et ruraux des Fidji, des Îles Salomon et du Vanuatu. Marchés pour le changement aide les marchés à se doter d’un environnement sécuritaire, inclusif et non discriminatoire.

Le Canada offre un soutien financier de 10 millions de dollars à l’Initiative Kiwa, qui aide les Fidji et d’autres regroupements d’îles du Pacifique à s’adapter aux changements climatiques, à protéger la biodiversité et à faire preuve de résilience. Ce montant permet de financer des projets axés sur les mesures d’adaptation liés à la gouvernance des océans, à l’environnement et à la lutte contre les changements climatiques.

Le Canada offre son soutien aux organismes multilatéraux et internationaux qui œuvrent dans le Pacifique, surtout en ce qui concerne les changements climatiques, la gestion des forêts et l’aide financière en cas de catastrophe.

En outre, des bourses sont offertes aux étudiants et étudiantes des Fidji pour étudier ou mener leurs recherches au Canada. Les ententes universitaires favorisent les collaborations en recherche et les échanges étudiants. La liste complète des bourses offertes selon le pays d’origine est accessible sur le site Web Bourses pour les étrangers.

Partenariats et organisations

Afin d’intervenir de façon appropriée aux problèmes mondiaux les plus pressants d’aujourd’hui, le Canada et les Fidji travaillent en étroite collaboration dans des tribunes multilatérales telles que :