Relations Canada - Guinée équatoriale

Relations Canada - Guinée équatoriale

Relations diplomatiques

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec la Guinée équatoriale en 1968, au moment où le pays a accédé à son indépendance. Depuis que la Guinée équatoriale a adopté le français comme seconde langue nationale en 1989, l’Organisation internationale de la Francophonie est devenue la principale tribune de collaboration entre les deux pays.

Le Canada continue d’encourager la Guinée équatoriale à établir l’état de droit et à respecter l’application régulière de la loi, sans compter les principes démocratiques, la liberté d’expression et les droits de la personne. Le Canada encourage aussi la Guinée équatoriale à coopérer avec les institutions financières internationales afin que les avantages économiques tirés de l’exploitation pétrolière servent à diversifier l’économie du pays et à réduire la pauvreté.

Le Canada en Guinée équatoriale

Le Canada est représenté en Guinée équatoriale par le haut-commissariat du Canada au Nigéria, à Abuja. La mission permanente de la Guinée équatoriale auprès des Nations Unies à New York assure la représentation du pays auprès du Canada.

Commerce et investissements

Le commerce bilatéral entre le Canada et la Guinée équatoriale a atteint 2,6 millions de dollars en 2018.

Développement et assistance humanitaire

En 2017-2018, l’aide canadienne au développement pour la Guinée équatoriale a totalisé 380 000 $. Le Canada octroie à la Guinée équatoriale des bourses de formation dans le cadre du Programme canadien de bourses de la Francophonie. Voir la Banque de projets pour plus de détails sur la programmation en Guinée équatoriale.

Autres renseignements pertinents

Mai 2019